Aller au contenu principal

Un mât de 23 mètres pour réparer une fracture

La ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales Jacqueline Gourault a inauguré en début de semaine une antenne-relais de téléphonie mobile commune à quatre opérateurs à Mailly-Raineval.

Au sud d’Amiens, la petite commune de Mailly-Raineval – on y recense 300 habitants -, compte un nouveau mât visible à des kilomètres à la ronde. Il ne s’agit pas pourtant cette fois d’une éolienne... mais d’un relais radiotéléphonique. Ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, Jacqueline Gourault est venu l’inaugurer le lundi 1er février en présence de la préfète de la Somme, d’un sénateur, d’un député, du président du Conseil départemental et du maire de la commune, Francis Mourier ; c’est dire si le moment était attendu. Des représentants d’opérateurs téléphoniques ainsi que le directeur général de la fédération française des télécoms étaient également présents.  

 

«Un beau cadeau de Noël» 

D’une hauteur de 23 mètres, l’antenne-relais de Mailly-Raineval a été installée par SFR, mais permet à trois autres opérateurs de s’en servir. Grâce à sa mise en service «entre Noël et nouvel an», se remémore le maire de la commune, «cela a été un beau cadeau de fin d’année pour les habitants» ; lesquels se situaient il y a encore quelques semaines dans une «zone blanche». L’étape la plus complexe aurait été de trouver un terrain susceptible d’accueillir l’antenne-relais. Et la ministre de la Cohésion des territoires d’oser un parallèle avec l’installation d’éoliennes, dont on pouvait deviner la présence dans la bruine : «L’installation de ce genre de pylônes peut susciter de l’opposition comme on peut en rencontrer pour les éoliennes», a-t-elle ainsi souligné. Ce constat, le directeur général de la fédération française des télécoms le fait également : «Les gens sont pour une amélioration de la couverture, mais ils ne veulent pas les pylônes...» Michel Combot rappelle toutefois les avantages liés au déploiement de la 4G dans les territoires : «En cette période de crise sanitaire, la 4G joue un rôle important dans le maintien de l’activité du pays.» 

 

Disparition d’une zone blanche 

Jacqueline Gourault y voit, quant à elle, «une manière de donner à nos concitoyens les mêmes chances pour communiquer, pour travailler où qu’ils soient». «Alors que le Premier ministre a annoncé vouloir un développement du télétravail, il faut pour cela que les réseaux de télécommunications soient performants et nous y travaillons.» Pour la ministre de la Cohésion territoriale, il s’agit également d’un outil destiné à favoriser l’installation de nouvelles activités dans des territoires jusqu’alors «oubliés», citant l’exemple de la télémédecine. «Je suis convaincue que c’est de cette manière que l’on pourra lutter contre la fracture territoriale», a-t-elle dit. 

Dans le cadre du «New Deal Mobile», un dispositif national de déploiement d’antenne-relais, ce ne sont pas moins de 24 qui seront à terme installées dans le département de la Somme, suivant un protocole copiloté par la préfecture de la Somme et le Conseil départemental. Pour le maire de la commune, l’amélioration de la couverture du territoire en téléphonie mobile était une priorité du mandat. Cela étant désormais acquis, il lui reste à s’atteler à un autre chantier de taille : la lutte contre l’érosion et le ruissellement des eaux pluviales.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les deux dernières minutes de la conférence de presse de rentrée de la ministre de la Transition écologique ont d’abord jeté un froid dans la filière betteraves avant de déchaîner les passions sur les réseaux sociaux.
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s’est exprimée contre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde