Aller au contenu principal

La viande bovine fait son cinéma

La journée annuelle viande bovine de la chambre d‘agriculture se déroulera le 13 décembre à Crécy sur le thème du regroupement des vêlages.

© AAP

Vous n’êtes pas obligé de croire les techniciens. C’est pourquoi lors de la prochaine journée viande bovine de la chambre d‘agriculture qui se déroulera le jeudi 13 décembre à Crécy-en-Ponthieu, ce sont des éleveurs qui vous expliqueront au travers de quatre films (voir encadré) comment ils ont réussi à grouper leurs vêlages et pourquoi ils ont choisi telle ou telle période.
70% des élevages ont des vêlages étalés sur huit mois et plus. Ce constat traduit un important problème d’organisation dans la conduite des élevages. La conséquence, c’est une perte de temps considérable, mais aussi une augmentation de la mortalité selon les statistiques du tableau de bord régional. C’est pourquoi les conseillers viande bovine ont décidé de s’attaquer au problème. Est-il si difficile de grouper les vêlages ? En fait, ce n’est pas compliqué à condition d’avoir la volonté d’y parvenir. Mais encore une fois c’est le technicien qui parle !
Alors ne ratez pas la journée du 13 décembre au cinéma le Cyrano à Crécy-en-Ponthieu. Installés confortablement dans votre fauteuil, vous verrez et pourrez croire que tout est possible, et ce n’est pas du cinéma, enfin si… Pour les mordus de la race charolaise le rendez-vous aura lieu le 4 décembre à Pernes-les-Boulognes le matin et l’après-midi sera consacré à la visite de l’élevage de Georges Halipré.

TEMOIGNAGES
Olivier Jansseune
«Nous essayons de grouper les vêlages sur quatre mois»

Olivier et Virginie Jansseune (Earl des Marronniers) ouvrent leurs portes le 13 décembre.

Que verrons-nous lors de votre porte ouverte ?
Olivier Jansseune : Je participe souvent aux journées viande bovine et j’aime profiter des portes ouvertes en élevage pour apprendre des autres mais aussi comparer mon troupeau.
Aussi, c’est avec plaisir que je montrerai le nôtre. Nous avons 80 Blondes et engraissons une partie des mâles.
Un bâtiment d’élevage a été construit en 2002.
En 2011, 19 vaches ont été réformées à 511 kg carcasse. Pour la porte ouverte, nous aurons le GMQ des taurillons et le poids des génisses avec l’aide de Bovins croissance. En 2011, les taurillons ont été abattus à 442 kg à 15 mois et un lot est en fin d’engraissement. Pour la première fois deux veaux ont été sélectionnés pour le catalogue boucle rouge.

Comment organisez-vous vos vêlages ?
Nous avons toujours eu plus ou moins deux périodes de vêlages mais depuis trois ans nous essayons de grouper les vêlages sur quatre mois et non huit : septembre-octobre et mars-avril.
Mon objectif est de gagner du temps en élevage et d’optimiser l’utilisation des bâtiments et les 45ha de prairies. Au début, ce n’est pas évident à mettre en place, mais maintenant que l’objectif est presque atteint il est plus facile de travailler, même si parfois il peut y avoir concurrence avec les travaux des champs.

Avez-vous un message en prévision de la visite ?
Je n’ai rien à cacher ou à prétendre.
Je répondrai aux questions, sachant que je suis en appui technique depuis 2004 et que je dispose de chiffres précis.
Ensuite, le troupeau a été rajeuni car depuis deux ans je dépasse les 40% de renouvellement et l’âge moyen des vaches vêlées est de 46 mois.
Donc rendez-vous le 13 décembre, mes vêlages seront terminés depuis un mois.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

prix du lait l'actais
Les fournisseurs de Lactalis refusent l’augmentation de prix proposée par l’industriel

Le bras de fer entre le géant mondial du lait et ses fournisseurs se poursuit. 

Sima annulation 2024
Le SIMA 2024 annulé et reporté en 2026

La 101e édition de ce salon bisannuel dédié au machinisme agricole aurait dû se tenir au Parc des Expositions de Villepinte du…

Il est possible d’implanter des légumineuses, des cultures fixatrices d’azote ou des cultures dérobées sans phyto à la place  des jachères.
Jachères : une dérogation finalement proposée

Après des mois de pression, la Commission européenne a finalement cédé aux demandes du monde agricole en proposant une…

Cristal Union précise son prix pour 2023

Cristal Union confirme une rémunération en hausse pour 2023 à 50 euros/t .

Dans la Somme, FDSEA et JA condamnent des dégradations d’après manifestations

Entre le 31 janvier et le 1er février, des dégradations sur des infrastructures et équipements routiers ont été commis dans le…

Selon la direction régionale Hauts-de-France de l'OFB, la fréquence des contrôles des agriculteurs est faible.
L’OFB envoie ses agents se former à la ferme

À l’échelle des Hauts-de-France, une deuxième session de sensibilisation des agents de l’Office français de la biodiversité…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde