Aller au contenu principal

Une filiale du géant Alphabet (Google) dévoile un robot agricole

Le robot d’observation des cultures, The Plant Buggy, a été dévoilé le 12 octobre.
Le robot d’observation des cultures, The Plant Buggy, a été dévoilé le 12 octobre.
© Alphabet

On savait depuis le printemps 2018 que X, la filiale du géant Alphabet (ex-Google) dédiée aux projets «risqués» (voitures autonomes, lunettes connectées…), «passait de plus en plus de temps avec des agriculteurs». X a finalement levé le voile sur ces travaux, le 12 octobre, avec la présentation d’un projet intitulé Mineral.

Il s’agit d’un robot d’observation des cultures, intitulé The Plant Buggy, et d’un logiciel associé d’aide à la décision destiné aux sélectionneurs et aux agriculteurs. Le robot a été utilisé jusqu’ici pour observer des cultures de «fraises et de soja», «de melon, de fruits rouges, de salades, d’oléagineux, d’avoine et d’orge», de la levée à la récolte. Quant au logiciel associé, il mobilise de l’apprentissage automatique (machine learning) et des données externes (satellites, sols…). Mineral vise d’une part les sélectionneurs, qu’il veut aider «à comprendre et à prédire comment les différentes variétés de plantes répondent à leurs environnement». Et les producteurs qu’il veut aider à «cibler individuellement les plantes au lieu de champs entiers, en réduisant leurs coûts et leur impact environnemental ». Pour l'heure, l'équipe de Mineral travaille avec des sélectionneurs et des producteurs «en Argentine, au Canada, aux Etats-Unis et en Afrique du sud», mais n'en dit pas plus sur sa stratégie et son agenda commercial.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Chaque année, environ 10 % des fermes du département de la Somme font  l’objet d’un contrôle administratif, ce qui apparait relativement faible selon  l’administration départementale.
«Trop» de contrôles chez les agriculteurs ? La DDTM répond

Lors de la session de la Chambre départementale d’agriculture de la Somme du 19 mars dernier, l’administration départementale…

Présentation des Prim'holstein.
Les vaches Prim’holstein, les stars de la Foire agricole de Montdidier

Le lundi 1er avril avait lieu la traditionnelle Foire agricole de Montdidier, avec de nombreux exposants. Parmi les…

Dans certaines régions de production, les conditions d’arrachage et de stockage ont été perturbées par les conditions  météorologiques, obligeant planteurs, usines et coopérative à s’adapter.
Les trois raisons d’une rémunération «jamais atteinte» pour les betteraviers de Tereos

Le groupe coopératif sucrier Tereos a annoncé fin de semaine dernière une rémunération «jamais atteinte» des betteraves à ses…

Gros rendement pour la campagne 2023-2024 de collecte des pneus

Au cours de l’hiver, pendant trente jours, 370 exploitations agricoles de la Somme ont participé à la collecte des pneus…

Quatre kilomètres de haies pour protéger un captage d’eau

En s’associant à un partenaire privé, Christophe Desmis, un agriculteur du Santerre, fait le pari de planter quatre kilomètres…

Le retard pris dans les semis inquiète la CGB comme l’Institut technique de la betterave (ITB) avec un risque «jaunisse»  fort cette année.
Des premiers semis de betteraves sous un ciel nuageux

C’est toujours dans l’attente d’un contingentement des volumes de sucre importé d’Ukraine et de l’autorisation de certaines…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde