Aller au contenu principal

Une stratégie «biosourcés» et «carburants durables» se prépare

Bercy prépare une stratégie d’accélération «produits biosourcés et carburants durables» avec, à la clé, un financement pour les entreprises de la bioéconomie, a dévoilé FranceAgriMer le 11 décembre. 

La Direction générale des entreprises du ministère de l’Économie a présenté le 3 décembre à la commission thématique «bioéconomie» de FranceAgriMer sa stratégie d’accélération «produits biosourcés et carburants durables» et les appels à projets en cours dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir n° 4 (PIA 4). À titre d’exemple, cite FranceAgriMer, la stratégie sur les biocarburants «structurera une filière nouvelle de production de carburants durables sur le territoire français, destinés notamment au transport aérien, qui permettra d’atteindre les objectifs d’incorporation définis par le gouvernement dans la feuille de route française soit 2 % en 2025 et 5 % en 2030». FranceAgriMer annonce un «prochain plan d’action 2021-2022» qui visera entre autres à «mobiliser la biomasse». À ce titre, l’Observatoire national des ressources en biomasse, confié par le ministère de l’Agriculture à FranceAgriMer, publiera dès janvier une synthèse de ses données. Il recense la biomasse issue de l’agriculture : résidus de cultures annuelles ou pérennes, et aussi effluents d’élevage, cultures dédiées comme le miscanthus et taillis à rotation courte, issues de silo, coproduits des industries agroalimentaires, ainsi que la biomasse forestière. Le plan d’action visera aussi à «développer les marchés et assurer un cadre réglementaire porteur» en favorisant la concertation nécessaire au déploiement des politiques publiques de la bioéconomie. 

 

Des bioplastiques aux co-produits animaux 

Un groupe de travail sur les produits biosourcés de la commission thématique planchera «sur les enjeux auxquels fait face le développement des bioplastiques», tandis qu’un groupe de travail «coproduits animaux» construira un observatoire des marchés des cuirs, laines, peaux et plumes et pilotera une étude sur les bioressources aquatiques. 

Un groupe de travail «méthanisation agricole et agroalimentaire», installé en novembre, et présidé par Olivier Dauger (FNSEA), s’est fixé plusieurs objectifs pour 2021, dont la conduite d’une veille réglementaire et la mise en place des indicateurs de performance de la méthanisation agricole et agroalimentaire «sur la base des externalités qu’elle génère». 

Le groupe de travail «biocarburants», présidé par Pierre Cuypers (sénateur LR en Seine et Marne), poursuivra ses séances en 2021 avec le suivi des actualités règlementaires telles que le Green Deal ou la transposition de la Directive Red II. La réflexion sera, en outre, élargie au développement des biocarburants de seconde génération. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

L214
Une pétition demande la dissolution de L214
Des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour dénoncer les agissements de l’association de protection…
Nicolas Mourier, épaulé d’Angélique, apprentie étudiante en agronomie à l’UPJV, poursuit l’amélioration de ses pratiques. Ici, un essai de différents couverts dans du blé.
Nicolas Mourier et l’ACS, de la praticité à la technicité
Ce 24 novembre, le député Leclabart organisait une table ronde sur le thème de l’agriculture régénératrice. Nicolas Mourier,…
Yann Joly espère que le Tribunal de grande instance de Paris reconnaîtra le «trouble anormal de voisinage» causé par  les éoliennes. Il pourrait ainsi réclamer une indemnisation financière des pertes liées à l’arrêt de son élevage laitier. 
Yann Joly devant le TGI : « Je n’ai plus rien à perdre »
Yann Joly, ancien éleveur laitier du Boisle, a vu son troupeau dépérir suite à l’implantation d’un parc éolien en 2011 et 2013.…
Le méthaniseur de Fabien et Anne-Sophie Niquet assure une complémentarité à leur activité d’élevage laitier. 
Une diversification méthanisation réussie : ils partagent leur expérience
Ces 26 et 27 octobre, Fabien et Anne-Sophie Niquet ouvrent leurs portes aux professionnels de l’agriculture puis au grand public…
Le 24 novembre dernier, Frédéric Morel, responsable de la région Hauts-de-France et Ardennes et Yann Lecointre,  directeur général d’Innoval ont présenté à quelque 130 éleveurs des Hauts-de-France les contours de la nouvelle entité coopérative baptisée Innoval née de la fusion entre Evolution, les entreprises de conseil en élevage BCEL Ouest  et Copavenir et le GDS de Bretagne. La suite de la journée était consacrée à des interventions techniques sur la reproduction animale.
Innoval, la coop de l’ouest qui gagne le nord
Quelque 130 éleveurs de la région ont assisté le 24 novembre dernier à une réunion de présentation des activités et du périmètre…
Cinq robots de traite DairyRobot R9500 sont installés dans deux bâtiments distincts (deux et trois robots), en circuit libre. 
Des robots GEA pour la traite confortable d’un gros troupeau
D’année en année, le Gaec de l’Argilière à Grandcourt (80) n’a cessé d’évoluer. 7 UTH s’y activent désormais, avec une grosse…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde