Aller au contenu principal

Syndicat
Xavier Beulin réélu président de la Fnsea

Le bureau de la Fnsea partiellement renouvelé.

Xavier Beulin : "il faut alléger les normes et règlements pour pouvoir produire plus et mieux".
Xavier Beulin : "il faut alléger les normes et règlements pour pouvoir produire plus et mieux".
© Gabriel Omnès

Xavier Beulin a été réélu président de la Fnsea pour un mandat de trois ans, le 9 avril par le conseil d’administration. Le bureau  a été partiellement renouvelé  avec l’arrivée de cinq personnalités : Patrick Bénézit du Cantal,  Henri Bies-Péré  des Pyrénées-Atlantiques, Thierry Coué du Morbihan,  Arnold Puech d’Alissac  de Seine-Maritime et Eric Thirouin d’Eure-et-Loir.

Lettre ouverte à Stéphane Le Foll
Juste réélu président de la Fnsea, Xavier Beulin a fait parvenir  une lettre ouverte à Stéphane Le Foll qui lui aussi vient d’être reconduit au ministère de l’Agriculture. Dans la foulée du congrès de la Fnsea à l’issue duquel une motion avait été envoyée au ministre de l’Agriculture, Xavier Beulin lui rappelle la nécessité d’alléger les normes, les contraintes et les règlements abusifs pour «produire plus et mieux».  Et surtout il lui conseille de ne pas fermer la porte à l’innovation et aux investissements «pour construire une agriculture moderne, efficiente et respectueuse de l’environnement». L’occasion pourrait en être donnée dans la loi d’avenir toujours en discussion au  Parlement.  Le président de la Fnsea rappelle aussi au ministre que son syndicat souhaite s’engager dans Pacte de responsabilité et de solidarité annoncé par le président de la République en espérant qu’il sera «pragmatique, efficient et concret» et qu’il ne sera pas paralysé «dans des rouages administratifs». «Sinon le passage du pacte aux actes ne sera qu’un acte manqué». Avant de terminer sur l’Europe qu’il souhaite plus attractive grâce «une gouvernance simplifiée, une approche plus conforme à la réalité, une ouverture réaliste sur la Méditerranée et une politique agricole en capacité de répondre aux besoins des citoyens et aux attentes des paysans».

Le bureau est ainsi composé :
- président : Xavier Beulin (Loiret),
- secrétaire général : Dominique Barrau (Aveyron),
- 1ère vice-présidente : Christiane Lambert (Maine-et-Loire),
- 2ème vice-président : Henri Brichart (Aisne),
- secrétaires généraux adjoints : Jérôme Despey (Hérault) et  Daniel Prieur (Doubs),
- trésorier : Philippe Pinta (Aisne),
- vice-présidents : Etienne Gangneron (Cher), Joël Limouzin (Vendée), Luc Smessaert (Oise) et Robert Verger (Rhône),
- autres membres : Patrick Bénézit (Cantal), Henri Bies-Péré (Pyrénées-Atlantiques) ,Thierry Coué (Morbihan), Arnold Puech d’Alissac (Seine-Maritime), Eric Thirouin (Eure-et-Loir),
- membres de droit : François Thabuis (JA), Jacqueline Cottier (Commission des agricultrices), Thierry Bontour (Commission des statuts et conflits).
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Hutte Hable d'Ault
Un drame évité de justesse dans une hutte du Hable d'Ault
Deux chasseurs occupant une installation de chasse de nuit ont échappé la nuit dernière à l’intoxication par les fumées d’un…
Groupama Grand Est
Pour une erreur de calendrier, Groupama fait le buzz malgré lui
Les réseaux sociaux sont féroces et la moindre erreur de communication se paye au prix fort. C'est ce qu'a constaté au cours des…
Jean-Louis Bouthors a sauvé son exploitation par la remise en cause du poste d’alimentation, avec l’affouragement  en vert. Un défi qu’il a su relever avec le soutien de sa famille (ici ses enfants, Louis et Laura).
Eleveurs bovins (5/10). L’autonomie fourragère pour un élevage viable
Épisode 5/10. Ils sont éleveurs bovins par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Aujourd’hui, Frédéric Gaffet est à l’aise avec ses pratiques qui lui ont permis de sauver sa ferme. Sa fille, Constance, pourrait même s’y installer à l’avenir grâce  à un projet de diversification.
Eleveurs bovins (7/10): "Si je n'étais pas bio, je n'existerais plus"
Épisode 7/10. Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Chaque semaine,…
Selon leur qualité, les pailles 2020 sont orientées vers la transformation la plus valorisante pour elles : un teillage classique ou un teillage toutes fibres. 
Mauvaise récolte 2020, teillage en souffrance en 2021
Depuis décembre, la Calira, à Martainneville, teille le lin récolté en 2020. Sans (bonne) surprise, la récolte est très mauvaise…
Projet de sucrerie de Seneffe
Le projet de sucrerie de Seneffe (B) est enterré
Ultime rebondissement dans la course à la construction d’une sucrerie dans le Hainaut belge, la coopérative rassemblant les…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde