Aller au contenu principal

Faits divers
Braquage d'un train de céréales en Bretagne : deux millions de pertes

La préfecture du Morbihan a condamné le 20 mars l’attaque la veille d’un train transportant des céréales pour l’alimentation animale par un commando d’activistes. Le préjudice est jugé « lourd ».

© Extinction Rébellion - Capture d'écran (vidéo)

Passée l’indignation, les heures qui ont suivi l’attaque d’un train transportant des céréales près de Pontivy, dans le Morbihan, samedi 19 mars ont été consacrées au chiffrage des conséquences de cet acte. Résultat : la mise en place d’un poste de commandement opérationnel en sous-préfecture de Pontivy pour coordonner les opérations de dégagement de la voie de chemin de fer sur laquelle les faits ont été commis.

Gendarmes, pompiers, SCNF, collectivités et entreprises sont mobilisées jusqu’à aujourd’hui pour « mettre en place des solutions et assurer la mise en sécurité de la rame, la récupération du blé et le rétablissement de la circulation », a indiqué la préfecture du Morbihan, le 20 mars. Côté circulation, une déviation a dû être mise en place jusqu’à ce mardi matin pour récupérer le blé qui s’est répandu sur la voie de chemin de fer.

Selon le parquet de Lorient, où ont été déposées de multiples plaintes, ce ne sont pas moins de 1 390 tonnes de blé qui ont détruites samedi dernier, parce que « rendues impropres à toute destination ». Selon le procureur Stéphane Kellenberger, le préjudice avoisine « les deux millions d’euros ».

Chacun dans leur communication, préfet du Morbihan et parquet de Lorient ont dénoncé « un acte de gaspillage alimentaire scandaleux au moment même où la France doit consolider sa capacité de production nourricière dans un contexte international difficile ».

L’attaque de ce train, qui convergeait samedi 19 mars, vers une usine de fabrication d’aliment pour les animaux appartenant à Sanders, a été revendiquée par le groupe d’activistes Extinction Rébellion et le collectif « Bretagne contre les fermes usines ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

mildiou pomme de terre
Un plan européen de lutte contre le mildiou réclamé

L’hiver et le printemps pluvieux ont favorisé le mildiou qui s’attaque aux cultures. Huit organisations demandent un plan d’…

Escaudoeuvres Tereos Agristo
Le projet d’Agristo sur l’ancien site Tereos d’Escaudoeuvres (59) en consultation publique

L’industriel belge Agristo est le troisième à dévoiler un peu plus les contours de sa future usine implantée sur le sol des…

Il faudra attendre un certain nombre de jours de beau temps pour pouvoir retravailler certaines parcelles et évaluer les pertes.
Coulées de boue : les agriculteurs ne veulent pas porter le chapeau

Les inondations qui ont touché la vallée de la Somme fin de semaine dernière relance le débat sur la prévention du phénomène d…

La coopérative Sodiaal a un nouveau président

Le conseil d’administration de la coopérative Sodiaal, réuni ce mercredi 19 juin à Pau à l’occasion de l’Assemblée…

L'alliance rurale élections européennes Schraen Lassalle
Une défaite au goût amer pour l’Alliance rurale et des conséquences pour la chasse

Initiateur de la liste L’Alliance rurale, candidat en troisième position, le nordiste Willy Schraen dresse un constat amer de…

En raison des mauvaises conditions climatiques, au semis puis au printemps, le potentiel de rendement des céréales à paille  est dégradé.
Un potentiel dégradé en céréales à paille pour la France

Pluies et manque d’ensoleillement ont grevé le potentiel des céréales à paille ; le rendement de l’orge d’hiver est déjà…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde