Aller au contenu principal

Impôts sur le revenu : ce qui change en 2022

C’est le moment de remplir sa déclaration de revenus 2021. Aurez-vous besoin de remplir une déclaration d’impôts sur le revenu et dans quels délais ? Faisons le point.

La déclaration  de revenus est  à établir suivant un calendrier  précis, à savoir  le 19 mai pour  la déclaration papier et du  24 mai au 8 juin en fonction de son département.
La déclaration de revenus est à établir suivant un calendrier précis, à savoir le 19 mai pour la déclaration papier et du 24 mai au 8 juin en fonction de son département.
© D. R.

La campagne d’imposition 2022 vient de débuter début avril. Après la mise en place du prélèvement à la source, la déclaration de l’impôt sur le revenu reste obligatoire mais a été automatisée pour certains foyers. Si toutes les informations renseignées par le fisc sont correctes et complètes, la déclaration de revenus est automatiquement validée et donc pas de déclaration à remplir. Les contribuables éligibles à ce dispositif automatisé seront prévenus par courrier ou par e-mail. Ils pourront évidemment apporter des modifications à leur déclaration si certaines données sont erronées. Cette automatisation de la déclaration n’est pas une obligation. Il est possible de continuer à déclarer et corriger sa déclaration comme auparavant. La déclaration en ligne est possible. Les contribuables qui reçoivent toujours leur fiche d’impôt sur un document papier devraient le recevoir dans la même période.

 

Date limite pour envoyer la déclaration 

Les dates limites de la déclaration en ligne et de la déclaration papiers ont été diffusées.

En ce qui concerne la déclaration papier, la date limite est fixée au jeudi 19 mai, quel que soit le lieu de résidence.

La date d’envoi limite de la déclaration en ligne varie, elle, en fonction de votre département de résidence :

Mercredi 24 mai 2022 pour les habitants des départements de 01 à 19 et les non-résidents

Mardi 31 mai 2022 pour ceux des départements de 20 à 54.

Mercredi 8 juin 2022 pour ceux des départements de 55 à 976.

 

Puis-je encore déclarer mes impôts sur papier ?

Depuis 2019, la déclaration en ligne est obligatoire pour tous les contribuables, dès lors que leur logement est équipé d’un accès à Internet et qu’ils sont capables de la remplir. Et depuis 2020, il est devenu impossible de recevoir une déclaration papier préremplie si l’on a déjà déclaré en ligne l’année précédente. Bercy veut généraliser la déclaration en ligne autant que possible. Mais quelques exceptions subsistent : les personnes qui vivent dans une zone blanche pourront envoyer leur déclaration d’impôts en version papier jusqu’en 2024 ; les personnes dont la résidence principale n’est pas équipée d’un accès internet pourront également opter pour le formulaire papier et les personnes dont la résidence principale est bien équipée d’un accès à internet, mais qui ne sont pas en mesure de réaliser leur déclaration, si elles sont âgées ou en situation de handicap, pourront faire de même.

Les ménages qui ne peuvent pas faire de déclaration en ligne et remplissent une déclaration papier ont jusqu’au 19 mai à minuit pour la renvoyer.

 

En cas d’erreur

Si vous réalisez après coup que vous avez fait une erreur dans votre déclaration de revenus, il vous est possible de la modifier à tout instant si elle a été réalisée en ligne avant la date limite de dépôt. Passé ce délai, vous devrez faire une déclaration rectificative.

Si vous avez déposé une déclaration version papier et que vous souhaitez la modifier, il vous faut déposer une nouvelle déclaration rectificative.

 

Nouveautés de la déclaration 2022 

Comme tous les ans, certaines règles fiscales ont évolué en 2022 par rapport à l’année dernière. Parmi les principales nouveautés, on retrouve le relèvement de 10 % du barème de l’indemnité kilométrique. Le plafond d’exonération du forfait mobilités durables passe de 400 à 500 €, et même à 600 € s’il se cumule à la prise en charge par l’employeur de l’abonnement de transport en commun.

Des crédits d’impôt ont également été créés pour un premier abonnement à la presse au taux de 30 %, ainsi que pour l’installation d’une borne de recharge de voiture électrique égal à 75 % du montant des dépenses de fourniture et de pose, dans la limite de 300 €. En outre, toutes les veuves d’anciens combattants âgés de plus de 74 ans peuvent désormais bénéficier de la demi-part fiscale supplémentaire.

D’autres dispositifs exceptionnels ont, par ailleurs, été prorogés cette année, tels que le relèvement à
1 000 € du plafond des dons, au profit d’organismes fournissant des repas ou des soins gratuits à des personnes en difficulté ouvrant droit à réduction d’impôt au taux de 75 %. Les frais professionnels et les allocations versées par les employeurs au titre du télétravail à domicile sont exonérés dans la limite de 580 € par an. Dans le détail, cette exonération est plafonnée à 2,50 € par journée de télétravail, 55 € par mois et 580 € par an, soit un peu plus que les 550 € prévus en 2020.

Par ailleurs, la prime défiscalisée de pouvoir d’achat (prime Macron), est exonérée d’impôt dans la limite de 1 000 € pour tout salarié gagnant moins de trois fois le Smic brut, et jusqu’à 2 000 € pour les entreprises de moins de 50 salariés ayant conclu un accord d’intéressement ou de valorisation des métiers. 

Enfin, le taux de la réduction d’impôt pour un investissement dans des PME est porté de 18 % à 25 % pour les investissements réalisés entre le 9 mai et le 31 décembre 2021. La prime inflation de 100 € n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La transhumance des moutons dans les prés salés de la baie de Somme est l’occasion d’échanger avec les éleveurs sur les conditions d’exercice de leur métier.
Une marée humaine s’annonce pour la fête de l’agneau
La nouvelle édition de la fête de l’agneau AOP des prés salés de la baie de Somme qui se tiendra ce samedi 16 septembre à Saint-…
Olivier Devillers cultive 4 ha de pommes de terre bio robustes. Un choix  agronomiquement cohérent.
Davantage de pommes de terre robustes dans la plaine
100 % de pommes de terre robustes chez les producteurs bio de la région en 2026. C’est l’objectif de la coopérative Norabio et de…
Déployée sur 3 hectares, la canopée d’une puissance de 2,9 MWc devrait permettre de réaliser une économie en eau de près de 30 % pour les cultures irriguées.
À Brouchy, une canopée agrivoltaïque totalement inédite
Ce 21 septembre, Benoît Bougler inaugurait une canopée agrivoltaïque de 3 ha sur son exploitation de grandes cultures à…
Betteraves : la richesse doit augmenter
Le second prélèvement de betteraves a été réalisé par la CGB Somme, lundi 28 août dans quatorze sites répartis sur l’ensemble du…
betteraves
Cristal Union prêt à accueillir de nouveaux producteurs
Le contexte est porteur et le groupe coopératif assure qu'il dispose des capacités industrielles nécessaires dans ses sites.
Semés plus tard, comparativement aux années précédentes en raison d’une forte pluviométrie printanière, les conditions météorologiques qui ont suivi ont toutefois été favorables à leur développement, «ce qui permettra pour bon nombre  d’éleveurs de se reconstituer un stock».
Bien calculer le prix du maïs sur pied de 2023
L’achat et la vente de maïs sur pied sont une pratique courante dans le département. Pour calculer le juste prix, deux méthodes…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde