Aller au contenu principal

Une lourde perte pour le groupe Bonduelle

Jérôme Bonduelle, directeur de Bonduelle Prospective et Développement et membre du conseil d'administration du groupe agroalimentaire est décédé tragiquement hier soir après avoir été percuté par un chauffard à Lille, dans le Nord.

La disparition de l'un de ses dirigeants est une secousse pour le groupe agroalimentaire fondé dans les Hauts-de-France.
La disparition de l'un de ses dirigeants est une secousse pour le groupe agroalimentaire fondé dans les Hauts-de-France.
© Action Agricole Picarde

Dans la région Hauts-de-France, encore plus qu'ailleurs, le nom « Bonduelle » ne laisse pas indifférent au regard de l'activité du groupe agroalimentaire et sa place dans le paysage tant agricole qu'économique au sens large.

Bonduelle, c'est 128 000 hectares de légumes cultivés dans le monde par quelque 3100 agriculteurs, 56 sites industriels - la plus grande est à Estrées-Mons dans la Somme -, 500 variétés, 14 500 collaborateurs, quatre spécialités et aujourd'hui un séisme avec la disparation de l'un de ses hauts dirigeants.

Accident tragique pour Jérôme Bonduelle

Dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 août, Jérôme Bonduelle, directeur de Bonduelle Prospective et Développement et membre du conseil d'administration est décédé dans un tragique accident de circulation. Il était autour de 2h quand le chef d'entreprise a été percuté dans le quartier de la gare Lille-Europe à Lille par une voiture, alors qu'il circulait en vélo avec son épouse et sa fille.

Agé de 50 ans, Jérôme Bonduelle avait rejoint l'entreprise en 2003 après avoir exercé des responsabilités dans d'autres secteurs plus éloignés de l'agroalimentaire, Citroen et Eurogroup Consulting notamment.

Hommage au "capitaine d'industrie"

Sur Twitter, le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie a salué « un véritable capitaine d'industrie, attaché aux terres du nord ». Et le ministre d'adresser ensuite ses « plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches ainsi qu'aux collaborateurs du groupe Bonduelle ».

Le groupe Bonduelle a quant à lui témoigné de la « très grande perte pour le groupe Bonduelle » que représente la disparition de Jérôme Bonduelle. « Les actionnaires, les dirigeants de l'entreprise et l'ensemble des salariés du groupe s'associent à la douleur de sa femme, de ses enfants et de sa famille et leur présentent leurs plus sincères condoléances » écrit l'entreprise dans un communiqué.

Des performances bien au rendez-vous

Début août, le groupe communiquait sur les résultats de son exercice 2019-2020 (clos le 30 juin), affichant d'abord groupe Bonduelle affichait un chiffre d'affaires de 2, 854 millions d'euros contre 2777,1 millions d'euros lors du précédent exercice, soit une progression de 2,8% en données publiées et 1,4% en données comparables.

« Cette dernière a été obtenue en dépit d'une crise sanitaire sans précédent ayant impacté, de manière contrastée, l'activité du groupe au second semestre », expliquaient les dirigeants du groupe. Et d'ajouter par ailleurs que « cette performance démontre la pertinence d'un portefeuille d'activités diversifiées, tant au niveau des technologies (conserve, surgelé, frais prêt à consommer), que des réseaux de distribution (retail et food service) et de la géographie (zone Europe, zone hors Europe) ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Gilles Perret, réalisateur haut-savoyard, sera à l’affiche le 31 janvier 2024 avec son nouveau film La ferme des Bertrand.
La ferme des Bertrand : 50 ans d’histoire dans la vie d’une ferme

Après Trois frères pour une vie, un documentaire sorti en 1997, le réalisateur haut-savoyard Gilles Perret revient vingt-cinq…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde