Aller au contenu principal

Recyclage
Une collecte d’huiles de vidange gratuite pour les adhérents de la FDSEA 80

Plus de 200 litres d’huiles de vidange et près de 50 kg de filtres usagés s’accumulent chaque année dans les fermes. Pour offrir une seconde vie à ces déchets,
la FDSEA de la Somme a noué un partenariat avec les sociétés Sotrano et Sevia spécialisées dans leur recyclage. Une collecte gratuite pour les adhérents. 

Chez Simon Doligez, 900 l d’huile s’étaient accumulés depuis trois ans. Cette collecte l’a débarrassé d’un poids.
Chez Simon Doligez, 900 l d’huile s’étaient accumulés depuis trois ans. Cette collecte l’a débarrassé d’un poids.
© D. R.

Lorsqu’il a vu passer l’information dans la lettre hebdo qu’envoie la FDSEA 80, Simon Doligez a sauté sur l’occasion. «Aujourd’hui, on ne trouve plus de solution gratuite pour faire partir nos huiles usagées. Alors, on stocke en attendant de savoir quoi en faire… Ma précédente collecte avait eu lieu en février 2020», témoigne l'agriculteur de Gapennes. Le syndicat a en effet signé une convention partenariale avec les sociétés Sotrano et Sevia, basées dans la région et filiales de Veolia, pour permettre le traitement de ces déchets. «Il y avait un besoin de la part des agriculteurs. On avait la possibilité d’y répondre, alors on a mis en place cette collecte d’huile gratuitement pour nos adhérents, à partir de 200 l par point de collecte, ainsi que le recyclage des filtres à des prix compétitifs», précise Samuel Decerf, animateur syndical. 

900 litres s’étaient accumulés dans une cuve chez Simon Doligez, résultats de vidanges de tracteurs et autres machines agricoles. «En moyenne, les agriculteurs de la Somme génèrent plus de 200 litres d’huile de vidange, et près de 50 kg de filtres usagés par an», précise la FDSEA 80. Des quantités importantes en comparaison d’un particulier… Mais très faibles en comparaison d’ateliers mécaniques qui bénéficient, eux, d’un enlèvement gratuit en raison des gros volumes générés. «La force du réseau syndical permet l’optimisation de la logistique coûteuse dans ces flux de traitement», ajoute la FDSEA 80. 

La procédure est simple. Il s’agit de remplir un formulaire d’inscription en ligne. «Ça m’a pris quelques minutes. Trois ou quatre jours après, le camion était dans ma cour. Ils m’ont laissé un bon dématérialisé et un échantillon», note Simon Doligez. Attention, il doit s’agir d’huiles issues exclusivement de l’activité d’entretien des machines, avec une teneur en eau inférieure à 5 %, une teneur en chlore inférieure à 0,06 %, et inférieure à 50 Ppm de PCB (polychlorobiphényle). «En cas de doute, mieux vaut faire analyser un échantillon avant la collecte, car l’agriculteur s’expose à une lourde amende si ses huiles ont contaminé la citerne», prévient Samuel Decerf. 

Chez Sevia, le travail avec les agriculteurs est fréquent. «Nous avons déjà réalisé une collecte similaire en partenariat avec la FDSEA59 l’année dernière. On optimise nos trajets pour grouper les pompages. Avec les coordonnées qui nous sont transmises, on contacte l’agriculteur pour le prévenir de notre passage. Il faut juste qu’il soit présent à ce moment-là», explique Thierry Deleplace, technico-commercial chez Sevia. 

 

Des plus-values environnementales

Une fois pompées, les huiles sont stockées au dépôt Sevia de Harnes (62), puis sont traitées au site Osilub de Gonfreville-l'Orcher. 100 litres d’huiles usagées permettent après recyclage de produire 75 l d’huile neuve et un résidu bitumeux trouvant un usage dans la réalisation des routes ou l’étanchéité des toitures. Les filtres traités valorisent des métaux de construction. L’optimisation des trajets permet une économie d’émission de CO2. Avec cette collecte, la FDSEA veut garantir une «exemplarité dans les méthodes de travail des agriculteurs.»

Collecte des pneus, saison 2 annoncée

Après le succès de l’opération de collecte des pneus en 2020-2021 – près de 3 000 t ont pu être recyclées à travers le département –, la FDSEA de la Somme proposera une nouvelle fois ce service en 2023. Cet été, des tonnes de pneus vont pouvoir être à nouveau collectées lors d’une opération dédiée. En 2020, le département figurait parmi les pilotes de l’opération de recyclage nationale Ensivalor, avec le soutien du ministère de l’Agriculture et des partenariats locaux (collectivités, coopératives agricoles). Ces soutiens ont permis aux agriculteurs participants de bénéficier d’un tarif avantageux pour débarrasser leurs cours de fermes et silos considérés comme «des verrues pour l'environnement et au niveau sanitaire pour les animaux», indiquait Marie-Françoise Lepers, secrétaire générale de la FDSEA 80.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde