Aller au contenu principal

Top départ pour le recensement de la population

La campagne du recensement a débuté le 17 janvier. Elle s’achèvera le 16 février prochain pour les communes de moins de 10 000 habitants, et le 23 février pour les autres. Mode d’emploi.

Avec plus de 6 millions d’habitants recensés au 1er janvier 2016, les Hauts-de-France sont la troisième région française 
la plus peuplée.
Avec plus de 6 millions d’habitants recensés au 1er janvier 2016, les Hauts-de-France sont la troisième région française
la plus peuplée.
© D. R.



La méthode est toujours la même. Comme chaque année, plus de cinq millions de logements sont enquêtés, soit neuf millions de personnes recensées et 8 000 communes concernées en France. Dans le détail, ce recensement a lieu tous les cinq ans auprès de l’ensemble des populations communales, et tous les ans dans les communes de plus de 10 000 habitants sur un échantillon de 8 % de la population.
Pour le lancement de cette nouvelle campagne, ce ne sont pas moins de 843 communes qui seront recensées en Hauts-de-France en 2019, dont 473 dans l’ex-Picardie et 370 dans le Nord et le Pas-de-Calais. A noter que sur les 473 communes réparties entre l’Aisne (157), l’Oise (146) et la Somme (170), 451 sont des communes de moins de 10 000 habitants. Autres chiffres clés : 2 230 agents recenseurs seront sur le pont en Hauts-de-France, dont 880 dans l’ex-Picardie. Au total, ce sont 419 000 logements et 988 000 personnes qui seront à recenser.

Comment ça marche ?
Un agent recenseur, muni d’une carte officielle, remettra à chaque ménage une notice avec un code d’accès et un mot de passe afin de donner la possibilité à chacun de réaliser son recensement sur Internet. Deux options se présentent alors : soit le ménage définit une nouvelle date de rendez-vous avec l’agent recenseur pour remettre les documents dûment remplis, soit il y répond directement sur le site internet dédié (www.le-recensement-et-moi.fr). La démarche sur Internet a été simplifiée au maximum. Traduction : l’internaute est guidé pas à pas pour répondre au questionnaire. Une fois celui-ci rempli, un dernier clic suffit pour l’envoyer, ce qui génère un accusé de réception immédiat. Fin de l’opération.
Outre la dématérialisation progressive des démarches administratives pour, le plus souvent, des raisons d’économie, la mise en place du questionnaire sur Internet, effective depuis 2015, présente d’autres atouts : gain de temps pour les ménages et les agents recenseurs, un questionnaire facile à compléter, une confidentialité renforcée, moins de déplacements et de traitements pour les communes, des réponses de qualité, un recensement moins coûteux et plus respectueux de l’environnement. Avec la mise en place de l’application informatique, l’Insee a calculé que plus de 30 tonnes de papier sont économisées par an.
Et, parce qu’il y a fort à parier que, d’ici quelques années, le recensement se fera exclusivement par Internet, et ce notamment pour alléger la charge de travail des communes, un test sur 200 communes, dont douze en Hauts-de-France, sera lancé cette année. Le test ? Les notices avec les codes d’accès au questionnaire internet seront directement déposées dans les boîtes aux lettres. Clic !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Au cours des mois de janvier et de février derniers, plusieurs agriculteurs ont été verbalisés pour avoir réalisé  des épandages de produits organiques dans leurs parcelles. 
Un excès de zèle de l’OFB qui agace les agriculteurs
Lors de la dernière session de la Chambre départementale d’agriculture, ses élus ont regretté les méthodes et motifs d’…
Un nouveau magasin de produits locaux à Corbie
Vincent Dufrenoy ouvrait une nouvelle boucherie et magasin de produits locaux à Corbie ce 1er avril. On y a fait un tour !
170 exploitations agricoles couvrant environ 30 000 hectares ont obtenu le label d’agriculture de conservation «Au cœur des sols».
Déjà 30 000 hectares labellisés «Au cœur des sols»
Les agriculteurs de l’Apad fêtent la première année d’existence de leur label d’agriculture de conservation des sols «Au cœur des…
Les détenteurs du Certiphyto pourront vacciner contre la Covid-19
La liste des personnes autorisées à administrer des vaccins contre la Covid-19 s'allonge puisque les détenteurs du Certiphyto…
Secure Colza : des leviers techniques pour redynamiser la culture
Donner des clés aux agriculteurs pour leur permettre de maintenir leurs surfaces de colza : c’est tout l’objectif de Secure colza…
Produire de la Pompadour, ce n’est que de l’amour
La variété Pompadour sait se faire désirer et c’est ce qui rend sa culture intéressante aux yeux des six producteurs picards…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde