Aller au contenu principal

Enseignement agricole
Une MFR des Hauts-de-France dans le challenge France Terre de lait

Parmi les vingt établissements d'enseignement agricole engagés dans le concours figure un centre de formation du Pas-de-Calais : la Maison familiale et rurale (MFR) de Rollancourt.

Challenge France Terre de Lait
Depuis novembre dernier, chaque équipe s’est associée à une ferme laitière de sa région pour en étudier la dynamique économique et les actions développées pour apporter de la durabilité à la ferme.
© Pixabay

Dans un mois, les équipes des 20 établissements agricoles en compétition présenteront leurs travaux à un jury de professionnels. Parmi les équipes engagées, c’est un groupe d’élèves de la MFR de Rollancourt qui a la lourde charge de représenter la région Hauts-de-France.

Le challenge France Terre de Lait, de quoi s’agit-il ? Organisé par le Cniel, l’interprofession laitière, c’est un concours ouvert aux établissements d’enseignement agricole qui propose à un groupe d’étudiants de s’intéresser à une action mise en place par l’éleveur laitier (installation, technique particulière…), rendant sa ferme plus pérenne et durable. Dans cet exercice pédagogique de terrain, les étudiants vont pouvoir observer et analyser en quoi cette action s’inscrit dans la démarche de responsabilité sociétale « France Terre de Lait ». Autrement dit, il s’agit de l’étude d’un cas concret pour réfléchir à la durabilité des fermes laitières.

Pour cela, depuis novembre dernier, chaque équipe s’est associée à une ferme laitière de sa région pour en étudier la dynamique économique et les actions développées pour apporter de la durabilité à la ferme. Au terme de la rédaction du dossier avec un plan et des parties imposés, à remettre avant le 31 mars, les étudiants devront conclure en répondant à la question : quels sont les principaux critères de durabilité d’une ferme laitière ? En relation avec la démarche de responsabilité sociétale de la filière laitière Cniel Terre de Lait, ce sont ces arguments qu’ils présenteront à leurs jurés.

20 établissements agricoles en compétition 

Cinq jurys composés de professionnels de la filière laitière (éleveurs, conseillers laitiers, techniciens, chercheurs…) écouteront avec attention les projets présentés par les 20 équipes de 2 à 4 étudiants en première année de BTSA (ACSE ou Productions Animales) en compétition.

En raison du contexte sanitaire particulier, la soutenance qui départagera les 5 meilleures études se fera en visioconférence et non comme prévu initialement à la Maison du Lait à Paris. En fin de journée, un grand jury, composé de représentants des différents collèges de l’interprofession, se regroupera virtuellement pour auditionner les 5 finalistes et déterminer le lycée gagnant de la 1ère édition du « Challenge Cniel Terre de Lait des lycées agricoles ». 

Les établissements des 5 équipes finalistes recevront une récompense qui s’échelonnera de 750 à 2500 euros du cinquième au premier prix.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lait : un accord «historique» avec E. Leclerc
Le 9 juin, plusieurs laiteries et OP ont signé un accord avec E. Leclerc qui induit une rémunération supplémentaire de 5 €/1 000…
Présence de rhizoctone brun sur tiges de pommes de terre.
Des parcelles de pommes de terre à surveiller
Mildiou d’abord, mais aussi traces de rhizoctone brun sur la tige et viroses sont à surveiller actuellement dans les champs de…
McCain s’engage dans l’agriculture régénérative
L’industriel spécialisé dans la transformation de la pomme de terre a annoncé le 9 juin son intention d’accompagner les…
Né dans le Nord, le Lin Français se développe dans l’Aisne
Portée par une demande mondiale croissante tirée notamment par la Chine et l’Inde, l’entreprise de teillage Le Lin Français-Jean…
Trois premiers prix au CGA : «la reconnaissance de notre travail»
La remise des prix du Concours des pratiques agro-écologiques avait lieu ce 20 mai. Trois agriculteurs de la Somme sur les cinq…
Gérard Clay et Philippe de Raynal ont évoqué mardi 2 juin les contours de la stratégie qu’ils ont commencé à mettre en œuvre pour Tereos.
Pour trouver de meilleurs résultats, Tereos affiche un nouveau cap
Le groupe coopératif sucrier et amidonnier Tereos veut rapidement tourner la page d’un exercice 2020-2021 qui voit ses chiffres s…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde