Aller au contenu principal

Communication
Un tour de France en tracteur pour valoriser l’agriculture

Les agriculteurs Thierry Bailliet et Jean-Baptiste Vervy ont entamé fin février un tour de France en tracteur. Avec l’objectif d’entrainer leurs collègues dans leur sillage et les encourager à communiquer sur le métier d’agriculteur et l’innovation.

Débuté à Paris, le tour de France des deux agriculteurs va s'échelonner sur toute l'année.
© Thierry Bailliet

En bons agriculteurs, Thierry Bailliet, exploitant dans le Pas-de-Calais et Jean-Baptiste Vervy, agriculteur dans la Marne se devaient de partir d’un lieu symbolique qui rappelle la campagne. Les Champs-Élysées auraient pu faire l’affaire mais il y a moins d’herbe que sur le Champ de Mars, au pied d’une Tour Eiffel plus que centenaire et construite en un temps où les agriculteurs et les ruraux étaient encore majoritaires. C’est donc de ce lieu que les deux agriculteurs ont entamé un tour de France qui va s’échelonner sur toute l’année. En effet, les deux hommes ont une exploitation à gérer et à faire vivre et il leur faut s’organiser pendant les jours d’absence.

Agriculteurs innovants

« L’objectif est d’aller à la rencontre du grand public pour donner la réalité des agriculteurs et pas en fonction de l’image qu’en donnent certains médias », a indiqué Thierry Bailliet, le 1er mars lors d’une conférence de presse.

Avec son acolyte et le soutien de l’association #CoFarming qui regroupe 18 start-up agricoles, ils veulent également mettre en avant les agriculteurs qui innovent et faire découvrir la diversité de l’agriculture française.

« Nous voulons aller à la rencontre des agriculteurs innovants », a poursuivi Jean-Baptiste Vervy, à l’image de ces agriculteurs qui ont imaginé AgriKolis, réseau de fermes relais pour les colis pour plus de 30 kg et « qui peut assurer un intéressant complément de revenus aux agriculteurs, jusqu’à 500 euros par mois », a précisé l’agriculteur marnais.

Journal du Tour

Ce Tour de France, à bord d'un tracteur Valtra G135 Versu prêté par la marque, est aussi l’occasion de rencontres en exploitations autour de l’écosystème des différentes régions, avec des citoyens lors de débats thématiques tels que « L'agriculture des métiers d’avenir » ou encore  « L’innovation qui amène des euros à la ferme » etc.

Côté pratique, les deux acolytes se ravitaillent directement dans les fermes dans lesquelles ils trouvent tout le nécessaire à la réussite de leur projet. Ce Tour est également l’occasion de promouvoir l’ouvrage de Thierry Bailliet, « Dans les bottes de ceux qui nous nourrissent », sorti en novembre 2020. Avec plus de 5 000 exemplaires vendus, il s’affiche déjà comme un best-seller de l’édition agricole.

Tout un chacun est à même de suivre les étapes en direct sur la chaîne YouTube de Thierry Bailliet (Thierry agriculteur d’aujourd’hui) sur laquelle est également diffusée, tous les soirs d’étape à 21h00 un « Journal du Tour de 30 min ». « A travers ce Tour de France, avec tous ses partenaires, #CoFarming veut porter haut et fort cette notion collective, moderne, innovante, et digitale de l’Agriculture », concluent les deux agriculteurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

dossier PAC dépôt dossier aides PAC
La date limite de dépôt des demandes d’aides de la PAC repoussée

Les demandes d’aides de la PAC liées à la surface au titre de la campagne 2024 pourront être déposées jusqu’au vendredi 24 mai…

RN 25 Beauval
RN 25 : un accord unanime présenté à Beauval

Les exploitants et propriétaires concernés par les expropriations du chantier de rénovation de la RN25 étaient conviés à une…

Élaboré et servi par Martin Ebersbach, le vin de la Ferme des Vœux est blanc (rosé) pétillant, élaboré selon une méthode champenoise.
Au Vignoble des Vœux, une longue attente bientôt récompensée

La diversification vers la viticulture engagée par Martin Ebersbach à la Ferme des Vœux enthousiasme le Conseil départemental…

Une rencontre entre le directeur de l’ASP et les agriculteurs a été organisée devant le siège de l’administration à Amiens.
L’ASP pointée du doigt pour le non-paiement des Maec et CAB

Mardi 14 mai, des agriculteurs bio et leurs représentants de plusieurs départements des Hauts-de-France ont manifesté devant…

La construction de l’usine de fabrication d’engrais à Languevoisin devrait débuter en 2027. Une fois achevée en 2030,  elle permettra la création de 250 emplois directs dans la région et fournira chaque année 500 000 tonnes d'engrais bas carbone.
Un projet d’1,3 milliard dans la Somme pour des engrais bas carbone

En marge du Sommet Choose France organisé le 13 mai à Versailles, un groupe d'industriels européens a annoncé vouloir…

En visite à l’EARL des enclos, la ministre Pannier-Runacher a assuré que «quand on met en place des réglementations,  ce n’est pas pour le plaisir mais parce qu’il y a urgence à répondre au dérèglement climatique».
Dans la Somme, Agnès Pannier-Runacher prend la défense d’Egalim

La ministre déléguée auprès du ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire s’est rendue le 17 avril au Crotoy…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde