Aller au contenu principal

Des véhicules de chasseurs et leurs armes très convoités

Les fédérations départementales des chasseurs de la Somme et de l'Oise appellent leurs membres à être vigilants sur le vol d'armes et de matériels dans leurs véhicules après plusieurs affaires.

© FDC80

Quelques minutes suffisent pour que la journée bascule et qu'elle laisse un souvenir amer. Après qu'on lui ait signalé deux histoires similaires d'armes de chasse au cours des derniers jours, la fédération des chasseurs de la Somme lance un appel à la vigilance : « Des équipes de malfaiteurs très organisées, en action dans le département de la Somme, repèrent les véhicules des chasseurs – ce n’est pas trop difficile – pour voler l’arme ou les armes lorsqu’elles se trouvent à l’intérieur.

Les circonstances dans lesquelles les deux vols d'armes ont eu lieu sont courantes : « L’un des deux buvait un café avant le départ, son véhicule « prêt à partir » étant garé devant son entrée de garage », rapporte la FDC 80.

Mi-novembre, c'est la fédération des chasseurs de l'Oise qui lançait le même message d'appel à la vigilance, après avoir constaté « une recrudescence des vols d'armes, lors de parties de chasse, mais surtout aux domiciles » depuis le début de la saison 2019-2020, rapportait le Parisien, dans l'une de ses éditions du 12 novembre 2019.

Une série de recommandations

Pour prévenir toute tentative de vol, la fédération des chasseurs de la Somme rappelle quelques règles élémentaires : embarquer son arme dans la voiture au dernier moment ; ne pas laisser l'arme dans le véhicule pendant une halte, même brève ; ne pas laisser l'arme dans le véhicule pendant la pause déjeuner...

A la maison, recommande de son côté la fédération des chasseurs de l'Oise, les armes doivent être rangées « dans des coffres-forts ou des armoires fortes adaptées. À défaut, démontez une pièce essentielle de celle-ci afin de la rendre immédiatement inutilisable. Dans tous les cas, les armes doivent être déchargées afin d'éviter leur usage par des tiers. »

Que faire en cas de vol ?

En cas de vol d'arme, d'un élément de l'arme ou de munitions des catégories A, B ou C, le chasseur devra effectuer « immédiatement » une déclaration au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie.

La déclaration devra contenir les circonstances du vol, la marque et le modèle de l'arme, son calibre ainsi que son numéro de série. Un récépissé de déclaration de perte ou de vol est alors remis.

« Outre le désagrément de la perte de l’arme, le chasseur s’expose à de lourdes sanctions administratives », soulignait il y a quelques jours la fédération des chasseurs de la Somme. Peu de chasseurs le savent, mais le fait de laisser son arme dans un véhicule, sans surveillance, est considéré comme une négligence, ce qui vaut une inscription d’être inscrit au fichier FINIADA, entraînant la saisie réelle de toutes ses armes et le retrait du permis de chasser.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les deux dernières minutes de la conférence de presse de rentrée de la ministre de la Transition écologique ont d’abord jeté un froid dans la filière betteraves avant de déchaîner les passions sur les réseaux sociaux.
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s’est exprimée contre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde