Aller au contenu principal

Environnement
Ce n’est pas demain que la nature sera propre

L’opération citoyenne de ramassage de déchets dans la nature, Hauts-de-France Propres, qui devait avoir lieu les 19, 20 et 21 mars au reportée au mois de mai.

Hauts-de-France Propres
Hauts-de-France Propres est devenue, au fil des années, une grande opération éco-citoyenne où les amoureux de la nature, petits et grands se rassemblent pour préserver l’environnement.
© Fédération des chasseurs de l'Aisne

La nouvelle est tombée en cette fin d’après-midi, vendredi 5 mars, et fait suite aux annonces du Premier ministre hier sur la gestion de la crise de la Covid-19.

Dans un communiqué, la Région Hauts-de-France annonce avoir pris la décision de reporter la 5ème édition de l’opération « Hauts-de-France Propres » qui devait avoir lieu les vendredi 19, samedi 20 et dimanche 21 mars 2021.

Cette décision a été prise en accord avec les partenaires de la Région pour le volet opérationnel de l’opération de nettoyage de la nature : la fédération régionale des chasseurs et l’association régionale des fédérations pour la pêche.

L’édition 2021 de l’opération « Hauts-de-France Propres », devrait se tenir en mai 2021 à une date qui n’a pas encore été arrêtée.

Créée en 2017 par les Fédérations des chasseurs et des pêcheurs de la Somme au niveau des cours d’eau et dénommée Somme Propre, l’opération Hauts-de-France Propres qui consiste à ramasser les déchets qui polluent les champs, les bords de routes, les cours d’eau, les chemins… s’est vite étendue à toute la région.

Au fil des années, en partenariat avec la Région, chaque fédération fait partie du comité d’organisation et fait le relais sur son département. Les volontaires, entreprises, écoles, associations, collectivités, citoyens peuvent prendre part à la démarche en organisant un ramassage ou en participant à l’un d’entre eux.

En 2020, l’opération avait mobilisé plus de 49 000 personnes au niveau régional, dont 12 447 scolaires, répartis sur 1229 points de ramassages. « Cela a permis de couvrir un total de 5000 m3 de déchets. Ces chiffres ne comprennent pas l’Oise, le département ayant dû annuler l’opération au vu de la crise du Covid-19 » expliquaient à nos confrères de L’Agriculteur de l’Aisne il y a quelques jours Patrick Ercolessi, Nicolas Voyard, Nicolas Pangole, respectivement vice-président, chargé de communication et référent pour l’opération Hauts-de-France Propres à la Fédération des chasseurs de l’Aisne.

En 2021, confinement des populations le week-end dans le Pas-de-Calais et surveillance renforcée dans les autres départements condamnent, au moins temporairement, l’effort de mobilisation. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
Tereos
Les outils de Tereos pour faire face à l’interdiction des NNI
Chez Tereos, pas d’annonce d'augmentation de prix en vue pour les betteraves (pour le moment ?) qui seront récoltées en 2023,…
De gauche à droite, Rémi Chombart et Laurent Degenne, associés à l’origine  du projet, et Pierre Chombart, responsable du site : «l’idée est de maximiser les capacités de production qu’offre la méthanisation.»
Un méthaniseur véritable pôle de production d’énergies vertes
À Vraignes-en-Vermandois (80), dix-huit agriculteurs se sont associés autour d’une unité de méthanisation bien particulière. En…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Concurrence d’autres cultures plus rentables, sécheresse en 2022, hausse des coûts des intrants…  Face à ces faits, les producteurs sont de plus en plus nombreux à se détourner de la fécule.
Fesneau reconnait un risque de «désengagement» des producteurs de fécule
Le 27 octobre 2022, le sénateur (LR) de la Somme Laurent Somon avait adressé une question écrite au ministre de l’Agriculture…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde