Aller au contenu principal

Des éoliennes près du site de mémoire à Villers-Bretonneux ? Pas pour eux !

Un projet éolien retoqué en 2017 par la préfecture de la Somme, au vu notamment de la proximité de mémoriaux australiens de la Grande Guerre, devrait finalement voir le jour après une décision de justice. Les élus mènent une action sur place le jeudi 2 septembre au matin, pour signifier leur désaccord.

Les éoliennes doivent être érigées tout près du mémorial de Villers-Bretonneux consacré aux soldats australiens morts pendant la Première Guerre mondiale.
© Marc ROUSSEL/Wikimedia Commons

Trop c’est trop. Le projet éolien près du centre Sir John Monash et du mémorial australien de Villers-Bretonneux avait été rétorqué en 2017 par la préfecture de la Somme. Mais la cour d'appel de Douai a émis un avis favorable pour leur implantation au printemps dernier. D'ici trois ans, huit mâts devraient ainsi sortir de terre à quelques kilomètres à l’est du site de mémoire, à cheval sur les communes de Marcelcave, Lamotte-Warfusée, et de Bayonvillers. Le ministère «considère habituellement que la présence de lieux de mémoire n’est pas incompatible avec la covisibilité éolienne et n’a donc pas saisi le Conseil d’Etat», a confirmé à l’AFP le cabinet de la ministre, Barbara Pompili.

Pour les élus locaux (Xavier Bertrand, président de Région, Stéphane Haussoulier, président du Département, Alain Babaut, président de la Communauté de communes du Val de Somme, Laurent Somon, Sénateur de la Somme, ou encore Emmanuel Maquet, député) cette décision est difficile à accepter. Plusieurs d’entre-eux ont décidé de se réunir pour faire part de leur opposition au projet, ce jeudi 2 septembre, en fin de matinée, au mémorial australien de Villers-Bretonneux.

"La Somme a déjà largement contribué au développement de l’éolien"

«Une décision qui va à l’encontre de l’avis des élus locaux, de la Préfecture de la Somme et du Gouvernement australien, représenté par Madame Gillian Bird, Ambassadrice d’Australie en France», scandent certains. «Une insulte à la mémoire des soldats tombés pour la France», ajoutent d’autres. Beaucoup estiment par ailleurs que la Somme a déjà largement contribué au développement de l’éolien. «Le Département de la Somme est aujourd’hui le premier département autosuffisant en énergie verte électrique puisque l’énergie éolienne, a produit en 2018 1 843GWh pour une consommation départementale de 1151GWh», précise le sénateur Laurent Somon dans un courrier daté du 1er septembre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les planteurs peuvent espérer approcher un rendement de 90 t/ha à 16° et une rémunération de 30 €/t pulpes comprises. 
La campagne betteravière démarre sous de bons auspices
De bons rendements et des prix supérieurs aux dernières années : voilà ce qu’espère la filière betteraves pour cette nouvelle…
Barbara Pompili
Barbara Pompili lorgne sur l'agriculture ? Son cabinet réfute
Avec Nicolas Hulot, l'un de ses prédécesseurs au ministère de la Transition écologique, la samarienne n'est pas contre l'idée de…
Des betteraviers pas pressés de récolter
La Confédération générale des betteraviers (CGB) demande aux entreprises de transformation de retarder autant que possible les…
La ministre de la Transformation et de la Fonction publiques (à gauche) a fait étape la semaine dernière dans la Somme à la rencontre des élus locaux pour s’assurer de la bonne mise en place du plan de relance.
Touquet Savour offre un nouvel écrin écoresponsable à ses pépites
L’entreprise de négoce de pommes de terre installée à Essertaux (80) vient de lancer la commercialisation d’un nouveau packaging…
Plaine en fête, un événement de rentrée contre la morosité
Après une année blanche, l’événement Plaine en fête organisé par les Jeunes agriculteurs de la Somme fait son grand retour le…
Pour être juste, le prix d’un maïs sur pied s’établit en fonction du rendement  en grain, de la cotation sur le marché et de la culture qui sera implantée  par la suite.
Quel prix pour le maïs sur pied en 2021 ?
L’achat et la vente de maïs sur pied sont une pratique courante dans le département. Pour calculer le juste prix, deux méthodes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde