Aller au contenu principal

Filière bois
Un rendez-vous sous les arbres pour parler bois et forêt

Les vendredi 12 et samedi 13 mai 2023, les acteurs de la filière forêt-bois en Hauts-de-France ont rendez-vous au Parc d’Olhain, pour la quatrième édition du salon en plein air «Le rendez-vous forêt-bois». 

Durant ces deux journées aussi riches que foisonnantes, plus d’une soixantaine d’exposants sont attendus, couvrant la filière forêt-bois dans toute sa diversité.
Durant ces deux journées aussi riches que foisonnantes, plus d’une soixantaine d’exposants sont attendus, couvrant la filière forêt-bois dans toute sa diversité.
© Fibois

Organisé par Fibois Hauts-de-France et le CRPF Hauts-de-France, Centre régional de la propriété forestière, la quatrième édition du salon «Le rendez-vous forêt-bois» revient les 12 et 13 mai.
Durant ces deux journées aussi riches que foisonnantes, plus d’une soixantaine d’exposants sont attendus, couvrant la filière forêt-bois dans toute sa diversité. Depuis les métiers du travail en forêt jusqu’à ceux de la transformation du bois, ils seront tous représentés. En effet, le Rendez-vous forêt-bois, c’est d’abord un espace de rencontre et d’échanges entre professionnels et propriétaires forestiers. Parmi les temps forts du week-end : des conférences sur des thématiques d’actualité (se chauffer au bois, l’adaptation des forêts au changement climatique...), des concours (débardage à cheval et coupe de bois sportive), sans oublier la remise du Prix régional de la Construction Bois 2023.

 

Rendez-vous tous publics

Dans le cadre privilégié du Parc d’Olhain (62), petits et grands apprécieront aussi la visite. Ils profiteront d’un riche programme d’animations et d’ateliers : identification des arbres, sentiers découvertes en forêt, initiation à la pédologie ou à l’observation des feuilles, démonstrations de sculpture sur bois, balades en calèche. Sur les différents stands, ils pourront assister en continu à des démonstrations métiers (abattage, élagage, coupe, sylviculture, sciage, tronçonnage, bûcheronnage, grimpe et taille douce, chauffage au bois...) et voir d’impressionnantes machines en action. 

À savoir aussi : toute la journée du vendredi 12, le Rendez-vous forêt-bois ouvre grand ses portes aux collégiens et lycéens. Environ 800 jeunes sont attendus sur le salon pour des visites guidées en forêt, des animations, la rencontre avec des centres de formation, de conseil et d’orientation. Pour la première fois depuis sa création, le site accueillera un grand Pôle Formation, qui réunira une pléiade d’acteurs des Hauts-de-France en trois chapiteaux de près de 120 m2. Pendant deux jours, les formations et les métiers de la filière y seront mis à l’honneur, car qu’on se le dise, la filière bois-forêt est dynamique, est promise à un bel avenir et elle recrute.

Pratique

Entrée gratuite - Horaires du salon : vendredi 12 mai, de 9h30 à 18h ; samedi 13 mai, de  9h30 à 17h. Programme complet sur www.fibois-hdf.fr/rdv-foret-bois 

Forêt-bois, une filière de poids 

La région Hauts-de-France a beau être une région peu boisée, elle n’en reste pas moins la plus feuillue de France. La surface forestière s’y étend sur 481 000 hectares, soit une surface forestière de 15 %. Un chiffre plutôt bas : notre région se classe à la 11e position des régions métropolitaines en termes de couverture forestière et en 9e en termes de superficie. Cependant, au niveau de sa ressource sylvicole, la région Hauts-de-France possède des essences spécifiques recherchées par les professionnels, majoritairement des essences feuillues (96 % de sa surface boisée) telles que le peuplier, le chêne, le hêtre, et le frêne. Cette spécificité fait de la région Hauts-de-France la région la plus feuillue de France. 24,5 % des forêts sont des forêts domaniales d’État gérées par l’Office national des forêts. L’ONF gère aussi des forêts de collectivités et d’établissements publics. Les 75,5 % de bois et forêts privés appartiennent à 120 000 propriétaires de bois et de forêts (40 000 propriétaires de plus de 1 hectare et 10 000 de plus de 4 hectares). 

Un secteur économique dynamique
Au regard des données Insee et Urssaf disponibles, on estime à 4 400 le nombre d’établissements ayant une activité 100 % en lien avec la forêt et/ou le matériau bois en Hauts-de-France (dont le secteur du papier et du carton). Ces établissements emploient 13 900 salariés. En y ajoutant l’ensemble des établissements ayant une activité partiellement en lien avec la filière forêt-bois, elle regroupe pas moins de 10 100 établissements et 29 700 salariés. 
En Hauts-de-France, les entreprises de sylviculture et d’exploitation forestière ainsi que de première transformation du bois sont plus nombreuses dans le sud de la région (territoire de Picardie) et celles de deuxième transformation du bois sont davantage localisées au nord (territoire du Nord – Pas-de-Calais). Cette complémentarité trouve tout son intérêt dans le développement de filières courtes, locales et pérennes que les acteurs et professionnels de la filière souhaitent développer dans le cadre du contrat de filière signé par les deux territoires. 

Bois énergie : puissant, mais difficile à quantifier 
Au sein de la filière forêt-bois, le bois énergie représente souvent une activité secondaire au sein d’une même entreprise, parfois source de diversification d’activité. Ainsi, la quantification du nombre d’emplois de la filière bois énergie est souvent complexe. La note «Emploi dans la filière bois énergie en Hauts-de-France» réalisée par Fibois Hauts-de-France, l’Ademe et la Région Hauts-de-France et publiée en 2022 permet de déterminer de façon plus précise le poids des activités bois énergie en termes d’emploi, permettant d’obtenir un total de 2 235 équivalents temps plein à l’échelle régionale, soit environ 5 % de la filière forêt-bois de la région. 

La construction bois : un secteur en plein boom
D’après l’Enquête nationale de la construction, en 2020 en région Hauts-de-France, 4,3 % des logements existants (maisons individuelles et logements collectifs) sont fabriqués en bois, mais les prévisions de croissance du marché sont considérables : + 62 % pour la maison individuelle et + 35 % pour les logements collectifs. Pour les bâtiments non résidentiels, la part des bâtiments tertiaires publics et privés construits en bois s’élève à 9,9 %, 7,7% pour les bâtiments agricoles et 8,1 % pour les bâtiments industriels et artisanaux. 
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde