Aller au contenu principal

Volaille : l'interprofession prend la défense de Lidl face à L214

L214 face à Lidl
Rassemblement de militants de l'association L214 devant une enseigne L214 pour dénoncer les conditions d'élevage des volailles vendues par l'enseigne.
© L214

Dans un communiqué paru le 22 juillet, l'interprofession de la volaille, Anvol, a souhaité réagir aux critiques de l'ONG abolitionniste L214 envers Lidl après que l'enseigne a annoncé des engagements sur l’ECC (European Chicken Commitment) sur une partie seulement de son approvisionnement. L'interprofession regrette que la filière soit «en permanence victime de campagnes de désinformation de la part de groupes végans dont l’objectif final est d’imposer la fin de l’élevage dans notre pays et la promotion des viandes artificielles de synthèse». Selon Anvol, «pour ces activistes, le bien-être des animaux d’élevage n’est qu’un prétexte pour mettre fin à la consommation de viande, privant ainsi les consommateurs de leur liberté de choix».

D'autre part, l'interprofession ne croit pas «réaliste» le scénario de la généralisation de l'ECC car «tous les Français ne pourront pas se le permettre compte tenu du sur-coût», explique la directrice d'Anvol Anne Richard. L'interprofession craint même que ce scénario n'entraine une augmentation des importations via la restauration hors domicile, secteur en fort développement où l'étiquetage du mode d'élevage est moins présent. L'engagement de généraliser l'ECC d'ici 2016 est porté par une trentaine d'ONG welfaristes et abolitionnistes, et a été repris par plusieurs distributeurs et transformateurs ces derniers mois.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les deux dernières minutes de la conférence de presse de rentrée de la ministre de la Transition écologique ont d’abord jeté un froid dans la filière betteraves avant de déchaîner les passions sur les réseaux sociaux.
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s’est exprimée contre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde