Aller au contenu principal

Foncier
Jean Castex vient causer friches industrielles à Amiens

Le Premier ministre se déplace à Amiens ce samedi 8 janvier, pour parler de la reconversion des friches industrielles, accompagné de Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et d’Emmanuelle Wargon, en charge du Logement.

Plus de mille personnes y travaillaient au XIXe siècle. Son activité a définitivement pris fin en 2021. La friche Cosserat, vestige d’un site industriel du quartier de Montières, à Amiens, sera bientôt totalement relookée en un «un quartier convivial de logements et d’activités économiques dans le respect de l’environnement et du patrimoine architectural», nommé La Tisserie, indique Matignon.

"La Tissera sera LE lieu amiénois dédié à la valorisation et à la transmission des savoir-faire locaux"

Le groupe Réalités, acquéreur du site en 2019, veut en faire un « projet urbain ambitieux, proposant une programmation mixte de logements, activités et services » tout en assurant « la préservation du patrimoine inscrit ».
© Réalités

 

Un projet certainement exemplaire aux yeux du gouvernement, puisque le Premier ministre, Jean Castex, a choisi de s'y rendre samedi 8 janvier pour évoquer la reconversion des friches industrielles. Sous l’impulsion du promoteur Réalités, le site de 40 000 m2 de surface de plancher sera doté de 10 000 m2 en réhabilitation, avec 400 logements projetés, 6000 m² d’espaces dédiés à l’activité économique et plus de 250 emplois espérés. «Demain, la Tissera sera LE lieu amiénois dédié à la valorisation et à la transmission des savoir-faire locaux», décrit Réalités à propos du «futur quartier».

Ces reconversions sont en cohérence avec la trajectoire “zéro artificialisation nette” en 2050

La visite est l'occasion, d'un échange entre les ministres - Jean Castex sera accompagné  de Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et d’Emmanuelle Wargon, en charge du Logement - et des acteurs luttant contre l’artificialisation des sols, afin notamment de dresser un bilan du fonds friches et d’identifier ses perspectives. Dans le cadre de France Relance, «le Gouvernement déploie depuis l’an passé un fonds de 650 millions d’euros pour le recyclage des friches et du foncier artificialisé. Ces reconversions contribuent à la réduction par deux du rythme d’artificialisation des sols en cohérence avec la trajectoire “zéro artificialisation nette” en 2050 fixée par le Gouvernement et inscrite dans la loi Climat et Résilience", rappelle un communiqué. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Pour être applicable dès le printemps 2022, l’arrêté cadre de gestion de l’eau devra faire l’objet d’une consultation publique dans les prochaines semaines.
Irrigation : la Dreal demande des restrictions drastiques dès 2022
La Dreal des Hauts-de-France veut utiliser une «harmonisation» pour faire passer des restrictions drastiques des volumes d’eau…
Payés pour réduire leurs volumes de lait bio
Face à la crise du lait bio, la coopérative Sodiaal a annoncé fin décembre à ses adhérents…
mobilisation
Menacée par des riverains récalcitrants, une ferme de l’Oise fait appel pour être respectée
Environ 200 agriculteurs se sont mobilisés le 30 décembre pour soutenir un de leurs collègues en conflit avec un collectif de…
Ynsect et Pompili
Ÿnsect au petit-déjeuner de ministres européens
La ministre française de la Transition écologique invite ses homologues européens à découvrir le chantier quasi-achevé de l’usine…
SIA
SIA 2022 : « Mon souhait est de le maintenir », déclare Julien Denormandie
Le ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie, ne s’est pas franchement prononcé ce mardi 4 janvier sur la tenue de la 58
Yann Joly espérait faire reconnaître le «trouble de voisinage» causé par les éoliennes sur son troupeau. Le TGI de Paris l’a débouté, mais il souhaite faire appel.
Yann Joly, débouté, poursuit son combat face au parc éolien
Après l’audience du 16 novembre dernier, le tribunal judiciaire de Paris a rendu son verdict : Yann Joly, qui a vu son troupeau…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde