Aller au contenu principal

Climat
En Chine, des pommes de terre plutôt que du riz pour contrer le changement climatique

Le développement de la culture de pomme de terre au détriment de la culture de riz permettrait à la Chine de réduire les émissions de gaz à effet de serre de ses grandes cultures de près de 25% à l’horizon 2030.

riz en Chine
Compte tenu de l'importance de la culture de riz en Chine, rien ne dit que les Chinois accepteront de changer leurs habitudes alimentaires dans le futur.
© Pixabay

D’après une étude repérée par Science et vie et publiée dans la revue Nature en août 2021, le doublement des rendements en pomme de terre et la relocalisation de la production dans les zones les plus adaptées permettraient à la Chine de réduire les émissions de gaz à effet de serre de ses grandes cultures de près de 25% à l’horizon 2030 par rapport aux projections tendancielles.

« Doubler les rendements et intégrer la pomme de terre dans le régime alimentaire chinois comme une denrée de basée sont les deux principaux objectifs de la politique dédiée à la pomme de terre lancée en 2015 », rappellent les auteurs de l’étude. Sans changement dans la demande, la croissance des besoins alimentaires en Chine devrait entraîner à l’horizon 2030 une augmentation de 20% des gaz à effet de serre des grandes cultures par rapport à 2015. Le secteur atteindrait 700 Mt de CO2, soit huit fois l’équivalent de toutes les émissions agricoles françaises, avec le maïs et le riz pesant respectivement 34% et 31% du total.

Alors que le riz émet beaucoup de méthane, la pomme de terre, peu mécanisée dans le pays, permettrait de diminuer ces projections, grâce à des émissions estimées à 0,25 g de CO2 équivalent par calorie. « Une résistance potentielle peut être attendue chez les consommateurs en raison de l’importance de la culture du riz en Chine », notent les auteurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Vigilance canicule : des restrictions pour la moisson
Le département de la Somme est placé en vigilance canicule orange depuis 12h ce jour. Les activités agricoles sont soumises à des…
Les machines Massey Ferguson seront disponibles dans de nouvelles bases des Établissements Forestier-Leblond  et Artois Motoculture à l’Est de la Somme, ainsi que dans l’Aisne et dans l’Oise.
De nouveaux concessionnaires Massey-Ferguson à l’Est de la Somme
Les Établissements Forestier-Leblond et Artois Motoculture, distributeurs Massey-Ferguson, installés respectivement en Seine-…
Quand la plaine s’embrase…
Les fortes chaleurs, la sécheresse et le vent sont le trio infernal de la moisson, augmentant les risques d’incendie dans les…
114 ha partis en fumée dans la Somme
Avec 41°C atteints ce 19 juillet, plusieurs feux de chaume et de récolte se sont déclarés dans la Somme. A 19h, 114 ha avaient…
Le lin attend la pluie pour rouir
Débutés le 20 juin, les arrachages de lin sont désormais terminés. Mais le temps sec ne fait pas avancer le rouissage. À la…
Pour les agriculteurs, le nouveau Système de suivi des surfaces en temps réel implique de s’approprier l’application mobile Telepac Géophotos.
À la découverte du Système de suivi des surfaces en temps réel
Le Système de suivi des surfaces agricoles en temps réel sera en place pour les contrôles des déclarations Pac dès 2023. La…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde