Aller au contenu principal

Elevage
Une armada de Normandes à Neufchâtel-en-Bray

Le concours national normand a lieu les 7,8 et 9 juin en Pays de Bray.

© AAP

Pour la deuxième fois de son histoire après le Forum de Rouen en 1988, le concours national de la race Normande se déroulera en Haute-Normandie. Organisé par l’association des éleveurs de bovins de race normande de Haute-Normandie, il va se dérouler sur trois jours les vendredi 7, samedi 8 et dimanche 9 juin  prochain à Neufchâtel-en-Bray, non loin de la Picardie.
Ce sont pas moins de 170 élevages et 600 vaches qui se sont inscrits pour participer à ce concours où seules 200 vaches pourront s’affronter sous le chapiteau de 4600 m² qui sera installé pour les recevoir.
De nombreuses entreprises présenteront leurs activités et leurs produits, dont les nombreuses innovations qui permettent aux éleveurs de réagir en temps réel aux aléas de la gestion d’un troupeau laitier : salles de traite intelligentes, robots de traite à autonomie renforcée, biocapteurs, détecteurs d’activité...
Ce concours, c’est aussi une dynamique pour demain grâce au concours des jeunes présentateurs et à la mobilisation de l’ensemble des acteurs du monde de l’élevage qui vont y prendre part.

Un rayonnement international
Ce concours sera aussi l’occasion de visites de délégations étrangères, notamment d’Amérique du Sud où la race normande est implantée depuis le XIXème siècle, mais aussi des pays de l’est de l’Europe où son développement est sensible ces dernières années. Le but des organisateurs est de montrer le savoir-faire des éleveurs et leurs produits mais surtout de nous mettre en situation de les exporter. L’exportation de femelles normandes fait l’objet d’une demande constante. La vente de semences des meilleurs taureaux ou des embryons des meilleures vaches est aussi un vecteur du développement international de la race normande.

LE PROGRAMME
Vendredi 7 juin
9 h - 18 h : jugement des sections et accueil des écoles.
Inauguration de la manifestation
19 h : soirée «L’Armada de la liberté» à Rouen (réservée aux éleveurs)
Samedi 8 juin
9 h 30 - 10 h 30 : challenge interrégional
10 h 30 - 13 h : prix spéciaux
14 h 30 : vente élite aux enchères
16 h 30 : désignation de la Grande Championne
20 h : soirée des éleveurs
Dimanche 9 juin
10 h – 12 h : concours des jeunes éleveurs
14 h 30 : défilé des femelles primées
17 h  : clôture de la manifestation
Le grand public sera accueilli gratuitement.

Renseignements : Association des éleveurs de bovins
de race normande de Haute-Normandie
Tél. 02 35 59 22 00 - Fax 02 35 60 76 54
samuel.journee@haute-normandie-conseil-elevage.fr
www.race-normande.fr
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde