Aller au contenu principal

Chasse
Une campagne pour la chasse à la télévision

Depuis le 27 avril, et pour une durée d’un mois, les téléspectateurs de plusieurs chaînes privées de télévision peuvent s’immerger pendant quelques secondes dans l’univers de la chasse grâce à une campagne publicitaire initiée par la Fédération nationale des chasseurs.

© Fédération nationale des chasseurs

Faut-il y voir une réponse du berger à la bergère ? Alors que la Fondation Brigitte Bardot a fait parler d’elle copieusement au cours des dernières semaines pour avoir affiché un peu partout en France son rejet de la chasse et des chasseurs sur des affiches en 4x3, la Fédération nationale des chasseurs (FNC) vient à son tour de s’offrir une campagne de promotion… à la télévision.

Depuis le mardi 27 avril, et jusqu’au 24 mai, un spot de 30 secondes est à retrouver sur plusieurs chaînes hertziennes privées – TF1, M6, CNews, C8, CStar -, à une heure que l’on a l’habitude de qualifier « de grande écoute ». Sur la chaîne TF1, le spot est en effet à découvrir après « C’est Canteloup » entre 20h50 et 21h. Sur M6, la diffusion est programmée vers 20h25, avant « Scènes de ménage ».

La particularité de cette campagne de promotion inédite est, selon la FNC, de « donner à voir de vrais chasseurs, et non des comédiens, dans leur environnement naturel, heureux de partager ensemble ces moments « grandeur nature » avec le téléspectateur ».

En ce qui concerne les images, celles-ci ont été rigoureusement sélectionnées pour ne montrer que des instants de convivialité, de fierté et respect. Si armes et animaux prélevés à la chasse n’apparaissent pas, « c’est parce que cela est interdit par l’autorité de la régulation de la publicité », explique sobrement la FNC. Et d’ajouter que cela est aussi « une preuve supplémentaire que la chasse ne se résume pas qu’à cela ».

En parallèle au spot TV, une version longue de 3 minutes a également été réalisée. Elle est destinée à une diffusion sur les plateformes digitales et les réseaux sociaux.

Président de la Fédération nationale des chasseurs, Willy Schraen dit « espérer que cette campagne interpellera positivement les téléspectateurs et l’opinion publique en leur faisant partager notre passion au plus près de nos terroirs. L’enjeu est de montrer la chasse telle qu’elle est, car elle n’a pas besoin d’être défendue mais expliquée ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les planteurs peuvent espérer approcher un rendement de 90 t/ha à 16° et une rémunération de 30 €/t pulpes comprises. 
La campagne betteravière démarre sous de bons auspices
De bons rendements et des prix supérieurs aux dernières années : voilà ce qu’espère la filière betteraves pour cette nouvelle…
Barbara Pompili
Barbara Pompili lorgne sur l'agriculture ? Son cabinet réfute
Avec Nicolas Hulot, l'un de ses prédécesseurs au ministère de la Transition écologique, la samarienne n'est pas contre l'idée de…
Des betteraviers pas pressés de récolter
La Confédération générale des betteraviers (CGB) demande aux entreprises de transformation de retarder autant que possible les…
La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques (à gauche) a fait étape la semaine dernière dans la Somme à la rencontre des élus locaux pour s’assurer de la bonne mise en place du plan de relance.
Touquet Savour offre un nouvel écrin écoresponsable à ses pépites
L’entreprise de négoce de pommes de terre installée à Essertaux (80) vient de lancer la commercialisation d’un nouveau packaging…
Plaine en fête, un événement de rentrée contre la morosité
Après une année blanche, l’événement Plaine en fête organisé par les Jeunes agriculteurs de la Somme fait son grand retour le…
Pour être juste, le prix d’un maïs sur pied s’établit en fonction du rendement  en grain, de la cotation sur le marché et de la culture qui sera implantée  par la suite.
Quel prix pour le maïs sur pied en 2021 ?
L’achat et la vente de maïs sur pied sont une pratique courante dans le département. Pour calculer le juste prix, deux méthodes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde