Aller au contenu principal

Chronique de Noémie
Un état des lieux essentiel lors de la reprise de terres

Madame Durand a l’opportunité de reprendre à bail 10 ha de terres. Elle s’interroge sur le fait d’établir un état des lieux lors de son l’entrée en jouissance. Que lui conseillez-vous ?

L’état des lieux va permettre à madame Durand ainsi qu’au propriétaire d’attester l’état des immeubles bâtis ou non, en début et en fin de location. Le risque de litiges en cas d’indemnités dues au preneur sortant est ainsi limité. 10 ha étant une surface conséquente, il est d’autant plus conseillé. 

Il faut savoir que l’établissement d’un état des lieux s’impose lors de la conclusion de tout bail soumis au statut du fermage (article 411-1 du Code rural). Néanmoins, le non-respect de cette condition n’affecte ni la validité du bail, ni certains avantages fiscaux.

Les parties (bailleur/preneur) peuvent rédiger ensemble ce document, mais afin d’éviter toute lacune, il est conseillé qu’il soit établi par un professionnel (notaire, expert agricole, huissier de justice). Il doit être établi dans le mois qui précède ou qui suit l’entrée en jouissance du preneur, et indiquer avec précision l’état des immeubles, dressé selon un inventaire, avec possibilité de mentionner les rendements des cinq dernières années. 

Dans notre cas, il est vivement conseillé que madame Durand et son propriétaire établissent un état des lieux d’entrée car faute de ce document, les intérêts des deux parties pourraient être lésés au terme du bail. L’indemnité de sortie due à madame Durand serait alors aléatoire, voire impossible à déterminer.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Bien que son industriel laitier, Danone, pousse à plus de production, le jeune Thomas Buquet a joué la prudence  et l’exploitation ne devrait pas produire plus. Au contraire, l’objectif est de descendre entre 70 et 75 vaches.
Un robot pour conforter la gestion du travail
À 26 ans, tout juste installé depuis un peu plus d’une année en Gaec avec son frère Nicolas à Blargies, dans le Nord-Ouest de l’…
Atelier de multiplication porcin cherche son nouvel éleveur
Depuis trente-trois ans, Agnès Boone-Duacheux exerce avec passion son métier d’éleveuse porcin spécialisée en multiplication,…
Rien qu’en 2022, la facture énergétique pour Sodiaal s’élève à 100 millions  d’euros supplémentaires par rapport  à l’an dernier.
Sodiaal décroche et s’en excuse auprès de ses coopérateurs
À la traîne depuis quelques mois en matière de prix du lait payé aux éleveurs par rapport à d’autres entreprises laitières, la…
Bertrand Achte, Maxence Turbant, Erwin Pardon et Leslie Camus.
Pas d'accord avec McCain sur les prix pour la campagne 2024
C'est historique : pour la seconde fois depuis sa création en 1997, le Gappi et McCain n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur…
Cristal Union
Cristal Union paiera « plus de 40 euros par tonne » les betteraves récoltées en 2022
Sans attendre la fin de la période d’arrachages des betteraves, le groupe coopératif Cristal Union a fini lui aussi par annoncer…
Quand il imagine un parcours d’obstacles, Arnaud Bazin pense toujours au cheval avant tout.
Arnaud Bazin, metteur en scène des concours de saut d’obstacles
Dans un concours hippique, c’est lui qui amène le décor. Il fait en sorte que les acteurs, couples cheval-cavalier, puissent y…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde