Aller au contenu principal

Une récolte de maïs décevante malgré l’embellie des prix

L’AGPM (producteurs de maïs) s’est montrée le 21 octobre déçue par la récolte 2020, affichant un rendement stable et «des résultats économiques incertains», sans trop miser sur l’embellie actuelle des prix. La production est estimée à 13,6 Mt de maïs, avec un rendement de 89,4 q/ha (89,3 q/ha l’an dernier), inférieur à la moyenne quinquennale (93,1 q/ha). Des excès et manques d’eau se traduisent par une grande amplitude des performances : «correctes voire très bonnes» chez les irrigants, alors qu’il y a «de tout» côté maïs pluviaux, entre «très mauvais» et «très bons», comme l'a indiqué en conférence de presse Thomas Joly, responsable filière au sein d’Arvalis.

Sur le plan économique, la situation apparaît «difficile». Une baisse du chiffre d’affaires par hectare de maïs est prévue (-1,2 % par rapport à la moyenne 2015-19), selon Arthur Boy, chargé de mission à l’AGPM. Elle s’appuie sur une hypothèse de prix «assez prudente», à 150 €/t payé net de frais de séchage (comme retenu l’an passé), alors que le niveau actuel est «aux alentours de 170 €/t». Une remontée des cours est certes constatée depuis quelques semaines, à 186 €/t sur Euronext le 15 octobre (contre 164 €/t un an plus tôt). Mais l’AGPM souligne le risque de volatilité, liée notamment à la crise de la Covid-19 et à la demande chinoise.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Gérard Clay
La lettre du nouveau président de Tereos à ses 12 000 coopérateurs
Elu hier, vendredi 18 décembre, à la tête du conseil de surveillance du groupe coopératif Tereos, Gérard Clay adresse ce jour un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
La crise qui secoue la gouvernance de Tereos a-t-elle trouvé une issue ce soir ? Réponse dans les prochaines heures.
Gouvernance de Tereos : Xavier Laude, Jérôme Hary et Gérard Clay confortés dans leur mandat
Saisi en référé, le Tribunal de Senlis a rendu sa décision aujourd'hui sur la capacité de trois membres du conseil de…
Tom Vilsack
Aux Etats-Unis, Biden devrait finalement choisir Tom Vilsack pour l’agriculture
Le président américain élu, Joe Biden, prévoit de nommer l'ancien gouverneur de l'Iowa, Tom Vilsack, au poste de secrétaire…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde