Aller au contenu principal

Politique
Un débat au Sénat sur les enjeux de la future PAC

Ce mardi 4 mai, dans le cadre de l’ordre du jour réservé au groupe Socialiste, Écologiste et Républicain, le Sénat débat sur le thème : « Les enjeux nationaux et internationaux de la future PAC ».

Sénat
Ce mardi 4 mai, à partir de 21h que les sénateurs de toutes tendances confondues participeront à un débat sur l'avenir de la Politique agricole commune (PAC), avec le ministre de l'Agriculture, Julien Denormandie.
© Sénat

La soirée s'annonce longue. C'est en effet ce mardi 4 mai, à partir de 21h que les sénateurs de toutes tendances confondues participeront à un débat sur l'avenir de la Politique agricole commune (PAC).

Plus de 3 ans après la présentation d’un premier projet de réforme par la Commission européenne, les négociations autour de la future PAC 2023-2028 entrent désormais « dans une période décisive, prévient-on en effet au Sénat. Chaque État membre doit présenter d’ici l’été 2021 son plan stratégique national (PSN) déclinant la mise en œuvre de la PAC sur son territoire. Cette subsidiarité accrue implique que les choix qu’opérera le Gouvernement dans les prochaines semaines conditionneront notre modèle agricole pour la décennie à venir. Avec un budget global en baisse, des arbitrages devront être opérés ».

Le débat sera l’occasion d’aborder l’ensemble de ces problématiques et de connaître l’état d’avancement des négociations que le Gouvernement est en train de mener.

Sénateur LR de la Somme et membre de la commission des Affaires économiques, Laurent Somon a confirmé il y a quelques heures depuis son compte Facebook qu’il serait de la partie : « Après le débat sur la loi EGALIM, j’interviendrai demain (le 4 mai, ndlr) pour obtenir du ministre de l’agriculture les engagements concernant la PAC et l’assurance pour les agriculteurs des Hauts-de-France que ces aides essentielles aux revenus et au maintien des filières ne soient pas réduites et que la convergence ne se fassent pas encore au détriment des systèmes de production présents sur nos territoires ».

Début avril, lors d’une rencontre avec la profession agricole samarienne, le sénateur (Union Centriste) Stéphane Demilly s’était lui aussi engagé à participer au débat du 4 mai, s’inquiétant « qu’année après année, réforme après réforme, notre potentiel productif s’érode » et que « la question du renouvellement des générations agricoles se pose ». Selon lui, il y a « une nécessité à soutenir notre agriculture dans sa diversité »

« Tous les groupes politiques présenteront leur point de vue sur ce sujet au cours d’un débat interactif » rappelle-t-on au service communication du Sénat. Ce débat aura lieu en présence de Julien Denormandie, ministre délégué auprès du ministre de l’agriculture et de l’alimentation. Pour suivre le débat : http://videos.senat.fr/index

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

mildiou pomme de terre
Un plan européen de lutte contre le mildiou réclamé

L’hiver et le printemps pluvieux ont favorisé le mildiou qui s’attaque aux cultures. Huit organisations demandent un plan d’…

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

La coopérative Sodiaal a un nouveau président

Le conseil d’administration de la coopérative Sodiaal, réuni ce mercredi 19 juin à Pau à l’occasion de l’Assemblée…

L'alliance rurale élections européennes Schraen Lassalle
Une défaite au goût amer pour l’Alliance rurale et des conséquences pour la chasse

Initiateur de la liste L’Alliance rurale, candidat en troisième position, le nordiste Willy Schraen dresse un constat amer de…

En raison des mauvaises conditions climatiques, au semis puis au printemps, le potentiel de rendement des céréales à paille  est dégradé.
Un potentiel dégradé en céréales à paille pour la France

Pluies et manque d’ensoleillement ont grevé le potentiel des céréales à paille ; le rendement de l’orge d’hiver est déjà…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde