Aller au contenu principal

Tereos distribue du gel hydroalcoolique à ses coopérateurs

La distribution a commencé hier, le 6 avril, et doit se poursuivre selon un calendrier et des modalités précises.

Lors de la distribution le lundi 6 avril, à l'usine Tereos de Lillers (62).
Lors de la distribution le lundi 6 avril, à l'usine Tereos de Lillers (62).
© Michel Blossier

Chaque associé-coopérateur en a été informé par un SMS, le vendredi 3 avril. Le groupe Tereos, qui s'est lancé depuis le 18 mars et comme d'autres entreprises dans la fabrication de gel hydroalcoolique à destination des agences régionales de santé (ARS), a décidé d'en fournir aussi à ses coopérateurs. La distribution a débuté le lundi 6 avril sur 6 sites du groupe Tereos, sur présentation d'un bon de retrait, et suivant un protocole strict.

Commerce interdit

Afin « d'apporter notre concours aux personnels de santé de nos régions ainsi qu'aux personnes les plus fragiles, nous avons décidé et lancé la production de solution hydroalcoolique sur 7 de nos sites en France, expliquait le 1er avril Alexis Duval dans une lettre adressée aux associés-coopérateurs du groupe. Les volumes produits ont été fournis gratuitement aux hôpitaux, Ehpad, personnels de santé et à l'Armée par l'intermédiaire des agences régionales de santé et des préfectures. Ils n'ont pas vocation à faire l'objet d'un commerce ».

Bidon d'un litre

En ce qui concerne les quantités allouées aux coopérateurs, elles diffèrent selon chaque site : 2 100 litres à Lillers, 1 500 à Boiry, 1 500 à Chevrières, 1 100 à Origny-Sainte-Benoîte, 1 500 à Connantre et 500 litres à Artenay.

Distribuée sous forme de bidon d'un litre, la solution hydroalcoolique ainsi offerte « ne doit faire l'objet d'aucun commerce, mais peut néanmoins être délivrée à titre dérogatoire dans le cadre de désinfection pour les travaux agricoles », précisait la direction de Tereos.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Pour Antoine, Carole et Yann Lardeur, le robot d’alimentation est une réponse au manque  de main-d’œuvre pour leur atelier d’engraissement de quatre-cents taurillons. 
Un premier robot d’alimentation est installé dans la Somme
La famille Lardeur, installée en Gaec à Beauquesne, a fait le choix d’investir dans un robot d’alimentation Lely Vector pour son…
Richard sur terre met les pieds en baie de Somme
Le youtubeur défenseur de la ruralité Richard sur terre débarque ce week-end sur le littoral picard, à Cayeux-sur-Mer, où il sera…
OFB
« L’OFB va monter en puissance », selon son DG
L’agriculture « est un des combats prioritaires » de l’Office français de la biodiversité, a déclaré son directeur général,…
Forte pression mildiou : que faire ?
 Ne pas relâcher, continuer à protéger le feuillage, sont les conseils d'Arvalis Institut du végétal.
La nouvelle répartition des pulpes Tereos fait grincer la campagne
Tereos a décidé une nouvelle méthode de répartition des pulpes et une nouvelle grille de tarifs dès la prochaine campagne…
Pluies incessantes et orages violents frappent la campagne
Des orages localisés ont fortement touché des parcelles de la Somme ces derniers jours, notamment dans le secteur de Conty. Plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde