Aller au contenu principal

Un premier CIE signé dans la Somme

Le sous-préfet à la relance Fabrice Neveu a parrainé la semaine dernière la signature du premier Contrat initiative emploi (CIE) entre un jeune diplômé en recherche d’emploi et un agriculteur de Beauval. 

La signature du premier Contrat initiative emploi de la Somme dans le secteur agricole s’est effectuée en grandes pompes, la semaine dernière. 
La signature du premier Contrat initiative emploi de la Somme dans le secteur agricole s’est effectuée en grandes pompes, la semaine dernière. 
© Vincent Fermon

Originaire de Rubempré, Clément est depuis quelques jours le premier jeune diplômé du département dans le secteur agricole à avoir signé un contrat initiative emploi (CIE). Sa mission sera de donner un coup de main à Patrick Legras, un agriculteur installé sur la commune de Beauval, et gérant d’une entreprise de travaux agricoles. Le CIE, qu’est-ce que c’est ? «Il s’agit d’un type de contrat créé en 2020 dans le cadre du Plan France Relance qui permet à l’employeur de bénéficier d’une aide à l’embauche», peut-on lire sur le site Internet du ministère du Travail, de l’emploi et de l’insertion. 

 

Aide à l’embauche et formation

Dans le cadre du plan «1 jeune, 1 solution», les employeurs du secteur marchand peuvent en effet bénéficier d’une aide financière lorsqu’ils recrutent un jeune âgé de moins de 26 ans ou un jeune reconnu travailleur handicapé en Contrat Initiative Emploi Jeunes (CIE Jeunes). L’aide à l’insertion professionnelle, attribuée à l’employeur qui recrute CIE s’élève pour 2020, à 47 % du Smic. La contrepartie pour l’employeur est l’obligation de mettre en place «un parcours insérant». Il s’agit ainsi, par exemple, de la désignation d’un tuteur au sein de l’entreprise ou de proposer une formation obligatoire.

Si ce type de contrats a déjà permis à des personnes en recherche d’emploi de décrocher un poste dans la Somme, c’est la première fois qu’il s’appliquait au secteur agricole, expliquait Sandrine Pouillaude, directrice de l’agence Pôle Emploi de Doullens. Inscrit à Pôle Emploi depuis le 1er janvier, Clément, 19 ans, ne pensait pas que sa recherche d’emploi déboucherait aussi rapidement sur une proposition. Diplômé d’un Bac Pro CGEA et d’un CS machinisme, le jeune homme a terminé un contrat d’apprentissage en août dernier. Sa force ? «C’est d’avoir su se rendre visible, notamment en ayant mis son CV en ligne», insiste Sandrine Pouillaude qui a accompagné Clément dans sa recherche. 

 

Effet «boule  de neige» attendu 

Le sous-préfet à la relance, Fabrice Neveu s’est lui aussi montré satisfait de la démarche, en espérant qu’elle en appelle d’autres : «Le moment est important puisqu’il s’agit du premier contrat initiative emploi signé dans le secteur agricole dans le département de la Somme. Nous espérons maintenant que cela donnera des idées et l’envie à d’autres exploitants», a-t-il dit. A l’échelle des Hauts-de-France, un objectif de 6 200 CIE a été fixé pour l’année 2021.  

 

Le site web de l’Apecita récompensé 

Pour la troisième année consécutive, le site Internet (www.apecita.com) de l’Association pour l’emploi des cadres, ingénieurs et techniciens de l’agriculture, de l’agriculture et de l’environnement (Apecita) a été élu meilleur portail de recrutement dans le palmarès édité par Statista et Les Echos. Pour réaliser ce classement, Statista et Les Echos ont enquêté auprès d’un panel de 6 500 personnes. Les critères de sélection sont la qualité de service, la communication, le rapport qualité-prix, la rapidité d’exécution des missions, le design, la structure du site… 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Les productions ne manquent pas dans le territoire de la CC2SO. Les équipes (ici Alain Defosse, président,  et Delphine Damay, en charge du PAT), misent sur le plan alimentaire pour booster la consommation de produits locaux, levier du «bien manger». 
Plan alimentaire à la CC2SO : belle opportunité pour les agriculteurs
Le plan alimentaire territorial qu’a initié la CC2SO prend forme. L’objectif principal est le «bien manger», indispensable à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde