Aller au contenu principal

La meilleure boulangerie de France chez nous dès lundi

  

L’émission La meilleure boulangerie de France, diffusée sur M6 du lundi au jeudi à 18h40, sera en Hauts-de-France du 20 au 23 mars. Dans la Somme, deux boulangeries sont en compétition : la Maison Levasseur, à Quevauvillers, et Les Délices de Villers-Bocage.  «Ça s’est fait dans une ambiance bienveillante. On a pris beaucoup de plaisir», nous confiaient les boulangers fin janvier. 

Une expérience marquante, puisque les jurés sont renommés dans le milieu. «Quand j’ai aperçu Bruno Cormerais avec son col de MOF (meilleur ouvrier de France) bleu blanc rouge, j’ai eu un vrai coup de pression», en rit Claire Levasseur. Pour cette saison, le MOF est accompagné du chef cuisinier Norbert Tarayre, et de l’expérimentée cheffe pâtissière Noémie Honiat. Les artisans samariens ont été notés sur l'accueil, la décoration de leur boutique, la dégustation d’un produit au hasard, sur leur produit fétiche et leur pain favori. Un défi leur est aussi lancé par le jury : la création d’un pain avec une spécialité choisie dans leur région. 

Quel que soit le résultat, les deux couples ont saisi l’opportunité de parler de leur «métier plaisir». «Quand on nous dit que notre tradition est super bonne, ou que la famille s’est régalée avec le gâteau commandé pour la communion de leur enfant, c’est notre plus grande motivation», confient Laetitia et David Ribeiro, à Villers-Bocage. Et si une boulangerie samarienne était sacrée meilleure de France cette année ? 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Chaque année, environ 10 % des fermes du département de la Somme font  l’objet d’un contrôle administratif, ce qui apparait relativement faible selon  l’administration départementale.
«Trop» de contrôles chez les agriculteurs ? La DDTM répond

Lors de la session de la Chambre départementale d’agriculture de la Somme du 19 mars dernier, l’administration départementale…

Présentation des Prim'holstein.
Les vaches Prim’holstein, les stars de la Foire agricole de Montdidier

Le lundi 1er avril avait lieu la traditionnelle Foire agricole de Montdidier, avec de nombreux exposants. Parmi les…

Gros rendement pour la campagne 2023-2024 de collecte des pneus

Au cours de l’hiver, pendant trente jours, 370 exploitations agricoles de la Somme ont participé à la collecte des pneus…

dégâts sanglier approche affût 1er avril
Le tir du sanglier ré-autorisé à partir du 1er avril

La préfecture de la Somme a décidé de prolonger la période de chasse du sanglier dans la Somme sous conditions en modifiant l’…

Quatre kilomètres de haies pour protéger un captage d’eau

En s’associant à un partenaire privé, Christophe Desmis, un agriculteur du Santerre, fait le pari de planter quatre kilomètres…

Le retard pris dans les semis inquiète la CGB comme l’Institut technique de la betterave (ITB) avec un risque «jaunisse»  fort cette année.
Des premiers semis de betteraves sous un ciel nuageux

C’est toujours dans l’attente d’un contingentement des volumes de sucre importé d’Ukraine et de l’autorisation de certaines…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde