Aller au contenu principal

Fêtes de fin d'année
Tables et décors de fêtes, des dangers pour les animaux

Alors que les préparatifs des fêtes de fin d’année battent leur plein, la compagnie d’assurance pour animaux Agria rappelle que le danger est (presque) partout pour les animaux de compagnie. 

animaux et fêtes de fin d'année
© Pixabay

« Repas, sapin, déco, cadeaux (…), la féerie se réinvente pour le bonheur de tous, mais cette année encore, il faudra surveiller nos animaux de compagnie et prêter attention aux dangers qui peuvent les menacer », indique Agria, avant de lister ses conseils « pour garder les catastrophes à distance et profiter des festivités en toute sérénité ». Le premier élément de décor à tenir loin des chiens et chats est sans conteste les plantes, rappelle la société d’assurance : « les jolies plantes de Noël comme le houx, le gui, les branches d’If, le Poinsettia ou encore la Rose de Noël peuvent représenter un danger pour les animaux de compagnie. Poussés par leur nature curieuse, ils se feront une joie de mâchouiller une branche ou de déguster ces petites baies rouges ou blanches, mais leur ingestion à haute dose provoque des irritations de la bouche et du tube digestif, des vomissements, une diarrhée et d’éventuels troubles nerveux ». Autre point de vigilance, lui aussi bien connu : l’attrait du chat pour le sapin de Noël.

Côté déco, attention aux boules en verres, petites figurines, rubans et autres crochets susceptibles de blesser votre compagnon ou de provoquer une occlusion intestinale s'il a eu la (très) mauvaise idée de les ingérer. D’autres décorations peuvent s’avérer « toxiques » comme les cheveux d’ange ou la neige artificielle responsables de troubles digestifs graves. Les guirlandes électriques et câbles doivent être protégés afin d’éviter tout risque de « mâchouillage » et donc de choc électrique dangereux. Côté cadeaux, les rubans, le papier cadeau, les petites pièces de jouets ou encore les piles peuvent représenter un danger important s’ils sont avalés. Enfin, à table (ou autour), certains aliments sont également à éviter : le chocolat, le foie gras, le saumon fumé, la volaille, la viande et autres friandises doivent être exclus.

Le dernier conseil consiste à tenir loin des animaux de compagnie les boissons alcoolisées et autres substances… plus ou moins légales, il faut le dire. Selon Agria, « il suffit d’un moment d’inattention pour qu’un chien, attiré par le goût sucré des boissons alcoolisées, se mettent à lécher un verre de cocktail ». Concernant le cannabis, « de plus en plus de vétérinaires observent une augmentation des cas d’intoxication au THC chez les canidés, principalement par l’ingestion de mégots de joints, de résine de cannabis ou de gâteaux contenant du cannabis (space cake) ». Chez les animaux, comme pour les humains, tout cela reste donc à consommer avec modération.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

dossier PAC dépôt dossier aides PAC
La date limite de dépôt des demandes d’aides de la PAC repoussée

Les demandes d’aides de la PAC liées à la surface au titre de la campagne 2024 pourront être déposées jusqu’au vendredi 24 mai…

RN 25 Beauval
RN 25 : un accord unanime présenté à Beauval

Les exploitants et propriétaires concernés par les expropriations du chantier de rénovation de la RN25 étaient conviés à une…

Élaboré et servi par Martin Ebersbach, le vin de la Ferme des Vœux est blanc (rosé) pétillant, élaboré selon une méthode champenoise.
Au Vignoble des Vœux, une longue attente bientôt récompensée

La diversification vers la viticulture engagée par Martin Ebersbach à la Ferme des Vœux enthousiasme le Conseil départemental…

En visite à l’EARL des enclos, la ministre Pannier-Runacher a assuré que «quand on met en place des réglementations,  ce n’est pas pour le plaisir mais parce qu’il y a urgence à répondre au dérèglement climatique».
Dans la Somme, Agnès Pannier-Runacher prend la défense d’Egalim

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire s’est rendue le 17 avril au Crotoy…

Une rencontre entre le directeur de l’ASP et les agriculteurs a été organisée devant le siège de l’administration à Amiens.
L’ASP pointée du doigt pour le non-paiement des Maec et CAB

Mardi 14 mai, des agriculteurs bio et leurs représentants de plusieurs départements des Hauts-de-France ont manifesté devant…

La construction de l’usine de fabrication d’engrais à Languevoisin devrait débuter en 2027. Une fois achevée en 2030,  elle permettra la création de 250 emplois directs dans la région et fournira chaque année 500 000 tonnes d'engrais bas carbone.
Un projet d’1,3 milliard dans la Somme pour des engrais bas carbone

En marge du Sommet Choose France organisé le 13 mai à Versailles, un groupe d'industriels européens a annoncé vouloir…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde