Aller au contenu principal

Une nouvelle saison de "L'amour est dans le pré" démarre ce soir

L'émission qui offre la possibilité à des agriculteurs de la France entière de trouver l'âme sœur revient à partir de ce soir, lundi 14 septembre, sur M6, à 21h05.

Karine Lemarchand présente l'émission depuis 11 saisons sur M6.
Karine Lemarchand présente l'émission depuis 11 saisons sur M6.
© Fremantle

Les médias people, mais aussi quelques titres généralistes s'en sont donnés à cœur joie, annonçant la disparition de l'émission L'amour est dans le pré pour cause d'épidémie de Covid-19... et finalement, non. Le programme télévisé qui permet à des agriculteurs (ou agricultrices) célibataires de rencontrer l'âme sœur revient sur le petit écran, ce lundi 14 septembre, à partir sur la chaîne privée M6.

Le 14 juin dernier, c'est l'animatrice de l'émission, Karine Lemarchand qui avait annoncé la (bonne) nouvelle sur les réseaux sociaux : il y aura bien une quinzième saison de L'amour est dans le pré. Elle y racontait alors sont impatience de reprendre les tournages. Pour l'animatrice à qui le groupe M6 a depuis proposé la présentation de l'émission « La France a un incroyable talent » et qui officie également sur RTL, il s'agit de la onzième édition.

Réputée pour être proche des personnes qu'elle rencontre – elle a parfois partagé des fous rires comme des pleurs avec les candidats ou leurs prétendant(e)s – Karine Lemarchand n'assistera plus cette année à l'ouverture des courriers. En revanche, et c'est l'une des nouveautés de la saison 15, elle participe aux speed datings. On devrait également la voir davantage en cours de saison. L'an dernier, « seuls » cinq agriculteurs sur douze ont terminé l'aventure en couple.

Treize candidats de 37 à 63 ans

Pour cette édition 2020, treize nouveaux agriculteurs – onze hommes et deux femmes de 37 à 63 ans - participent au programme. Ce soir, à l'heure de les (re)découvrir dans leur quotidien, leurs visages vous diront peut-être quelque chose puisque leurs portraits avaient été diffusés les 9 et 16 mars.

Les éleveurs sont sur-représentés lors de cette saison puisqu'on en compte pas moins de 9 parmi les 13 candidats. Les autres agriculteurs sont quant à eux viticulteur, céréalier, arboriculteur, maraîcher ou encore trufficulteur (!)

Des agriculteurs dans leur quotidien

Sur le plan géographique, plusieurs candidats à l'amour sont installés dans la région Nouvelle-Aquitaine (3), mais aussi dans d'autres régions du sud à l'image de l'Occitanie, de l'Auvergne-Rhône-Alpes, de la Camargue ou de la Nouvelle-Aquitaine. En remontant un peu plus vers le nord, on fait étape en Auvergne, dans le Centre-Val de Loire, puisque dans les Pays de la Loire et enfin en région Grand-Est et Normandie.

Si l'on n'est pas particulièrement attiré par le volet « amour » de l'émission, le programme a toutefois un autre intérêt : celui de donner quand même l'occasion de partager le quotidien d'autres agriculteurs, de découvrir leurs productions et la réalité de leur métier, avec un regard bienveillant. Et rien que cela, c'est déjà pas mal.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Jaunisse de la betterave
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s'est exprimée contre…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Noriap diversifie ses filières bio
Voilà dix ans que Noriap valorise les productions de ses adhérents convertis en agriculture bio. Les volumes et les débouchés…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Cerf gare de Chantilly
Hommage à un cerf traqué à la chasse : quand les écolos déraillent...
Le mouvement politique Europe Ecologie Les Verts (EELV) des Hauts-de-France organise demain, jeudi 21 dans l'Oise, une cérémonie…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde