Aller au contenu principal

Pommes de terre
Chaleur, humidité, des conditions de rêve pour le mildiou

Les conditions météorologiques de la fin de semaine et du week-end doivent inciter les producteurs de pommes de terre à être vigilant vis-à-vis de la pression mildiou.

Pommes de terre
© D.R.

Les orages qui sont tombés sur les Hauts-de-France et qui menacent encore de nombreux secteurs ce week end sont favorables au développement du mildiou. D’autant que ces orages vont être suivis d’une période d’hygrométrie élevée et de températures douces ce qui va donc maintenir un climat favorable pour les contaminations. Alors que beaucoup de producteurs se posent des questions quant à la stratégie à adopter pour lutter contre le mildiou, Arvalis-Institut du végétal fait le point.

En effet, la réserve de spores de mildiou est en augmentation, le seuil de risque est atteint sur certain secteur et la grande majorité des parcelles sont levées. Des premiers cas de mildiou sur tas de déchets sont observés sur le terrain, principalement sur les secteurs picards. Il est donc nécessaire d’adapter la protection en fonction des conditions météo.

Il faut ainsi rester vigilant et continuer à bien observer l’environnement des parcelles, tas de déchets, repousses... Concernant les conditions actuelles et la stratégie fongicide, il faut envisager de :

  • intervenir quand le risque est présent (déclenchement Mileos ou BSV), d’autant plus si le produit a été lessivé
  • visiter très régulièrement les parcelles, notamment pendant les phases de croissance du feuillage
  • protéger la parcelle avec des produits translaminaires /diffusants (LEIMAY, REVUS, INFINITO, ZAMPRO MAX + adjuvant) ou de contacts haut de gamme (RANMAN TOP)

Pendant les périodes très lessivantes, il est important d’utiliser les produits de contact élaborés et translaminaires diffusants (RANMAN TOP, LEIMAY, SANBLITE, ADERIO, ZAMPRO MAX + adjuvant, ACROBAT M DG, EMENDO M, REVUS, INFINITO, ZORVEC).

Alterner les matières actives

Pour les parcelles entrant en croissance active, pensez à réduire les cadences à 5 jours. Ne pas utiliser de solution non homologuée.  Si et seulement si vous avez un retard de protection (traitement lessivé, rémanence dépassée) ajouter du cymoxanil dans votre mélange (CYMBAL 45). Pensez à vérifier si le mélange est autorisé. Il est à noter que cette campagne est la dernière pour l’utilisation des produits à base de mancozèbe.

Cas de phytotoxicité suite au désherbage

Dans la majorité des cas les parcelles sont propres. Des cas de phytotoxicité liés au désherbage ont été observés sur le terrain. Ce phénomène est dû aux fortes pluies que nous avons eues, le produit a ainsi pu bien descendre dans les buttes et a donc atteint les racines des adventices mais également celles des plantes. Cela induit un retard de développement des parcelles mais n’aura pas d’impact final sur le rendement. Pas d’inquiétude, avec le temps et le développement des plantes cela va s’estomper.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lait : un accord «historique» avec E. Leclerc
Le 9 juin, plusieurs laiteries et OP ont signé un accord avec E. Leclerc qui induit une rémunération supplémentaire de 5 €/1 000…
McCain s’engage dans l’agriculture régénérative
L’industriel spécialisé dans la transformation de la pomme de terre a annoncé le 9 juin son intention d’accompagner les…
Présence de rhizoctone brun sur tiges de pommes de terre.
Des parcelles de pommes de terre à surveiller
Mildiou d’abord, mais aussi traces de rhizoctone brun sur la tige et viroses sont à surveiller actuellement dans les champs de…
Désherbant non conforme : plus de peur que de mal... dans la Somme
Alertés au même titre que leurs homologues d’autres régions, les betteraviers de la Somme pourraient avoir échappé aux…
Des trucs et des astuces qui changent la vie
Ils en ont, de l’imagination, les éleveurs des Hauts-de-France. Dans les exploitations, des idées ingénieuses naissent pour…
Gérard Clay et Philippe de Raynal ont évoqué mardi 2 juin les contours de la stratégie qu’ils ont commencé à mettre en œuvre pour Tereos.
Pour trouver de meilleurs résultats, Tereos affiche un nouveau cap
Le groupe coopératif sucrier et amidonnier Tereos veut rapidement tourner la page d’un exercice 2020-2021 qui voit ses chiffres s…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde