Aller au contenu principal

Graines d'agriculteurs
Un jeune éleveur picard se distingue

Damien Devienne, éleveur dans la Somme, est sélectionné parmi les dix finalistes nationaux du concours "Graines d'agriculteurs". Pour être le lauréat 2013, l'agriculteur invite le grand public à voter pour sa candidature, une fois par jour, jusqu'au 31 août.

Damien avec Eglantine et Félicie, deux de ses protégées
Damien avec Eglantine et Félicie, deux de ses protégées
© AAP

 

“C'est en 2009, de retour d'un stage au Canada, que j'ai mené avec mes frères un véritable travail de réflexion sur nos envies réelles concernant l'exploitation". Ainsi commence l'histoire de Damien Devienne, jeune agriculteur et éleveur de vaches allaitantes à Gouy l'Hôpital, près d'Hornoy-le-Bourg. Son projet, longuement mûri, a été de prendre la relève sur l'exploitation avec son frère Mathieu et de convertir la production en agriculture biologique. "Le bio était la suite logique puisque jusqu'ici, sur l'exploitation, les baisses d'intrants et le bas volume étaient déjà pratiqués par mon frère Luc et ma mère". La Ferme de Heurtebise est alors devenue "la Ferme de la Verte Vallée" en décembre 2011. A partir de mai 2014, tout l'élevage sera passé en bio, et les récoltes qui seront semées après cette date le seront aussi en intégralité.

Une expérience enrichissante
C'est sans aucun doute la singularité de leur projet et la motivation des deux frères qui les ont amenés à être finaliste du concours Graines d'agriculteurs. Aujourd'hui, Damien attend beaucoup de cette finale. "Cela nous confortera une fois de plus dans nos choix" souligne Mathieu, lui aussi très investi dans ce concours. Une expérience enrichissante qui confortera également la clientèle régulière de la ferme de la Verte Vallée et amènera sans nulle doute des clients supplémentaires ! Le concours a en effet amené les Devienne à créer une page Facebook. "C'est l'avantage de s'être engagé dans ce concours : on se remet en question, on réfléchit, et on met en place des idées nouvelles".
En plus d'une centaine de vaches allaitantes et  50 hectares de pâtures, Damien et Mathieu cultivent sur plus de 60 hectares : maïs, blé, triticale ou encore épeautre. Ils engraissent également une cinquantaine de porcs tout au long de l'année. Cet atelier, déjà existant, fonctionnait bien, mais les deux jeunes ont encore augmenté leur capital clients, principalement grâce au bouche à oreille. 95 % de la production part ainsi en vente directe, avec chaque mois, sauf en août, la découpe d'une vache, d'un veau et de six porcs.
Et leur installation ne s'arrête pas là puisque d'ici la fin d'année un projet de poulets de plein air devrait voir le jour. "Notre objectif est d'avoir un effectif de 2 000 poulets par an, mais nous n'en aurons qu'environ 200 en une seule fois".

Communiquer sur le métier
"A travers les médias, de par le projet, nous essayons également de communiquer positivement sur le métier d'agriculteur, de montrer que tous les agriculteurs font aujourd'hui des effort pour offrir aux consommateurs des produits de qualité" confie Damien. Passionné par son métier, le jeune éleveur a un souhait : faire que de nouveaux jeunes s'installent, voir des projets innovants et des exploitations pérennisées !
Peut-être que le concours Graines d’agriculteurs  suscitera des vocations et donnera à certains jeunes l’envie d’entreprendre sur une exploitation agricole. En attendant, Damien tente le tout pour le tout : presse, Internet et même radio. Le grand public a jusqu'au 31 août pour voter, et le vote est possible une fois par jour. Les résultats des votes sur Internet comptent pour une moitié de la note dans l’élection finale, qui implique aussi un jury de professionnels de l’agriculture. Les résultats seront connus en septembre, et la remise des prix s'effectuera lors de la finale nationale de labour à Saint-Jean d'Illac en Gironde. Alors, rendez-vous sur http://www.graines-agriculteurs.com/ nomine-43-damien-devienne !

 

Le concours Graines d'agriculteurs
Graines d'agriculteur est un concours qui a lieu chaque année dans une filière différente et qui vise à découvrir et à récompenser de jeunes talents agriculteurs, qui représentent l’avenir et qui dessineront les contours de nos paysages et de nos terroirs de demain.
Graines d’agriculteurs est le seul trophée agricole qui donne la parole au public. L’objectif est de permettre au citoyen et au consommateur de s’exprimer et de devenir un consom’acteur ! En votant, le grand public aide le monde agricole à construire l’agriculture de demain !
Pour voter, c'est simple : il suffit de découvrir sur Internet les portraits des finalistes sélectionnés parmi l’ensemble des candidats, de faire son choix, puis voter.
Graines d’agriculteurs  fédère toutes les instances représentatives agricoles : le syndicat Jeunes Agriculteurs, le ministère, les acteurs historiques de l’agriculture et les filières agricoles.

Pour plus d'informations : Jeunes Agriculteurs de la Somme -
03 22 53 30 08 ou Damien Devienne - 06 89 29 24 89.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
Les connaissances scientifiques concernant l’impact des champs électromagnétiques sur la santé des animaux d’élevage doivent largement être approfondies.
Les champs électromagnétiques, maux du XXIe siècle chez les animaux
Ils seraient des centaines d’éleveurs à témoigner de souffrance de leurs animaux à cause d’installations électriques à proximité…
Avec l’avocat de l’Anast, Yann Joly réclame réparation du préjudice subi (1 M€) au titre d’un «trouble anormal de voisinage». 
La perte de son élevage indemnisée ?
À Le Boisle, Yann Joly a vu son troupeau de VL dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013. Une procédure…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde