Aller au contenu principal

Une nouvelle saison de "L'amour est dans le pré" démarre ce soir

L'émission qui offre la possibilité à des agriculteurs de la France entière de trouver l'âme sœur revient à partir de ce soir, lundi 14 septembre, sur M6, à 21h05.

Karine Lemarchand présente l'émission depuis 11 saisons sur M6.
Karine Lemarchand présente l'émission depuis 11 saisons sur M6.
© Fremantle

Les médias people, mais aussi quelques titres généralistes s'en sont donnés à cœur joie, annonçant la disparition de l'émission L'amour est dans le pré pour cause d'épidémie de Covid-19... et finalement, non. Le programme télévisé qui permet à des agriculteurs (ou agricultrices) célibataires de rencontrer l'âme sœur revient sur le petit écran, ce lundi 14 septembre, à partir sur la chaîne privée M6.

Le 14 juin dernier, c'est l'animatrice de l'émission, Karine Lemarchand qui avait annoncé la (bonne) nouvelle sur les réseaux sociaux : il y aura bien une quinzième saison de L'amour est dans le pré. Elle y racontait alors sont impatience de reprendre les tournages. Pour l'animatrice à qui le groupe M6 a depuis proposé la présentation de l'émission « La France a un incroyable talent » et qui officie également sur RTL, il s'agit de la onzième édition.

Réputée pour être proche des personnes qu'elle rencontre – elle a parfois partagé des fous rires comme des pleurs avec les candidats ou leurs prétendant(e)s – Karine Lemarchand n'assistera plus cette année à l'ouverture des courriers. En revanche, et c'est l'une des nouveautés de la saison 15, elle participe aux speed datings. On devrait également la voir davantage en cours de saison. L'an dernier, « seuls » cinq agriculteurs sur douze ont terminé l'aventure en couple.

Treize candidats de 37 à 63 ans

Pour cette édition 2020, treize nouveaux agriculteurs – onze hommes et deux femmes de 37 à 63 ans - participent au programme. Ce soir, à l'heure de les (re)découvrir dans leur quotidien, leurs visages vous diront peut-être quelque chose puisque leurs portraits avaient été diffusés les 9 et 16 mars.

Les éleveurs sont sur-représentés lors de cette saison puisqu'on en compte pas moins de 9 parmi les 13 candidats. Les autres agriculteurs sont quant à eux viticulteur, céréalier, arboriculteur, maraîcher ou encore trufficulteur (!)

Des agriculteurs dans leur quotidien

Sur le plan géographique, plusieurs candidats à l'amour sont installés dans la région Nouvelle-Aquitaine (3), mais aussi dans d'autres régions du sud à l'image de l'Occitanie, de l'Auvergne-Rhône-Alpes, de la Camargue ou de la Nouvelle-Aquitaine. En remontant un peu plus vers le nord, on fait étape en Auvergne, dans le Centre-Val de Loire, puisque dans les Pays de la Loire et enfin en région Grand-Est et Normandie.

Si l'on n'est pas particulièrement attiré par le volet « amour » de l'émission, le programme a toutefois un autre intérêt : celui de donner quand même l'occasion de partager le quotidien d'autres agriculteurs, de découvrir leurs productions et la réalité de leur métier, avec un regard bienveillant. Et rien que cela, c'est déjà pas mal.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les céréaliers redoutent «une pénurie d’engrais»
Agriculteur dans le Loiret et secrétaire général adjoint de l’Association générale des producteurs de blé (AGPB), Cédric Benoist…
D’ici quelques semaines, Noriap devrait être en mesure de proposer un contrat à ses adhérents engagés dans des pratiques d’agriculture de régénération après avoir convaincu plusieurs de ses clients de participer à l’effort. 
Noriap dans les starting-blocks pour rémunérer les pratiques régénératives
La coopérative samarienne fait partie des entreprises pionnières de l’amont à imaginer un système de rémunération qui récompense…
Chez Antoine Guilbaut, les vaches vieillissent bien. Ici, Dauphine, fille d’Oulou, quatorze ans en janvier, est pleine de son douzième veau. Son IVVV : 369 jours. 
Antoine Guilbaut a ses blondes dans la peau
Ses blondes d’Aquitaine, Antoine Guilbaut y passe un temps fou. Les efforts de l’éleveur de Boismont sont récompensés d’…
Plusieurs définitions de l’agriculture de régénération coexistent. Elle est le plus souvent recentrée sur des pratiques d’«amélioration du sol» en s’approchant du concept d’agriculture de conservation.
L’agriculture régénératrice, un concept tout-terrain
Dans le sillage de Danone, des industriels comme McCain, Nestlé, ou encore le fabricant de vêtements Patagonia, ont annoncé, ces…
Ferme des 1000 vaches : le Conseil d’État déboute les porteurs du projet
Les porteurs du projet de ferme communément appelée «Ferme des 1000 vaches» à Drucat, près d’Abbeville, sont condamnés à régler…
Pour ses premières vendanges, Martin Ebersbach a pu compter sur l’aide de sa famille et de ses amis. Reste tout le travail de vinification à réaliser.  Dégustation de la première coupe de vin effervescent bio d’Ailly-sur-Noye début 2023. 
Une première vendange au Vignoble des Vœux
Pour pouvoir s’installer à la ferme familiale des Vœux, à Ailly-sur-Noye, Martin Ebersbach a planté un vignoble pour y produire…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde