Aller au contenu principal

Événement
À Warloy-Baillon, la pomme de terre dans tous ses états

La commune de Warloy-Baillon accueille ce week-end la première édition de la Fête de la pomme de terre avec tout un programme autour du tubercule.

Quand la commune de Warloy-Baillon est venu le solliciter pour l’organisation d’une de ces fêtes dont il a le secret, Jean-Paul Plez n’a pas hésité une seconde pour proposer la Fête de la pomme de terre. «C’est quelque chose que j’avais dans les cartons depuis quelque temps. Il a juste fallu trouver quelques partenaires et une date…», assurait à quelques jours de l’événement le président de l’association Organisation Traditions Spectacles (OTS). Des fêtes, cela fait plusieurs décennies – au moins trois – que Jean-Paul Plez en organise, toujours avec un thème central : la fête des géraniums à Picquigny, c’est lui ; celle de l’endive, à Ailly-sur-Somme, c’est encore lui ; celle de la pomme à Poix-de-Picardie, c’est… toujours lui. Pour la fête de la pomme de terre à Warloy-Baillon, dont ce sera la première édition, c’est la date des 21 et 22 octobre qui a été retenue. Quant au territoire qui l’accueille, pour Jean-Paul Plez, «il s’agissait d’une évidence», compte tenu de la présence aux alentours de nombreux producteurs de pommes de terre et d’entreprises spécialisées. Après avoir démarché ses connaissances, le président d’OTS l’assure : «la profession agricole est derrière moi !» De nombreux autres partenaires sont aussi venus se greffer pour faire de ce rendez-vous un succès. 

 

Ambassadeur du bisteu

Côté animations, il est évident que la pomme se trouve partout. Comme chacun le sait, hormis pour les amateurs de pommes de terre en robe des champs, toute dégustation débute par l’épluchage du tubercule. D’où l’idée de Jean-Plez de mettre en place le samedi 21 octobre d’un concours de la plus grande épluchure. Après les premiers tests auxquels se sont soumis les élus du conseil municipal de Warloy-Baillon et les membres du comité des fêtes, le record à battre est une longueur d’1,2 mètre ! Le secret, selon M. Plez ? «C’est d’abord d’avoir une belle pomme de terre – la variété Samba est idéale -, mais aussi un bon couteau, bien affuté et fin.» Le soir, un repas spectacle dansant est proposé avec soupe aux poireaux-pommes de terre, bisteu, salade d’endives, fromage et dessert. Dimanche midi, de la pomme de terre (encore) au menu, cuite au four pour accompagner une assiette de charcuterie. 

Le même jour, c’est au sein de l’espace «restauration» que se tiendra un concours du meilleur bisteu. Qui ne connait pas la fameuse tourte à la pomme de terre n’est pas picard, et pourtant, «il gagne à être connu parce que ce n’est pas le cas pour tout le monde», indique Jean-Paul Plez qui se dit d’abord vigilant à la présentation du pâté de pommes de terre, mais aussi à sa composition et son goût. Enfin, place du marché, les meilleurs jardiniers viendront présenter «leur plus grosse pomme de terre» à partir de 15h.

 

«Tout est bon pour en parler»

Côté goût, la fête de la pomme de terre, ce sera aussi un marché du terroir avec quelque 45 exposants. On trouvera pendant les deux jours également une exposition de véhicules modernes et anciens, comme la présentation d’une arracheuse à… pommes de terre avec la participation d’Agrisanterre.  Pour le président d’OTS, «tout est bon pour parler de pommes de terre !» Sitôt la fin de partie sifflée pour la fête de la pomme de terre, Jean-Paul Plez se plongera dans l’organisation d’autres événements prévus pour la fin d’année, dont Le Marché au foie gras de Flesselles. Cette année, il aura lieu les 11 et 12 novembre. Et son coordinateur d’annoncer fièrement qu’il s’agira de la 27e édition.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde