Aller au contenu principal

Exportation de céréales : apprendre à « chasser en filière »

Le think tank Agridées a présenté le 15 janvier une note sur la « Filière céréalière française : construire une stratégie d’exportation », insistant sur un nécessaire « esprit de conquête collectif ». « Il s’agit moins de chasser en meute que de chasser en filière », a déclaré son auteur Yves Le Morvan, responsable Filières et produits. L’attractivité des céréales françaises à l’international dépendra d’une stratégie globale de la chaîne exportatrice, d’après lui. Il s’agira de « matérialiser un esprit de conquête collectif (réactivité, prise de risques, adaptation des produits) » et de construire une « solidarité intéressée, créatrice de valeur ». « Le problème en France est que la filière n’est pas intégrée, un cas unique dans le monde », a estimé Stéphane Bernhard, directeur d’InVivo Trading. Soufflet est cité comme la seule exception. « Cette fragmentation de la chaîne est source d’insuffisances, de coûts », rendant l’export « non fluide », a expliqué Yves Le Morvan. Agridées propose d’y remédier en ciblant les coopératives, qui pèsent 75 % de la collecte céréalière. Un autre levier stratégique concerne la qualité. Le think tank propose d’offrir une palette plus large de blés panifiables courants (BPC) ou blés pour autres usages (BAU), tout en gardant le pivot des blés panifiables supérieurs (BPS). « Il faut passer d’une logique de flux poussés à des flux tirés », a considéré l’administrateur Francis Capelle.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Pour Antoine, Carole et Yann Lardeur, le robot d’alimentation est une réponse au manque  de main-d’œuvre pour leur atelier d’engraissement de quatre-cents taurillons. 
Un premier robot d’alimentation est installé dans la Somme
La famille Lardeur, installée en Gaec à Beauquesne, a fait le choix d’investir dans un robot d’alimentation Lely Vector pour son…
Richard sur terre met les pieds en baie de Somme
Le youtubeur défenseur de la ruralité Richard sur terre débarque ce week-end sur le littoral picard, à Cayeux-sur-Mer, où il sera…
OFB
« L’OFB va monter en puissance », selon son DG
L’agriculture « est un des combats prioritaires » de l’Office français de la biodiversité, a déclaré son directeur général,…
Forte pression mildiou : que faire ?
 Ne pas relâcher, continuer à protéger le feuillage, sont les conseils d'Arvalis Institut du végétal.
La nouvelle répartition des pulpes Tereos fait grincer la campagne
Tereos a décidé une nouvelle méthode de répartition des pulpes et une nouvelle grille de tarifs dès la prochaine campagne…
Pluies incessantes et orages violents frappent la campagne
Des orages localisés ont fortement touché des parcelles de la Somme ces derniers jours, notamment dans le secteur de Conty. Plus…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde