Aller au contenu principal

Tereos et Cristal Union répondent à la pénurie de gel hydro-alcoolique

Quel est le point commun entre les sociétés Pernod-Ricard, Tereos et Cristal Union ? Toutes les trois ont annoncé au cours des dernières 48 heures leur intention de fournir de l'alcool pour contribuer à la fabrication de gel hydroalcoolique.

Trouver du gel hydro-alcoolique n'est pas simple en raison d'une forte demande et des fabrications tendues.
Trouver du gel hydro-alcoolique n'est pas simple en raison d'une forte demande et des fabrications tendues.
© V.F.

Parmi les gestes « barrière » qui doivent permettre de ralentir la progression du virus Covid-19, se laver les mains très régulièrement avec du savon ou un gel hydro-alcoolique apparaît en premier. Mais dans bon nombre de points de vente, dont les pharmacies, trouver un simple flacon de ce gel hydro-alcoolique tient du parcours du combattant depuis plusieurs jours.

Pour répondre à la pénurie, plusieurs entreprises françaises ont annoncé au cours des 48 dernières heures leur intention de fournir de l'alcool éthylique à des laboratoires pour fabriquer du gel hydroalcoolique. Le week-end dernier, c'est le groupe de luxe LVMH qui avait ouvert la voie en annonçant que ses ateliers de fabrication de parfums allaient se lancer dans la fabrication de gel hydro-alcoolique.

Pernod-Ricard offre 70 000 litres

Le groupe Pernod-Ricard (spiritueux) a ainsi annoncé mercredi 18 mars offrir quelque 70 000 litres d’alcool pur au laboratoire Cooper, le « premier fournisseur de gels hydroalcooliques en pharmacie ». Ce don doit permettre la fabrication d’environ 1,8 million de flacons individuels de 50 ml ».

La veille, mardi 17 mars, c'est le groupe sucrier Cristal Union qui déclarait « mettre à l’arrêt la production de bioéthanol à la distillerie d’Arcis-sur-Aube pour se réorienter vers l’alcool éthylique à destination de l’industrie pharmaceutique et des biotechnologies ». La production de bioéthanol devait quant à elle se poursuivre dans l'usine de Cristanol de Bazancourt, dans la Marne, « en moindre proportion ».

Tereos produit 10 à 11 000 litres d'alcool par semaine

Le 18 mars, c'était au tour d'une autre coopérative agricole, Tereos, d'annoncer l'engagement de cinq de ses usines - Artenay (Loiret), Origny-Sainte-Benoite (Aisne), Lillers (Pas-de-Calais), Morains (Marne) et Nesle (Somme) - dans la fabrication d'alcool pharmaceutique. D'après le groupe, la production a « déjà démarré sur un premier site et sera mise à la disposition gratuitement des Agences régionales de santé et des hôpitaux des régions proches, qui connaissent des situations très critiques ». Les cinq usines « disposent du savoir-faire nécessaire à la fabrication d’alcool pharmaceutique et de capacités importantes » indique Tereos, qui revendique d'être le premier producteur d’alcool en France. Le volume prévu est de 10 à 11 000 litres/semaine.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde