Aller au contenu principal

Un conseil de plus en plus pertinent : une priorité pour Calipso

Visite des essais Calipso sur la plate-forme de Buigny-Saint-Maclou.

Des essais pour conseiller les meilleures solutions à chacun des agriculteurs.
Des essais pour conseiller les meilleures solutions à chacun des agriculteurs.
© AAP

«Une année particulièrement difficile», c’est ainsi que Jean-Marc Tahon, responsable technique de la coopérative Calipso, a résumé cette campagne lors de la visite des essais le 26 juin dernier. En effet, après un automne pluvieux, qui eu pour conséquence des conditions de semis très délicates, s’en est suivi un printemps froid et humide. Le retard pris par la végétation suscite encore beaucoup d’interrogations même si le potentiel semble être, du moins en partie, rattrapé.
Ce temps automnal a permis à la rouille jaune de s’exprimer relativement tôt. Il est d’ailleurs facile de reconnaitre les variétés sensibles à cette maladie dans la partie non traitée de l’essai variété blé. En revanche, l’absence de température a relégué, jusqu’à présent, la septoriose en maladie de «fond de cuve», et ce malgré la pluie. «Les craintes se portent aujourd’hui sur Microdochium Nivale,qui pourrait s’exprimer dans les semaines à venir» comme l’a souligné Jean Marc Tahon. «Le bixafen associé au prothioconazole dans l’Aviatorxpro, est la meilleure réponse fongicide contre les maladies de l’épi et celle-ci en particulier», c’est le choix qu’a privilégié la coopérative pour ce dernier traitement.
Cette plateforme est pour Calipso, le résultat d’une année de travail de toute une équipe, afin de conseiller les meilleures solutions à chacun des agriculteurs.

Des collections variétales
La centaine de visiteurs présents ont pu observer les belles collections variétales blés et orges : des variétés plus anciennes, telles que Expert et Bermude, mais néanmoins toujours d’actualités, aux plus récentes telles que Cellule ou encore Rubisko. On peut y observer plus d’une dizaine de variétés de blés hybrides qui ont une nouvelle fois démontré tout leur intérêt cette année, et notamment leur faculté de récupération en conditions difficiles. Cette vitrine est un moyen pour les agriculteurs qui le désirent de faire leur choix avec l’aide des conseillers.
L’essai fongicide orge, a de nouveau montré l’intérêt d’une double SDHI sur le plan parasitaire où les écarts sont nettement visibles. Quant au blé, plusieurs protocoles vont permettre de juger l’efficacité des différents traitements fongicides : avec ou sans SDHI ? quelle est la dose optimale ? le meilleur positionnement des différents traitements ? Cependant, la nouveauté pour Calipso, se trouve cette année dans l’utilisation d’outils d’aide à la décision (voir encadré).
Cette matinée conviviale s’est terminée autour d’un lunch à la salle polyvalente du Titre où les adhérents ont pu continuer à échanger entre eux et avec les conseillers cultures.

Un outil d’aide à la décision pour la septoriose

Pour la première année, la coopérative Calipso a décidé de travailler avec un outil d'aide à la décision pour prévenir l’apparition de la septoriose, maladie la plus préjudiciable en bordure maritime. Ce logiciel, relié à la station météo d’Abbeville, a eu pour incidence de limiter à deux le nombre de fongicides sur les blés dans certaines situations. Ces nouveaux outils vont permettre, sans remettre en cause les observations terrains ni les particularités de chaque agriculteur, d’affiner le conseil technique. On peut imaginer dans un avenir proche, que chacune des régions naturelles de Calipso ait sa propre station météo reliées à l’outil. C’est également un moyen de répondre aux nouvelles exigences environnementales en termes de réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde