Aller au contenu principal

Une lourde perte pour le groupe Bonduelle

Jérôme Bonduelle, directeur de Bonduelle Prospective et Développement et membre du conseil d'administration du groupe agroalimentaire est décédé tragiquement hier soir après avoir été percuté par un chauffard à Lille, dans le Nord.

La disparition de l'un de ses dirigeants est une secousse pour le groupe agroalimentaire fondé dans les Hauts-de-France.
La disparition de l'un de ses dirigeants est une secousse pour le groupe agroalimentaire fondé dans les Hauts-de-France.
© Action Agricole Picarde

Dans la région Hauts-de-France, encore plus qu'ailleurs, le nom « Bonduelle » ne laisse pas indifférent au regard de l'activité du groupe agroalimentaire et sa place dans le paysage tant agricole qu'économique au sens large.

Bonduelle, c'est 128 000 hectares de légumes cultivés dans le monde par quelque 3100 agriculteurs, 56 sites industriels - la plus grande est à Estrées-Mons dans la Somme -, 500 variétés, 14 500 collaborateurs, quatre spécialités et aujourd'hui un séisme avec la disparation de l'un de ses hauts dirigeants.

Accident tragique pour Jérôme Bonduelle

Dans la nuit du vendredi 28 au samedi 29 août, Jérôme Bonduelle, directeur de Bonduelle Prospective et Développement et membre du conseil d'administration est décédé dans un tragique accident de circulation. Il était autour de 2h quand le chef d'entreprise a été percuté dans le quartier de la gare Lille-Europe à Lille par une voiture, alors qu'il circulait en vélo avec son épouse et sa fille.

Agé de 50 ans, Jérôme Bonduelle avait rejoint l'entreprise en 2003 après avoir exercé des responsabilités dans d'autres secteurs plus éloignés de l'agroalimentaire, Citroen et Eurogroup Consulting notamment.

Hommage au "capitaine d'industrie"

Sur Twitter, le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie a salué « un véritable capitaine d'industrie, attaché aux terres du nord ». Et le ministre d'adresser ensuite ses « plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches ainsi qu'aux collaborateurs du groupe Bonduelle ».

Le groupe Bonduelle a quant à lui témoigné de la « très grande perte pour le groupe Bonduelle » que représente la disparition de Jérôme Bonduelle. « Les actionnaires, les dirigeants de l'entreprise et l'ensemble des salariés du groupe s'associent à la douleur de sa femme, de ses enfants et de sa famille et leur présentent leurs plus sincères condoléances » écrit l'entreprise dans un communiqué.

Des performances bien au rendez-vous

Début août, le groupe communiquait sur les résultats de son exercice 2019-2020 (clos le 30 juin), affichant d'abord groupe Bonduelle affichait un chiffre d'affaires de 2, 854 millions d'euros contre 2777,1 millions d'euros lors du précédent exercice, soit une progression de 2,8% en données publiées et 1,4% en données comparables.

« Cette dernière a été obtenue en dépit d'une crise sanitaire sans précédent ayant impacté, de manière contrastée, l'activité du groupe au second semestre », expliquaient les dirigeants du groupe. Et d'ajouter par ailleurs que « cette performance démontre la pertinence d'un portefeuille d'activités diversifiées, tant au niveau des technologies (conserve, surgelé, frais prêt à consommer), que des réseaux de distribution (retail et food service) et de la géographie (zone Europe, zone hors Europe) ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Pour Antoine, Carole et Yann Lardeur, le robot d’alimentation est une réponse au manque  de main-d’œuvre pour leur atelier d’engraissement de quatre-cents taurillons. 
Un premier robot d’alimentation est installé dans la Somme
La famille Lardeur, installée en Gaec à Beauquesne, a fait le choix d’investir dans un robot d’alimentation Lely Vector pour son…
Richard sur terre met les pieds en baie de Somme
Le youtubeur défenseur de la ruralité Richard sur terre débarque ce week-end sur le littoral picard, à Cayeux-sur-Mer, où il sera…
OFB
« L’OFB va monter en puissance », selon son DG
L’agriculture « est un des combats prioritaires » de l’Office français de la biodiversité, a déclaré son directeur général,…
Forte pression mildiou : que faire ?
 Ne pas relâcher, continuer à protéger le feuillage, sont les conseils d'Arvalis Institut du végétal.
La nouvelle répartition des pulpes Tereos fait grincer la campagne
Tereos a décidé une nouvelle méthode de répartition des pulpes et une nouvelle grille de tarifs dès la prochaine campagne…
Pluies incessantes et orages violents frappent la campagne
Des orages localisés ont fortement touché des parcelles de la Somme ces derniers jours, notamment dans le secteur de Conty. Plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde