Aller au contenu principal

Volailles
Un cas de grippe aviaire détecté dans l'Aisne

La commune où le foyer a été découvert se situe entre Saint-Quentin et Charleville-Mézières, proche de la frontière avec les Ardennes où un autre cas a été signalé il y a quelques jours.

© Pixabay

Un foyer de grippe aviaire a été découvert dans une basse-cour de l'Aisne, a annoncé la préfecture le 15 septembre, appelant à la vigilance de tous, quelques jours après la détection d'un cas dans les Ardennes.

« Une suspicion clinique vient d'être confirmée ce jour par le laboratoire national de référence dans une basse-cour située sur la commune d'Aubenton », écrit la préfecture de l'Aisne dans un communiqué.

D'après l'AFP, la préfecture rappelle que « comme plusieurs pays d'Europe, la France est confrontée à un nouvel épisode d'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) », et que « la maladie circule depuis quelques semaines en Belgique et au Luxembourg ».

« L'origine de la contamination est l'achat de volailles sur un marché belge », auprès d'« un professionnel qui vend ses oiseaux sur différents marchés en Belgique », précise le communiqué.

La détection de ce foyer, à l'origine identifiée, n'entraîne pas d'interdiction de circulation des volailles.

Le 10 septembre, le niveau de risque avait été relevé de « négligeable » à « modéré », sur «l'ensemble du territoire métropolitain», après la détection d'un premier cas dans la basse-cour d'un particulier des Ardennes. Ce cas ne remettait pas en cause le statut tout juste recouvré par la France, le 2 septembre, de « pays indemne d'influenza », selon le ministère de l'Agriculture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Chaque année, environ 10 % des fermes du département de la Somme font  l’objet d’un contrôle administratif, ce qui apparait relativement faible selon  l’administration départementale.
«Trop» de contrôles chez les agriculteurs ? La DDTM répond

Lors de la session de la Chambre départementale d’agriculture de la Somme du 19 mars dernier, l’administration départementale…

Présentation des Prim'holstein.
Les vaches Prim’holstein, les stars de la Foire agricole de Montdidier

Le lundi 1er avril avait lieu la traditionnelle Foire agricole de Montdidier, avec de nombreux exposants. Parmi les…

Dans certaines régions de production, les conditions d’arrachage et de stockage ont été perturbées par les conditions  météorologiques, obligeant planteurs, usines et coopérative à s’adapter.
Les trois raisons d’une rémunération «jamais atteinte» pour les betteraviers de Tereos

Le groupe coopératif sucrier Tereos a annoncé fin de semaine dernière une rémunération «jamais atteinte» des betteraves à ses…

Gros rendement pour la campagne 2023-2024 de collecte des pneus

Au cours de l’hiver, pendant trente jours, 370 exploitations agricoles de la Somme ont participé à la collecte des pneus…

Quatre kilomètres de haies pour protéger un captage d’eau

En s’associant à un partenaire privé, Christophe Desmis, un agriculteur du Santerre, fait le pari de planter quatre kilomètres…

Le retard pris dans les semis inquiète la CGB comme l’Institut technique de la betterave (ITB) avec un risque «jaunisse»  fort cette année.
Des premiers semis de betteraves sous un ciel nuageux

C’est toujours dans l’attente d’un contingentement des volumes de sucre importé d’Ukraine et de l’autorisation de certaines…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde