Aller au contenu principal

Des pommes de terre Pompadour pour l’Ukraine

Dans le cadre de l’opération «un camion pour l’Ukraine», initiée par Fedepom (Fédération nationale des négociants en pomme de terre), l’entreprise samarienne Touquet Savour a fait un don de 22 t de Pompadour. 

22 t de Pompadour Label rouge, soit 1 760 cartons de 12,5 kg, sont parties  du d’Essertaux en direction de l’Ukraine et de la Pologne.
22 t de Pompadour Label rouge, soit 1 760 cartons de 12,5 kg, sont parties du d’Essertaux en direction de l’Ukraine et de la Pologne.
© D. R.

«Depuis le début du conflit en Ukraine, un formidable élan de solidarité a émergé de toutes parts. Par rapport à nos moyens, un don alimentaire nous tenait à cœur», confie Hélène Maillard, directrice de Touquet Savour. Les denrées périssables n’étaient au départ pas dans le plan des dons, puis la Pologne a fait sentir ce besoin pour les réfugiers Ukrainiens. Ce 21 avril, 22 t de pommes de terre Pompadour Label rouge, soit 1 760 cartons de 12,5 kg, sont ainsi parties du centre de tri et de conditionnement du négociant d’Essertaux en direction de l’Ukraine et de la Pologne.

«L’action a été faite dans le cadre de l’opération : «un camion pour l’Ukraine», initiée par Fedepom (Fédération nationale des négociants en pomme de terre, ail, oignon, échalote et légumes en gros) en réponse à la demande de la Fédération polonaise de pommes de terre», précise Hélène Maillard. En mobilisant ses troupe, l’interprofession est parvenu à faire partir vingt-neuf camions, soit plus de 700 t de marchandises. Pourquoi des Pompadour ? «C’est un produit emblématique chez nous. Nous tenions à transmettre un aliment de qualité. Cette pomme de terre à chair ferme, produite en Picardie, est réputée pour ses qualités gustatives.» Le lot expédié offre aussi une bonne conservation. Pour l’optimiser, elles ont été brossées, et non lavées. 

Il s’agit d’un des derniers lots de pommes de terre récoltées en 2021. Pompadour vit ses dernières semaines de commercialisation de la saison, en GMS, chez les primeurs et sur les marchés. Les plantation 2022, elles, sont en cours. Cette année, 60 ha doivent être emblavés chez les sept producteurs historiques. «C’est un peu moins que l’année dernière, car la disponibilité en plants était plus faible», commente Hélène Maillard. La météo est plutôt favorable à ces travaux des champs, même si la pluie serait la bienvenue. «Après cinq mois sous terre, la nouvelle récolte arrivera fin septembre 2022 et cette délicieuse pomme de terre de conservation au léger goût de beurre frais sera disponible jusqu’en avril/mai 2023», ajoute-t-on chez Touquet Savour. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Jaunisse de la betterave
La Cour européenne de justice casse l'attente d'une dérogation pour l'utilisation des NNI
La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) vient de conclure dans un arrêt du 19 janvier que les États membres ne peuvent ré…
Les premières livraisons de betteraves sur le site Cristal Union de Sainte-Émilie ont débuté en milieu de semaine.
Chez Cristal Union, marché du sucre et interdiction des NNI boostent le prix
La coopérative Cristal Union a annoncé le 27 janvier dernier une revalorisation du prix des betteraves récoltées en 2023. Une…
L’AG était l’occasion de valider la fusion avec La Flandre. De gauche à droite, Alexandre rivenet, ancien président  de La Flandre, David saelens, président de Noriap, et  Damien François, DG de Noriap.
Noriap tire son épingle du jeu dans le tumultueux contexte
Crise énergétique, hausse des matières premières, filière œuf à la peine, mais aussi projets, innovation, fusion… Noriap dressait…
Selon la coopération agricole, la production porcine bio représente 30 à 40 % de volume en trop.
De grands opérateurs encouragent les déconversions bio
Porc, lait, œuf ou volaille de chair : dans les filières biologiques en difficulté, de grands opérateurs encouragent les…
Cet attelage complet est la copie miniature de l’équipement d’un agriculteur  qu’Illian connaît. Une fierté de l’avoir recomposé à l’identique.
Illian expose ses pépites à l'agree mini show
À tout juste seize ans, Illian Single est un passionné de miniatures agricoles. Voilà plusieurs années qu’il conçoit des dioramas…
L’accueil tant attendu d’un événement national pour les JA de la Somme arrive  à grand pas. Rendez-vous est donné les 24, 25 et 26 janvier prochains à Saint-Valéry-sur-Somme.
La Somme se prépare à accueillir un événement national dédié à l’installation
Fin janvier, les JA de la Somme accueilleront à Saint-Valéry-sur-Somme (80) un événement baptisé «session RGA» (renouvellement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde