Aller au contenu principal

Charal développe son offre autoroutière

Charal a indiqué fin de semaine ouvrir six nouveaux comptoirs en 2021 sur les grandes aires du réseau Avia.

Charal
Six nouveaux comptoirs vont ouvrir en 2021 sur les grandes aires du réseau Avia.
© Charal

La marque du groupe Bigard, qui depuis 2018 avait ouvert trois comptoirs à Creux Moreau (A6), Montigny-le-Roi (A31) et à l’Allier-Doyet (A71), se développera sur les aires d’autoroutes suivantes : A1 (Saint-Léger), A2 (Havrincourt), A89 (La Loire), A72 (Plaine-du-Forez), l’A9 (Nîmes-Marguerittes-Sud) et l’A8 (Rousset).

Charal

Ce sont « des axes autoroutiers très fréquentés et Charal affiche sa volonté « d’offrir une pause de qualité aux voyageurs », indique la marque. « Avec ce comptoir de restauration inédit, Charal poursuit son ambition d’être présente dans tous les moments de vie des consommateurs », a explique la directrice marketing, Stéphanie Berard-Gest.

L’offre de « L’Atelier Charal » propose une carte courte qui fait la part belle à la qualité, au terroir et au goût, notamment autour d’une viande 100 % française et d’ingrédients de qualité. Ainsi, les clients se voient proposer des grillades (entrecôte et bavette), mais aussi des burgers gourmets – dont une recette régionale – réalisés sur place avec un steak haché façon bouchère de race Limousine. Un menu enfant est également prévu pour les plus petits.

Charal
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La hausse annoncée du tarif  de l'électricité s'ajoute à d'autres charges qui ont déjà explosé pour Marc Leroy, comme d’autres producteurs de pommes de terre.
La flambée de l'électricité met le feu aux frigos de stockage
Les producteurs de pommes de terre qui stockent leur récolte dans des bâtiments réfrigérés doivent eux aussi faire face à des…
Pour Corinne, le plus gros travail a lieu pendant la plantation. Elle espère atteindre une rentabilité équivalente à celle  d’une bonne pomme de terre.
Le pari du Paulownia pour valoriser les parcelles difficilement cultivables
Pour tirer une valeur ajoutée de ses parcelles peu exploitées, Corinne Obert mise sur la culture de l’arbre Paulownia, dont le…
Depuis dix ans, Clémentine Peria transmet son amour pour les chevaux aux enfants. Les meilleures conditions pour cela  sont réunies dans son nouveau poney-club.
Shet'land, le poney-club des rêves de Clémentine Peria enfin réalité
Clémentine Peria fête les dix ans d’ouverture de son poney-club, Shet'land. Pour l’occasion, il fait peau neuve. D’abord…
La sucrerie de Roye (Saint Louis Sucre) devrait démarrer son activité le 22 septembre pour une durée de campagne d’environ 115 jours.
Premières betteraves arrachées pour être au plus vite transformées
Si les industriels anticipent le démarrage de leur activité pour se prémunir d’éventuelles coupures de gaz et éviter une…
Pour Frédéric Thomas, «le couvert est presque la culture la plus difficile à réussir».
Devenir un carbon farmer grâce à la couverture permanente des sols
Comment injecter plus de carbone dans les sols et d’azote pour la culture ? En intensifiant la photosynthèse, et donc, en misant…
Grand consommateur d’électricité pour l’ensemble des étapes de la production d’endives, Hervé Persyn n’est pas serein quant à l’avenir de son activité.
La flambée de l’électricité rend l’endivier amer
Producteur d’endives dans l’est de la Somme, Hervé Persyn s’interroge sur la pérennité de son entreprise confrontée à une…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde