Aller au contenu principal

Pommes de terre
Chaleur, humidité, des conditions de rêve pour le mildiou

Les conditions météorologiques de la fin de semaine et du week-end doivent inciter les producteurs de pommes de terre à être vigilant vis-à-vis de la pression mildiou.

Pommes de terre
© D.R.

Les orages qui sont tombés sur les Hauts-de-France et qui menacent encore de nombreux secteurs ce week end sont favorables au développement du mildiou. D’autant que ces orages vont être suivis d’une période d’hygrométrie élevée et de températures douces ce qui va donc maintenir un climat favorable pour les contaminations. Alors que beaucoup de producteurs se posent des questions quant à la stratégie à adopter pour lutter contre le mildiou, Arvalis-Institut du végétal fait le point.

En effet, la réserve de spores de mildiou est en augmentation, le seuil de risque est atteint sur certain secteur et la grande majorité des parcelles sont levées. Des premiers cas de mildiou sur tas de déchets sont observés sur le terrain, principalement sur les secteurs picards. Il est donc nécessaire d’adapter la protection en fonction des conditions météo.

Il faut ainsi rester vigilant et continuer à bien observer l’environnement des parcelles, tas de déchets, repousses... Concernant les conditions actuelles et la stratégie fongicide, il faut envisager de :

  • intervenir quand le risque est présent (déclenchement Mileos ou BSV), d’autant plus si le produit a été lessivé
  • visiter très régulièrement les parcelles, notamment pendant les phases de croissance du feuillage
  • protéger la parcelle avec des produits translaminaires /diffusants (LEIMAY, REVUS, INFINITO, ZAMPRO MAX + adjuvant) ou de contacts haut de gamme (RANMAN TOP)

Pendant les périodes très lessivantes, il est important d’utiliser les produits de contact élaborés et translaminaires diffusants (RANMAN TOP, LEIMAY, SANBLITE, ADERIO, ZAMPRO MAX + adjuvant, ACROBAT M DG, EMENDO M, REVUS, INFINITO, ZORVEC).

Alterner les matières actives

Pour les parcelles entrant en croissance active, pensez à réduire les cadences à 5 jours. Ne pas utiliser de solution non homologuée.  Si et seulement si vous avez un retard de protection (traitement lessivé, rémanence dépassée) ajouter du cymoxanil dans votre mélange (CYMBAL 45). Pensez à vérifier si le mélange est autorisé. Il est à noter que cette campagne est la dernière pour l’utilisation des produits à base de mancozèbe.

Cas de phytotoxicité suite au désherbage

Dans la majorité des cas les parcelles sont propres. Des cas de phytotoxicité liés au désherbage ont été observés sur le terrain. Ce phénomène est dû aux fortes pluies que nous avons eues, le produit a ainsi pu bien descendre dans les buttes et a donc atteint les racines des adventices mais également celles des plantes. Cela induit un retard de développement des parcelles mais n’aura pas d’impact final sur le rendement. Pas d’inquiétude, avec le temps et le développement des plantes cela va s’estomper.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les planteurs peuvent espérer approcher un rendement de 90 t/ha à 16° et une rémunération de 30 €/t pulpes comprises. 
La campagne betteravière démarre sous de bons auspices
De bons rendements et des prix supérieurs aux dernières années : voilà ce qu’espère la filière betteraves pour cette nouvelle…
Barbara Pompili
Barbara Pompili lorgne sur l'agriculture ? Son cabinet réfute
Avec Nicolas Hulot, l'un de ses prédécesseurs au ministère de la Transition écologique, la samarienne n'est pas contre l'idée de…
Des betteraviers pas pressés de récolter
La Confédération générale des betteraviers (CGB) demande aux entreprises de transformation de retarder autant que possible les…
La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques (à gauche) a fait étape la semaine dernière dans la Somme à la rencontre des élus locaux pour s’assurer de la bonne mise en place du plan de relance.
Touquet Savour offre un nouvel écrin écoresponsable à ses pépites
L’entreprise de négoce de pommes de terre installée à Essertaux (80) vient de lancer la commercialisation d’un nouveau packaging…
Plaine en fête, un événement de rentrée contre la morosité
Après une année blanche, l’événement Plaine en fête organisé par les Jeunes agriculteurs de la Somme fait son grand retour le…
Pour être juste, le prix d’un maïs sur pied s’établit en fonction du rendement  en grain, de la cotation sur le marché et de la culture qui sera implantée  par la suite.
Quel prix pour le maïs sur pied en 2021 ?
L’achat et la vente de maïs sur pied sont une pratique courante dans le département. Pour calculer le juste prix, deux méthodes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde