Aller au contenu principal

Une sonde pour prévenir l’auto-inflammation du foin

Groupama Paris Val de Loire accompagne ses adhérents dans l’achat de sondes à fourrages connectées Haytech qui permettent de réduire le risque d’auto-fermentation du fourrage.

La première mesure de prévention  contre le risque d’auto-inflammation des fourrages  est de prendre un certain nombre de mesures lors de la récolte et du stockage. 
La première mesure de prévention contre le risque d’auto-inflammation des fourrages est de prendre un certain nombre de mesures lors de la récolte et du stockage. 
© Pixabay

Un stockage de balles de foin constitué trop tôt après récolte et mal ventilé peut rapidement s’enflammer et causer d’importants dégâts. Pour éviter ce genre de situations, l’assureur Groupama propose à ses adhérents de s’équiper de sondes à fourrage Haytech ; lesquelles permettent de suivre la température du stockage. À la clé, pour les agriculteurs adhérents de Groupama Paris Val de Loire, l’assureur promet de leur faire bénéficier de 200 € de réduction par an sur leur contrat multirisque professionnelle agricole. L’achat d’un kit de dix sondes s’élève à 800 € HT. 

Groupama Paris Val de Loire propose depuis maintenant trois ans, Gari, l’assistant pour les agriculteurs. Il s’agit d’une application qui propose divers services et notamment celui des sondes à fourrages connectées qui permettent de réduire le risque d’auto-fermentation du fourrage par une alerte envoyée sur le téléphone portable de l’exploitant. Ce service est développé par Quanturi. Que l’exploitation agricole soit équipée ou non d’internet, le système s’adapte à son environnement. Le prérequis est de disposer d’une alimentation électrique pour brancher le lecteur dans le hangar de stockage.

 

Éviter le risque de surchauffe

Pour éviter le risque de surchauffe des balles de foin lors du stockage, Groupama Paris Val de Loire livre toutefois quelques conseils, tant sur la récolte du fourrage que pour son stockage à la ferme. La combustion spontanée d’un stockage de foin peut en effet se produire après avoir coupé de l’herbe, et l’avoir entassée. Il se produit une réaction exothermique liée à la décomposition des éléments organiques par les micro-organismes. La décomposition à l’air libre ne pose aucun problème, mais au cœur d’une balle de foin, la chaleur et les gaz inflammables produits (méthane) peuvent difficilement s’évacuer et, dans certaines conditions, entraîner une inflammation spontanée. À la récolte, pour limiter le risque d’auto-inflammation, le foin doit être coupé autant que possible quand il est à bonne maturité. Il faut que les conditions climatiques soient bonnes pour que le foin soit sec. Le foin doit sécher à même le sol pendant quatre jours sans pluie. L’humidité du foin à presser se mesure avec un humidimètre. Il faut ainsi chercher moins de 20 % d’humidité pour les balles rondes et moins de 17 % pour les balles carrées. 

Au champ ou sur une aire aménagée, les balles ou ballots doivent être stockées pour permettre leur refroidissement naturel. Dans la pratique, laisser un délai d’une quinzaine de jours entre le pressage et le remisage. Le contrôle de la température s’effectue à l’aide d’une sonde thermométrique avant de stocker le foin : quotidiennement dans les huit jours suivants, puis de manière hebdomadaire jusqu’à stabilisation de la température. Le relevé des températures sur un registre permet de suivre l’évolution de la température du stockage. 

 

Pour toutes informations complémentaires, contactez la cellule Gari au 0 969 322 322 (prix d’un appel local). 

Pour de plus amples informations, le Service Prévention de Groupama Paris Val de Loire se tient également à la disposition de ses adhérents.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Concurrence d’autres cultures plus rentables, sécheresse en 2022, hausse des coûts des intrants…  Face à ces faits, les producteurs sont de plus en plus nombreux à se détourner de la fécule.
Fesneau reconnait un risque de «désengagement» des producteurs de fécule
Le 27 octobre 2022, le sénateur (LR) de la Somme Laurent Somon avait adressé une question écrite au ministre de l’Agriculture…
Tereos
Les outils de Tereos pour faire face à l’interdiction des NNI
Chez Tereos, pas d’augmentation de prix en vue pour les betteraves qui seront récoltées en 2023, mais des engagements techniques…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde