Aller au contenu principal

Météorologie
Une partie de la Somme en vigilance sécheresse

Ce 16 juin, la préfecture de la Somme a annoncé le placement en vigilance sécheresse des bassins-versants de l’Avre et de la Bresle. L’irrigation des cultures est interdite une demi-journée par semaine.

Dans les secteurs concernés, l’irrigation par aspersion sur les cultures est interdite le dimanche de 12h à 18h.
© Arvalis

«Le département de la Somme fait l’objet d’un déficit pluviométrique depuis plusieurs mois, qui conduit à une dégradation de la situation hydrologique sur le territoire, et en particulier sur les zones de l’Avre et de la Bresle», annonce le 16 juin la préfecture de la Somme.

Les derniers relevés en date du 31 mai 2022 indiquent que le débit de la rivière de l’Avre est inférieur au seuil de vigilance (1,27 m3/s au lieu de 1,5 m3/s). Ajoutez à cela une baisse du niveau de la nappe phréatique sur le secteur de la Bresle. «Les dernières mesures au niveau de la station de référence de Criquiers font état d’un toit de la nappe situé à 184,75 mètres alors que le seuil de vigilance est établi à 184,89 mètres», précise le service de l’État. C’est dans ce contexte hydrologique déficitaire que, par arrêté préfectoral du 13 juin 2022, la préfète de la Somme place les bassins versants de l’Avre et de la Bresle en état de vigilance sécheresse.

Interdiction d’irrigation par aspersion sur les cultures le dimanche de 12h à 18h

Quelles conséquences pour les habitants et les agriculteurs ?«Des mesures coordonnées de surveillance, de limitation et d’interdiction provisoires des usages de l’eau seront ainsi mises en œuvre sur ces secteurs, jusqu’à ce que la situation revienne à la normale.» Une interdiction d’irrigation par aspersion sur les cultures entre ainsi en vigueur le dimanche de 12h à 18h. La préfecture appelle aussi à la vigilance des citoyens pour préserver la ressource en eau et «diffusera les bonnes pratiques à adopter dans ce cadre».

Pas de tension ailleurs

«En cas d’aggravation de la situation, des mesures restrictives supplémentaires limitant les usages de l’eau pourront être activées par arrêté préfectoral», previent la préfecture.. Les autres secteurs de la Somme, eux,  devraient être préservés, puisque leur situation «ne présente actuellement pas de tension particulière».

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Tereos paiera ses betteraves 2022-23 «au moins autant que les concurrents»
Ce 9 juin, comme chaque année, la coopérative sucrière Tereos conviait les journalistes à une conférence de presse annuelle,…
Cristal Union avance un prix de betteraves très en hausse
En conférence de presse ce 13 juin, les dirigeants de la coopérative Cristal Union ont annoncé que les betteraves 2022 (en terre…
Compte tenu des annonces de prix pour les deux prochaines campagnes, l’usine  de Vecquemont devrait être approvisionnée en pommes de terre fécule sans trop de difficultés, même si des surfaces restent à trouver chez les producteurs  du grand nord de la France.
La Coopérative féculière de Vecquemont sauve «son» usine
Face à un industriel (Roquette) qui n’entendait pas revaloriser le prix d’achat de pommes de terre destinées à la transformation…
Dany, le bouilleur ambulant, est à cheval sur la paperasse : la législation est stricte.
L’alambic des établissements Charpentier sillonne encore la campagne
Il y a bien longtemps que le bouilleur ne fait plus bouillir la marmite des établissements Charpentier, basés à Beauquesne.…
Une partie de la Somme en vigilance sécheresse
Ce 16 juin, la préfecture de la Somme a annoncé le placement en vigilance sécheresse des bassins-versants de l’Avre et de la…
Groupe Carré
Le Groupe Carré gagne un peu plus la Somme
Le négociant en grains historiquement installé en Nord-Pas de Calais a inauguré le 21 juin une plateforme dédiée à la collecte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde