Aller au contenu principal

Un «blocage des axes majeurs de circulation» le 8 octobre

© D. R.

Les syndicats agricoles majoritaires ont annoncé un «blocage des axes majeurs de circulation le 8 octobre». Il s'inscrit dans une succession d'actions syndicales, qui durera tout l'automne et dont la FNSEA et les JA ont dévoilé le calendrier le 1er octobre. «La pression monte d'un cran vis-à-vis du gouvernement», préviennent les organisations syndicales. Dans leur viseur : «les accords internationaux (dont le Ceta)», «l'agribashing» et «les distorsions de concurrence».

Quatre blocages dans la Somme

Dans le département de la Somme, quatre points de blocage sont organisés avec la mise en place de barrages filtrants des axes routiers, de 11h à 14h : à Abbeville, à l'entrée de l'autoroute A16/A28 ; à Boves, au rond-point d'accès à l'A29 ; à Argoeuves, au rond-point d'accès à l'A16 et à Roye, à l'entrée de l'autoroute A1.
Pour la FDSEA et les JA 80, cette mobilisation s'inscrit dans «dans la continuite de nos actions «feux de la colere des jeudi 19 et vendredi 27 septembre (…) dans le but de faire entendre le ras-le-bol general des agriculteurs. Nous en avons assez des accords de libre-echange signes ou l’agriculture sert de variable d’ajustement, des distorsions de concurrence qui ne cessent d’augmenter, de l’arrivee de nouvelles règles franco-françaises, comme les ZNT, pour toujours laver plus blanc que blanc», dénoncent les organisations syndicales samariennes.

«Macron, veux-tu encore de nous ?»

Après une campagne d'étiquetage sur l'origine des aliments la semaine du 7 octobre, la FNSEA et les JA aborderont le thème de la restauration hors domicile à partir du 14 octobre. Des convois agricoles convergeront vers les préfectures la semaine suivante avec le message «Macron, veux-tu encore de nous ?» Le gouvernement disposera d'un «temps de réponse» la semaine du 4 novembre, avant un «temps fort sur l'Europe» organisé le 15 novembre à Strasbourg.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les planteurs peuvent espérer approcher un rendement de 90 t/ha à 16° et une rémunération de 30 €/t pulpes comprises. 
La campagne betteravière démarre sous de bons auspices
De bons rendements et des prix supérieurs aux dernières années : voilà ce qu’espère la filière betteraves pour cette nouvelle…
Barbara Pompili
Barbara Pompili lorgne sur l'agriculture ? Son cabinet réfute
Avec Nicolas Hulot, l'un de ses prédécesseurs au ministère de la Transition écologique, la samarienne n'est pas contre l'idée de…
Des betteraviers pas pressés de récolter
La Confédération générale des betteraviers (CGB) demande aux entreprises de transformation de retarder autant que possible les…
La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques (à gauche) a fait étape la semaine dernière dans la Somme à la rencontre des élus locaux pour s’assurer de la bonne mise en place du plan de relance.
Touquet Savour offre un nouvel écrin écoresponsable à ses pépites
L’entreprise de négoce de pommes de terre installée à Essertaux (80) vient de lancer la commercialisation d’un nouveau packaging…
Plaine en fête, un événement de rentrée contre la morosité
Après une année blanche, l’événement Plaine en fête organisé par les Jeunes agriculteurs de la Somme fait son grand retour le…
Les Grandes Gueules
Comme le monde agricole, les chasseurs ont désormais leur « Grande Gueule »
Pour faire partie du casting, il faut en avoir... de la gueule. L’émission radiophonique de débat d'actualité a dévoilé ce lundi…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde