Aller au contenu principal

Printemps du Département
Des sites emblématiques de la Somme à découvrir gratuitement ce dimanche

Pour la deuxième édition, le Printemps du Département revient le 19 mars. L’occasion de visiter gratuitement les lieux de culture et de mémoire, les musées et les espaces naturels près de chez soi. Zoom sur quelques pépites ouvertes ce dimanche.

Observer les oiseaux au Marquenterre

Situé au cœur de la Réserve naturelle nationale de la Baie de Somme, le Parc ornithologique du Marquenterre est le lieu idéal pour observer la nature et surtout les oiseaux. Cet espace protégé est depuis cinquante ans un haut lieu de l’ornithologie en Europe. 200 ha de marais, de dunes et roselières situés entre terre et mer où les oiseaux s’arrêtent quelques jours pour s’y ressourcer lors de leur migration pendant que d’autres viennent hiverner ou se reproduire. À l’intérieur du parc, un parcours pédestre de 6 km et treize postes d’observation (boucles de deux ou quatre kilomètres possibles).
25 bis chemin des Garennes, 80120 Saint-Quentin-en-Tourmont. Horaires : 10h – 18h (dernières entrées à 15h30). 
Sur réservation uniquement : parcdumarquenterre.fr ; 03 22 25 68 99

 

Des clichés inédits à la ferme Thuillier

Durant la Grande Guerre, Vignacourt était une importante base arrière pour les soldats alliés. Louis et Antoinette Thuillier possédaient un appareil photographique. Dans la cour de leur ferme, ils improvisent un studio photo. Une toile de fond est tendue en guise de décor. Civils et soldats viennent se faire photographier. À la fin de la guerre, les photos sont remisées dans le grenier, où elles tombent dans l’oubli pendant près d’un siècle, avant de devenir une collection unique au monde. Le centre d’interprétation Vignacourt 14-18 accueille dans la ferme rénovée des Thuillier, pour vous faire partager cette fabuleuse découverte. La petite histoire offre un autre regard sur la grande Histoire.
Café ou thé offert au visiteur. 196 rue d’Amour, 80650 Vignacourt. De 14h à 17h. Tél. : 06 73 69 55 49

 

Des animaux oubliés de la guerre à découvrir

L’Historial de la Grande Guerre traite du premier conflit mondial dans toute son ampleur. 
La famille étant à l’honneur de ce nouveau rendez-vous, l’Historial propose de redécouvrir ses deux musées (Péronne et Thiepval) à travers différents livrets-jeux et outils de médiation numériques comme la réalité superposée ou l’application Reporter 14-18… Différentes visites et ateliers ponctuent la journée, comme un atelier 3D pour s’exercer au camouflage de char, ou encore une visite flash «les animaux, oubliés de la Grande Guerre», pour tout public, à 15h, à Péronne. Mascottes, emblèmes, aides sanitaires, nuisibles… Découvrez l’histoire particulière et fascinante de ses animaux confrontés au même destin que les soldats.
Place André Audinot, 80200 Péronne. Informations et réservations : 03 22 83 14 18 – accueil@historial.org

 

Une plongée dans la cité souterraine de Naours

À l’origine, le souterrain de Naours est une carrière de craie utilisée principalement pour le marnage des champs. Au XVIIe siècle, le site est occupé par les villageois qui se réfugient dans les «muches» (cachettes en picard) pendant les attaques, notamment pendant la guerre de trente ans. Tombé dans l’oubli un temps, le site est redécouvert par le curé du village, l’abbé Danicourt en 1887. Durant la Grande Guerre, des soldats du monde entier viennent découvrir le souterrain lors de visites, et ils laissent leurs signatures sur les parois des galeries et des muches, comme traces indélébiles de leur passage. Ce dimanche, le parc de 10 ha du domaine est accessible gratuitement toute la journée. Des visites guidées gratuites sont aussi proposées, avec l’accès à des salles habituellement fermées au public (graffitis de soldats). Prévoyez un vêtement chaud pour la visite qui se fera à 33 m sous terre à une température de 9°C.
5  rue des carrières, 80260 Naours. Accès libre de 10h-16h30, visites guidées sur réservation sur www.somme.fr/printemps/. 03 22 93 71 78.

 

Ouverture unique du musée Boucher de Perthes

Installé dans le beffroi du XIIIe s. inscrit par l’Unesco, la trésorerie du XVe s. et des bâtiments de la seconde reconstruction, le musée Boucher de Perthes présente des collections riches et variées. Pour le Printemps du Département, le musée, fermé au public en raison des chantiers de rénovation qui s’annoncent, ouvre exceptionnellement ses portes le dimanche 19 mars de 15h à 16h30 pour une rencontre avec l’œuvre du grand peintre picard Alfred Manessier. Au programme : visite de la collection, œuvres sorties des réserves et café-discussion ! 
Au pied du beffroi, 24 rue Gontier-Patin, 80100 Abbeville. Sur réservation uniquement sur www.somme.fr/printemps/, ou au 03 22 20 29 69 ; www.abbeville.fr

 

Plein les yeux à la falaise Sainte-Colette

Façonné par l’homme, l’espace naturel sensible de la Falaise Sainte-Colette et des Étangs de la Barette abrite de nombreuses espèces protégées. Il est accessible avec un parcours de 2,5 km depuis la Falaise Sainte-Colette d’où vous pouvez admirer la Vallée de la Somme. En partant du belvédère de Sainte-Colette à Corbie, Vincent Crul vous révélera les secrets des Étangs de la Barette en passant par le chemin de berger qui traverse le larris de la Falaise Sainte-Colette. Les légendes locales, les coutumes du marais vous seront présentées, sans oublier la flore et la faune sauvage avec les oiseaux.
Départs à 10h et à 14h30 (durée 2h). Lieu de rendez-vous transmis après inscription sur www.somme.fr/printemps/

 

Des Samariens ambassadeurs de leur territoire

Les habitants d’une région sont souvent ceux qui la connaissent le moins. C’est pour y remédier que le Conseil départemental a mis en place ce Printemps du Département. «Parce que l’accès à la culture et au patrimoine pour tous les Samariens est une priorité, profitez de cette journée exceptionnelle pour être des ambassadeurs de votre territoire», note Stéphane Haussoulier, président du Département. L’événement se veut une «avant-première» de la saison touristique et une vitrine de l’offre culturelle locale bien fournie. 
Liste complète des sites ouverts de dimanche et informations sur www.somme.fr/printemps/
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Chaque année, environ 10 % des fermes du département de la Somme font  l’objet d’un contrôle administratif, ce qui apparait relativement faible selon  l’administration départementale.
«Trop» de contrôles chez les agriculteurs ? La DDTM répond

Lors de la session de la Chambre départementale d’agriculture de la Somme du 19 mars dernier, l’administration départementale…

Présentation des Prim'holstein.
Les vaches Prim’holstein, les stars de la Foire agricole de Montdidier

Le lundi 1er avril avait lieu la traditionnelle Foire agricole de Montdidier, avec de nombreux exposants. Parmi les…

Gros rendement pour la campagne 2023-2024 de collecte des pneus

Au cours de l’hiver, pendant trente jours, 370 exploitations agricoles de la Somme ont participé à la collecte des pneus…

Quatre kilomètres de haies pour protéger un captage d’eau

En s’associant à un partenaire privé, Christophe Desmis, un agriculteur du Santerre, fait le pari de planter quatre kilomètres…

Le retard pris dans les semis inquiète la CGB comme l’Institut technique de la betterave (ITB) avec un risque «jaunisse»  fort cette année.
Des premiers semis de betteraves sous un ciel nuageux

C’est toujours dans l’attente d’un contingentement des volumes de sucre importé d’Ukraine et de l’autorisation de certaines…

dégâts sanglier approche affût 1er avril
Le tir du sanglier ré-autorisé à partir du 1er avril

La préfecture de la Somme a décidé de prolonger la période de chasse du sanglier dans la Somme sous conditions en modifiant l’…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde