Aller au contenu principal

Classement des carcasses : les réclamations des éleveurs facilitées

Les éleveurs de bovins disposent désormais des informations d’abattage de leurs animauxdès le lendemain de l’abattage.
Les éleveurs de bovins disposent désormais des informations d’abattage de leurs animauxdès le lendemain de l’abattage.
© D. R.

Les éleveurs de bovins disposent désormais des informations d’abattage de leurs animaux (poids et classement notamment) dès le lendemain de l’abattage à 7h, facilitant les éventuelles contestations. C’est l’une des mesures prévues par l’accord conclu au sein d’Interbev (interprofession bétail et viandes) le 19 septembre 2019, qui vient d’être étendue à l’ensemble des opérateurs par un arrêté paru au JO le 4 janvier 2020.

D’après l’accord interprofessionnel, les abatteurs doivent transmettre les informations d’abattage à Normabev (l’association en charge de la gestion de ces données) le jour de la tuerie, au plus tard à 22h. Autre nouveauté : cet accord permet à Normabev de traiter les réclamations même «dans le cas où la carcasse n’est plus entière et si la demande de réclamation a été faite dans les 24h après la mise à disposition des informations».

Chaque année, environ mille carcasses font l’objet de réclamations, avec un impact parfois non négligeable sur les prix payés aux éleveurs. Par ailleurs, le financement du système de suivi interprofessionnel PPCM (préparation, pesée, classement et marquage) n’évolue pas en 2020, indique Normabev à Agra Presse. La cotisation reste fixée à 80 centimes par bête, répartis à parts égales entre l’éleveur et l’abatteur.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les planteurs peuvent espérer approcher un rendement de 90 t/ha à 16° et une rémunération de 30 €/t pulpes comprises. 
La campagne betteravière démarre sous de bons auspices
De bons rendements et des prix supérieurs aux dernières années : voilà ce qu’espère la filière betteraves pour cette nouvelle…
Une première moisson comme elle vient
Qu’est-ce qui se passe dans la tête d’un jeune agriculteur au moment d’aborder la récolte du travail de plusieurs mois ? La…
Barbara Pompili
Barbara Pompili lorgne sur l'agriculture ? Son cabinet réfute
Avec Nicolas Hulot, l'un de ses prédécesseurs au ministère de la Transition écologique, la samarienne n'est pas contre l'idée de…
Des betteraviers pas pressés de récolter
La Confédération générale des betteraviers (CGB) demande aux entreprises de transformation de retarder autant que possible les…
La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques (à gauche) a fait étape la semaine dernière dans la Somme à la rencontre des élus locaux pour s’assurer de la bonne mise en place du plan de relance.
Touquet Savour offre un nouvel écrin écoresponsable à ses pépites
L’entreprise de négoce de pommes de terre installée à Essertaux (80) vient de lancer la commercialisation d’un nouveau packaging…
Plaine en fête, un événement de rentrée contre la morosité
Après une année blanche, l’événement Plaine en fête organisé par les Jeunes agriculteurs de la Somme fait son grand retour le…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde