Aller au contenu principal

Concours général agricole 2021 : à vos inscriptions

En raison de la crise sanitaire, le Sia 2021 est transformé en Semaine de l’agriculture. Le Concours général agricole y aura toute sa place, avec des finales dans quatre villes, du 13 au 24 mai.

Parmi les lauréats réguliers de 
la Somme : Grégoire Leleu. L’année dernière ses fromage blanc lissé et fromage blanc campagne ont obtenu des médailles d’argent.
Parmi les lauréats réguliers de
la Somme : Grégoire Leleu. L’année dernière ses fromage blanc lissé et fromage blanc campagne ont obtenu des médailles d’argent.
© A. P.



Les yaourts, confitures et autres produits de la Somme séduiront-ils encore le jury du Concours général agricole cette année ? Pour la première fois, l’événement est délocalisé, Covid-19 oblige, et les finales des concours Produits et vins, Pratiques agro-écologiques et le Trophée international de l’enseignement agricole auront lieu à Angoulême, Châlons-en-Champagne, Montpellier et Tours, entre le 13 et le 24 mai.
«La crise sanitaire et économique a permis à chacun d’entre nous de découvrir ou de redécouvrir l’importance et le dynamisme des producteurs qui ont plus que jamais œuvré à alimenter les Français. Pour valoriser leur engagement sans relâche au profit de la qualité, le Concours général agricole maintient en 2021 les finales Produits et vins. Cela sera une édition unique pour le concours qui retourne à ses sources originelles en se déployant au plus près des terroirs», confie Olivier Alleman, commissaire général du CGA, dans un communiqué.

Un calendrier adapté
Pour permettre à tous d’y participer, les délais d’inscription pour ces concours ont été prolongés. Les vignerons et viticulteurs pourront inscrire leurs échantillons de vins dès le 15 décembre. Pour les catégories du concours des produits, les producteurs bénéficient, quant à eux, d’un report des dates de clôture d’inscription : au 15 décembre pour les apéritifs, armagnac, bières, charcuteries, confitures et crèmes, jus de fruits, miels et hydromels, produits laitiers, produits issus de palmipèdes gras et volailles ; et au 15 janvier pour les cidres et poirés bouchés, eaux de vie (sauf armagnac), eaux de vie d’Alsace, épices et chocolat, huiles de noix, mistelles, produits de l’aquaculture, produits oléicoles, rhums et punchs, viandes.

8 000 jurés mobilisés
Les jurés, professionnels de l’agroalimentaire et consommateurs avertis, jugeront plus de vingt-deux-mille produits et vins en compétition et décerneront la médaille ornée de la célèbre feuille de chêne. Cette distinction, reconnue par les consommateurs comme gage de qualité et de bon goût, répond aux attentes des Français quant à l’origine et la traçabilité des produits, à leur attachement au produire local et à la souveraineté alimentaire.



Calendrier des finales

- Tours, les 13 et 14 mai : apéritifs, bières, confitures et crèmes, miels et hydromels, mistelles, rhums et punchs, vins (Val de Loire et Centre).
- Châlons-en-Champagne, les 15 et 16 mai : produits laitiers, vins (Alsace, Beaujolais, Bourgogne, Champagne, Jura Franche Comté, Lorraine, Savoie Bugey)
- Angoulême, les 21 et 22 mai : charcuteries, cidres et poirés, jus de fruits, produits de l’aquaculture, volailles, vins (Bordeaux, Sud-Ouest).
- Montpellier, les 23 et 24 mai : eaux de vie, eaux de vie d’Armagnac, eaux de vie de Cognac, épices, chocolat, thym, huiles de noix, produits issus des palmipèdes gras, produits oléicoles, vins (Corse, Provence, Languedoc-Roussillon, vallée du Rhône).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Les productions ne manquent pas dans le territoire de la CC2SO. Les équipes (ici Alain Defosse, président,  et Delphine Damay, en charge du PAT), misent sur le plan alimentaire pour booster la consommation de produits locaux, levier du «bien manger». 
Plan alimentaire à la CC2SO : belle opportunité pour les agriculteurs
Le plan alimentaire territorial qu’a initié la CC2SO prend forme. L’objectif principal est le «bien manger», indispensable à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde