Aller au contenu principal

Commerce international
L'Algérie boude l'origine France

L’Algérie s’est détournée, ces derniers temps, de la France pour ses achats de produits agricoles. Quand l’histoire et la Covid notamment, impacte les relations commerciales entre les deux pays.

Algérie
Les relations commerciales franco-algériennes sont en ce moment semblables à une zone désertique.
© Pixabay

Les tensions diplomatiques avec la France ont-elles des effets sur les achats de céréales et de denrées alimentaires par l’Algérie en France ? C’est probable, même si d’autres causes, comme les prix et la qualité jouent aussi un rôle considérable. Les présidents algérien Abdelmadjid Tebboune et français Emmanuel Macron ont des relations tendues. Le premier exige des excuses officielles de la France concernant la guerre d’Algérie, le second a multiplié les bonnes intentions, via un rapport mémoriel ou l’accès aux archives judiciaires sur la guerre d’Algérie avec quinze ans d’avance (sans aucune réciprocité), mais en même temps, il a dénoncé une forme de “rente mémorielle” que jouerait le pouvoir algérien, propos qui ont offusqué le président Tebboune.

Pour arrondir les angles, le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s’est rendu à Alger, il y a quelques jours, avec l’espoir de rétablir des relations bilatérales normalisées, auxquelles le président Tebboune se dit ouvert. Mais pour l’anecdote, lorsqu’il a été frappé par la Covid qui a nécessité son hospitalisation en Europe, le président algérien a choisi l’Allemagne alors que, d’ordinaire, ce sont les hôpitaux français qui accueillent les hauts dignitaires du pays.

Le blé : une arme diplomatique

Ces tensions ont-elles eu une influence sur les échanges commerciaux avec l’Algérie ? Il semblerait, selon les chiffres des exportations de France vers l’Algérie qui, d’après l’Agence France Trésor, ont chuté de 24 % en 2020 à 6,9 milliards d’euros (Md€), y compris sur les céréales, en repli de 8 % à 810 millions d’euros (M€). La chute s’est encore amplifiée sur les neuf premiers mois de 2021, à 400 M€ alors que les exportations françaises de céréales battent leur plein ailleurs. 

Ainsi, selon France AgriMer, la France a expédié 1,1 million de tonnes (Mt) de blé depuis le début de la campagne mais le dernier appel d’offre de 800 000 tonnes de l’Algérie en novembre 2021 l’a été au bénéfice de l’Allemagne, de la Pologne, de l’Argentine et surtout de la Russie, pays avec lequel l’Algérie entretient historiquement des relations privilégiées et qui se sert de son énorme production de blé comme arme diplomatique. L’Algérie a même dégradé ses exigences de qualité, notamment en matière de dégâts d’insectes, pour obtenir 250 000 tonnes de blé russe à meilleur prix.

Certes, les cours très élevés des céréales ne sont sans doute pas étrangers à l’origine des achats, mais les tensions diplomatiques entre la France et l’Algérie ont peut-être joué un rôle. La France reste toutefois le deuxième partenaire commercial de l’Algérie et les deux pays ont des intérêts communs, à la fois stratégiques pour la stabilité de la zone, et commerciaux.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Lors de la campagne 2021-2022, 1,8 million de tonnes de betteraves ont été transformées par l'usine Sainte-Émilie durant une campagne de 115 jours.
Cristal Union revient sur son prix de 30 € pour 2022-2023
Contrairement à ce que le groupe coopératif avait annoncé en décembre dernier, le prix de la tonne de la prochaine campagne ne…
Drive Lact'Union
Les Abbevillois peuvent acheter du lait « vraiment d’ici »
Sur son site d’Abbeville, le groupe coopératif Lact’Union a ouvert le 27 avril un drive au grand public pour lui permettre d’…
Marc Fesneau
Marc Fesneau pour remplacer Julien Denormandie à l'Agriculture au gouvernement ?
Les discussions pour la constitution du premier gouvernement de la Première ministre Elisabeth Borne se poursuivent.
Entre l’activité de la ferme et la conduite du car, Pascal Degand a trouvé un bon équilibre.
Conducteur de bus et agriculteur, la double-activité heureuse
Chaque jour de la semaine, 250 bus Transdev-CAP (Les Courriers automobiles picards) sillonnent les routes régionales,…
De Tailly-l’Arbre-à-Mouches à la feria d’Alès en stop
Trois jeunes filles de Tailly-l’Arbre-à-Mouches se sont lancé le défi un peu fou de rejoindre en stop la féria d’Alès, dans les…
L’augmentation mécanique du Smic impactera les minima conventionnels de la production agricole et des Cuma présentés ci-dessous à compter du 1er mai. 
Nouvelle grille des salaires au 1er avril 2022
Une nouvelle grille des salaires est parue au 1er avril 2022 (IDCC 7024). Une prochaine augmentation du Smic est aussi…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 9.90€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Action Agricole Picarde
Consultez les versions numériques de l'Action Agricole Picarde et du site, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de l'Action Agricole Picarde