Aller au contenu principal

Un pépiniériste dévalisé par des vegans

Grâce à un peu de malice et un bon coup de crayon, le gérant d'une pépinière samarienne a attiré chez lui une nouvelle clientèle de mangeurs d'herbe et de graines.

© Onisep

Pépiniériste dans l'est du département de la Somme, Nicolas Potager a vu une nouvelle clientèle arriver dans son magasin depuis qu'il a ajouté le mot « alimentation » à son enseigne.

Depuis le début de la période de confinement en France pour cause de coronavirus, il faut dire que les pépiniéristes et horticulteurs ne sont pas vraiment à la fête. Plus malin que les autres, Nicolas Potager a eu une idée de génie : « J'ai eu comme un éclair un matin alors que j'allais faire un petit pipi au fond du jardin. Et si j'ajoutais « alimentation » à mon enseigne ? Peut-être que je pourrais attirer une clientèle de vegans ? »

Sitôt rentré, le professionnel bien inspiré met sa créativité à l'ouvrage. En deux coups de crayon, l'enseigne est modifiée. Et la clientèle nouvelle n'a pas tardé.

Des plantes comestibles qui ont du succès

« D'habitude, témoigne M. Potager, ce sont gens qu'on ne voyait pas. Mais il a suffi que je dise que mes plantes sont comestibles pour les voir arriver ».

Le rayon graineterie, d'habitude réservé aux jardiniers amateurs et éleveurs d'oiseaux a lui aussi été pris d'assaut. « Ils m'ont tout pris, je n'ai plus rien, des graines potagères jusqu'au mélange-poules », rapporte le professionnel. « Et pour ceux qui ont vraiment les crocs, on a laissé ouvert le rayon des plantes toxiques et carnivores ». Il est vraiment sympa ce Nicolas Potager.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

panneaux renversés
La Somme gagnée par une mystérieuse vague de panneaux inversés

Comme on le voit ailleurs en France depuis quelques jours, la FDSEA et les Jeunes Agriculteurs de la Somme se mobilisent…

Publié le mardi 31 octobre 2023, l’arrêté ministériel établissant les ratios régionaux de prairies permanentes pour cette année, fait état d’un taux de dégradation des surfaces en prairies permanentes en 2023 de 1,83 % par rapport au ratio de référence pour la région des Hauts-de-France.
Prairies et retournement : les Hauts-de-France sortent du régime d’autorisation

Au regard des surfaces Pac déclarées en 2023, la région des Hauts-de-France sort du régime d’autorisation individuelle de…

Des feuilles nécrosées par la cercosporiose face à la concurrence de repousses  du bouquet foliaire pénalisent la richesse des betteraves.
Pluies et cercosporiose pénalisent la richesse betteravière

L’abondance de précipitations et la résurgence de la cercosporiose dans les parcelles qui n’ont pas encore été récoltées…

Toutes sortes d’animaux, comme des chèvres toy, composent la ferme  pédagogique d’Amandine.
Amandine Delaplace, candidate à l’élection Miss France agricole

Depuis deux ans, Amandine Delaplace est à la tête d’un élevage de chevaux et d’une ferme pédagogique, constituée d’animaux…

L’accès au pâturage est possible dès le 15 février et jusqu’en début d’hiver grâce à plus de 2 km de chemins aménagés.
Une conduite du troupeau inédite dans la Somme

Depuis 2017, Benjamin et Raphaël Delva ont converti l’élevage laitier familial d’Éplessier en bio. Année après année, ils…

En plaçant les panneaux à l'envers, les agriculteurs alertent l'opinion publique : «on marche sur la tête».
Trop de normes mettent la tête des agriculteurs à l'envers

Comme on le voit ailleurs en France depuis quelques jours, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs de la Somme se sont mobilisé en…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde