Aller au contenu principal

Une ferme bio au cœur du Santerre ouvre ses portes

Rendez-vous mercredi 12 juin à Herleville sur une ferme alliant élevage et grandes cultures.

© AAP

Gonzague Proot a engagé en conversion biologique le site d’Herleville en 2010. La création d’un élevage allaitant a permis la mise en place d’un système autonome et cohérent. Un troupeau de 40 vaches Salers valorise la moitié des 140 hectares du site. L’introduction en tête de rotation d’une prairie temporaire (pâturage et fauche) à base de luzerne et l’association graminées-légumineuses sont essentielles dans cette conduite culturale. En effet, deux années avec un couvert étouffant et plusieurs fauches bloquent le développement des adventices, comme les chardons. Luzerne et trèfle assurent en outre la fourniture en azote de la culture qui suit ainsi que celle d’une partie de la suivante.

Circuits longs, circuits courts
Après deux années de conversion, la rotation se met en place. Les cultures se répartissent entre céréales, protéagineux et légumes de plein champs, alternant ainsi cultures d’hiver et de printemps. En céréales, il s’agit essentiellement de blé meunier, bien valorisé, mais aussi d’épeautre pour le troupeau.
Administrateur de la coopérative de Rosières, Gonzague Proot est le premier président de l’UCBC (Union Coops Bio Céréales) créée en 2011 et qui regroupe onze coopératives d’Ile-de-France, Picardie et Nord Pas-de-Calais. Logiquement, la commercialisation des grains passe par la coopérative qui dispose, grâce à l’union, d’un site de stockage bio à Flixecourt. Côté légumes, les opérateurs sont variés : Desmazières et Pom’Alliance pour les pommes de terre, Bonduelle pour les pois et haricots (phase de test). En ce qui concerne la viande, l’objectif est la vente directe.

Un concept global, ambitieux et engagé
Gonzague Proot a redessiné ses parcelles en y implantant des corridors faunistiques, propres à la réapparition de conditions favorables à l’agriculture biologique. Le miscanthus permettant de chauffer les huit logements crée sur la ferme participe de cette démarche novatrice qui tend à réconcilier l’environnement, l’animal et l’économique pour une agriculture plus humaniste.

PROGRAMME de la VISITE

Visite chez Eric et Gonzague Proot : mercredi 12 juin, de 14 h à 17 h, 22, grande rue à Herleville (80)
- Présentation de la ferme : cultures et élevage et visite en plaine.
- Les filières : céréales (UCBC), légumes plein champ, viande en circuit court.
- Informations générales sur la bio (réglementation, aides), Pôle Conversion Bio

Contacts : Pierre Menu, chambre d’agriculture de la Somme, Tél. 06 86 37 56 45. Marie Nicolaÿ, ABP, tel. 03 22 22 58 30.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde