Aller au contenu principal

Un agriculteur sur cinq n’a pas dégagé de revenu en 2017, selon l’Insee

En 2017, malgré une amélioration de la conjoncture agricole, 19,5 % des non-salariés agricoles imposés au réel ont déclaré des revenus nuls ou déficitaires, d’après une étude de l’Insee publiée le 7 novembre. Cette proportion atteint 30,1 % en grandes cultures et 27,8 % pour les éleveurs ovins, caprins et équins. Toutes productions confondues, le revenu des agriculteurs a progressé de 6,8 % en 2017 (1 610 € par mois, déficits exclus).
En 2017, le revenu a particulièrement augmenté pour les éleveurs de granivores (+ 26,2 % à 2 400 €) et en polyculture-élevage (+ 16,1 % à 1 360 €). Il progresse pour toutes les orientations, sauf la viticulture (- 2,3 % à 3 000 €) et les ovins, caprins et équins (- 2,2 %). D’après l’Insee, un cinquième des non-salariés agricoles est assujetti au micro-bénéfice agricole (micro-BA), soit 92 000 agriculteurs. Leur revenu d’activité moyen est de 560 E (+ 6,7 % par rapport à 2016).
L’étude de l’Insee analyse aussi les revenus des non-salariés hors de l’agriculture : ceux-ci atteignent en moyenne 2 580 € (+ 0,7 %). Un chiffre qui masque de très fortes disparités entre les métiers. FNSEA et les JA ont déploré le 8 novembre le «fossé qui existe entre les agriculteurs et les autres entrepreneurs». Pour les organisations syndicales, cette étude «confirme l’absolue nécessité d’appliquer la loi Egalim pour de meilleurs prix payés aux producteurs».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde