Aller au contenu principal

Energies
La Région apporte son soutien à la fédération Stop Éoliennes Hauts-de-France

Pour soutenir la fédération régionale Stop Éoliennes Hauts-de-France, la Région Hauts-de-France vient de conclure avec cette association une convention pluriannuelle d’objectifs et de moyens pour la période 2022-2024 en plus de lui allouer une subvention d’un montant de 40 000 euros pour 2022. Et ce ne serait qu’un début.

éoliennes
La majorité du Conseil régional des Hauts-de-France considère que la région « a déjà largement contribué au développement de l'éolien terrestre », avec « plus d’un quart des installations éoliennes nationales implantées sur le territoire régional ».
© Pixabay

Il ne s’agit plus de paroles dans le vent. Comme il s’y était engagé il y a quelques semaines, l’exécutif du Conseil régional qui mène depuis plusieurs années une croisade contre l’implantation d’éoliennes sur le territoire des Hauts-de-France a concrétisé son engagement. De quelle manière ? Pas par une déclaration de plus d’opposition, mais en allouant une subvention de 40 000 euros pour l’année 2022 à la Fédération Stop Éoliennes Hauts-de-France. La décision a été adoptée par la Commission permanente du Conseil régional qui s’est réunie le 19 mars à Amiens. Dans le même temps, une convention pluriannuelle d’objectifs et de moyens a été signée entre les deux parties, souligne-t-on du côté de la Région. 

Promesse tenue pour Xavier Bertrand au sujet du financement d'une association de lutte contre le développement anarchique de l'éolien en Hauts-de-France.
© Twitter - Capture d'écran

Au moment du vote, les élus de la majorité (LR-UDI-Modem) comme ceux du groupe Rassemblement National ont voté pour. Les élus écologistes et leurs alliés LFI, PS et PCF, eux, sont…vent debout, à commencer par le samarien Thomas Hutin (EELV), qui a exprimé son indignation à nos confrères de BFM : « M. Bertrand fait de la politique nationale avec l’argent des contribuables de notre région, estime Thomas Hutin, conseiller régional écologiste. Il y a des orientations de la France en termes de changement climatique, des engagements internationaux, des lois françaises… On est sur quelque chose d’irréel, qui n’a jamais été vu. C’est quelque chose qu’il faut combattre. »

« L’éolien, ce n’est pas écologique »

Du côté de la majorité du Conseil régional, on souligne que les Hauts-de-France « ont déjà largement contribué au développement de l'éolien terrestre », avec « plus d’un quart des installations éoliennes nationales implantées sur le territoire régional ». Xavier Bertrand n'en démord pas : « Nous voulons un mix énergétique sans éolien : notre Région est déjà saturée d’éoliennes ». En revanche, il assure vouloir  « continuer à nous engager sur le développement du solaire et de la méthanisation ».

Pour la présidente de la fédération Stop Éoliennes Hauts-de-France, Bénédicte Leclerc de Hautecloque, la subvention régionale, comme le soutien affiché par la suite, est forcément bienvenu et sera utile : « On ne veut laisser personne au dépourvu, a-t-elle assuré face caméra sur BFM. On ne veut pas que des citoyens qui ont des nuisances ne puissent pas aller contester pour des raisons d’argent ». Et de tacler ensuite : « L’éolien, ce n’est pas écologique du tout. La Région, comme nous, a des yeux et voit. Et il se trouve qu’on a le même bon sens. On se rend compte que trop, c’est trop, que c’est saturé et qu’il y a un tas de mécontentement qui remonte aux oreilles de la région. »

Fondée début 2022, la fédération a pour but de rassembler « les associations qui luttent contre le développement éolien dans cette région ». Elle apporte ainsi son soutien aux associations qui en font partie en partageant des informations (affichage, réunions publiques…) ou en accompagnant les recours en justice et en finançant des expertises sur les nuisances liées aux éoliennes.

Après avoir obtenu une première subvention de 40 000 euros, elle pourrait toucher 60 000 euros en 2023 et 70 000 euros en 2024. Pour la conseillère régionale nordiste Katy Vuylsteker (EELV), qui s’est exprimée sur France 3, « ce n'est pas une bonne façon de dépenser l'argent des habitantes et des habitants des Hauts-de-France ». Son groupe politique n’exclut pas d’ailleurs de déposer un recours contre la subvention accordée à la fédération Stop Éoliennes Hauts-de-France.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Tereos paiera ses betteraves 2022-23 «au moins autant que les concurrents»
Ce 9 juin, comme chaque année, la coopérative sucrière Tereos conviait les journalistes à une conférence de presse annuelle,…
Cristal Union avance un prix de betteraves très en hausse
En conférence de presse ce 13 juin, les dirigeants de la coopérative Cristal Union ont annoncé que les betteraves 2022 (en terre…
Compte tenu des annonces de prix pour les deux prochaines campagnes, l’usine  de Vecquemont devrait être approvisionnée en pommes de terre fécule sans trop de difficultés, même si des surfaces restent à trouver chez les producteurs  du grand nord de la France.
La Coopérative féculière de Vecquemont sauve «son» usine
Face à un industriel (Roquette) qui n’entendait pas revaloriser le prix d’achat de pommes de terre destinées à la transformation…
Dany, le bouilleur ambulant, est à cheval sur la paperasse : la législation est stricte.
L’alambic des établissements Charpentier sillonne encore la campagne
Il y a bien longtemps que le bouilleur ne fait plus bouillir la marmite des établissements Charpentier, basés à Beauquesne.…
Une partie de la Somme en vigilance sécheresse
Ce 16 juin, la préfecture de la Somme a annoncé le placement en vigilance sécheresse des bassins-versants de l’Avre et de la…
Groupe Carré
Le Groupe Carré gagne un peu plus la Somme
Le négociant en grains historiquement installé en Nord-Pas de Calais a inauguré le 21 juin une plateforme dédiée à la collecte…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde