Aller au contenu principal

Jeff Tuche parrain d'un concours de mangeurs de frites

Depuis que l'on sait que les producteurs de pommes de terre risquent de terminer la campagne avec plusieurs milliers de tonnes sur les bras, les initiatives s'amoncellent pour tenter de faire fondre les tas.

© L'Epandeur

De toutes les idées qu'on a recensé pour favoriser l'écoulement des 500 000 tonnes les pommes de terre françaises aujourd’hui en stock et qui pourraient ne pas être transformées avant la fin de la campagne, c'est celle-là qui nous plait le plus : un concours de mangeurs de frites !

La date de cette première est déjà connue : le 19 avril. « Le 19 avril, on sera un mois pile après la Saint-Joseph. C'est bien ! Et puis c'est une façon de faire la nique aux belges qui font leur journée internationale de la frite le 1er août », témoigne Roland Matougues son organisateur. « Ces concours où l'on voit des gars s'empiffrer, tout le monde rêve d'y participer, mais personne ne l'avoue. Sans aller jusque là, c'est la même chose avec les frites. Tout le monde aime secrètement, mais se défend d'en manger... »

Pour cette première édition, et lui donner toute la résonance qu'elle mérite, il lui fallait un parrain : et c'est Jeff Tuche, le célèbre personnage du film éponyme qui s'est proposé. L'autre originalité du concours, c'est que le défi consistera à manger des frites faites selon une recette bien particulière : « Les Frites à la Tuche ». « On aurait préféré les faire de manière traditionnelle, cuites au gras de bœuf et servies avec du vinaigre et du picalilli, mais c'est la condition pour que Jeff Tuche parraine... », explique M. Roland.

Des frites à La Tuche, avec Jeff Tuche

Pour trouver la recette des « Frites à la Tuche », comme celles qui seront proposées aux participants, c'est relativement simple. Il a suffi d'aller chercher sur Internet : « Épluchez les pommes de terre, lavez-les puis coupez-les en bâtonnets de 2 cm de section sur 6 à 7 cm de long. Faites-les ensuite patienter dans l’eau froide, le temps de réaliser la sauce. Epluchez, lavez et faites cuire les carottes dans une casserole d’eau salée 20 minutes environ. Une fois cuites, mixez-les et ajoutez le jus et le zeste du citron vert. Ajoutez une cuillère de moutarde et rectifiez la sauce selon votre goût. Faites précuire les frites dans un premier bain de friture à 160°C pendant 6 à 7 minutes.. » Gnagnagna, bref, c'est juste une recette de frites, avec un ketchup à la carotte...

Une récompense, quelle récompense ?

La récompense pour le vainqueur du concours n'est pas banale. Jeff Tuche promet en effet au vainqueur de son concours une journée à l'Elysée avec visite des jardins dans lesquels on y aura planté des patates, des cuisines où l'on y prépare des frites ou des salons où le velours des canapés a été remplacé par de la toile de jute. Quelqu'un pourra quand même dire à Jeff que les prochaines élections présidentielles ne seront pas avant 2022 et qu'il n'est pas tout seul sur les rangs ?

A la friterie Momo, la « sensas' » de s'être fait berner

Pour la friterie Momo, celle qui a profité en son temps du succès du film « Bienvenue chez les Ch'tis », c'est la double peine : « Déjà qu'on n'a plus les matchs du RC Lens, maintenant on passe à côté des Tuche. C'est quoi le problème ? Jean-Paul Rouve (le héros des Tuche, ndlr), il nous aime pas ? Il est jaloux qu'on est copain avec Dany Boon ? »

Quand on se rappelle du succès rencontré par le film Les Tuche, on comprend qu'il puisse y avoir un peu de frustration. Depuis l'annonce de ce concours parrainé par Les Tuche, à la Friterie Momo, on a donc la sensas de s'être fait berné. Eux aussi auraient bien aimé profiter de ce petit coup de com' « gras cuit » et aider, à leur façon, les producteurs de pommes de terre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Cette rencontre de Bérangère Abba qui fait bondir les chasseurs
La secrétaire d’État chargée de la Biodiversité est la cible d’une campagne de déstabilisation d’une partie de la communauté…
Une conversion bio à grande échelle dans le Santerre
Adeptes de la protection intégrée et de la conservation des sols, les associés du GIE Les sources du Santerre ont entamé une…
Mickaël et Pauline ont à cœur de transmettre leur métier. Deux apprentis travaillent chez eux, et leur nièce (photo) et leurs trois enfants y passent leur temps libre.
Eleveurs bovins (10/10) : Un bâtiment adapté au bien-être animal… et de l’éleveur
Ils sont éleveurs bovin par choix, et leur professionnalisme leur permet de vivre de leur métier. Fin de notre série à la…
Agr’Innov emploi : le recrutement massif est lancé en Haute-Somme
Les exploitations agricoles du secteur de Péronne ont un besoin conséquent en main-d’œuvre, qu’elles n’arrivent pas à combler. C’…
L’animatrice du programme phare de M6 qualifie affectueusement  Hervé «le picarde» de «Tanguy des champs». 
L'Amour est dans le pré : trois millions de fans ont découvert Hervé «le picard»
Pour la première émission de la saison 16 de «L’amour est dans le pré» au cours de laquelle on a pu découvrir 6 des 12 candidats…
Les deux dernières minutes de la conférence de presse de rentrée de la ministre de la Transition écologique ont d’abord jeté un froid dans la filière betteraves avant de déchaîner les passions sur les réseaux sociaux.
Néonicotinoïdes : une consultation publique pour rien
Lors de sa conférence de presse de rentrée le vendredi 22 janvier, la ministre de la Transition écologique s’est exprimée contre…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde